Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Germaine Latasse, Déportée-Résistante, fête ses 105 ans
    L'INFO n° 1 133 " Avant de débuter la trêve estivale pour les publications sur notre blog UNADIF MEDIAS , sur notre site www.unadif.fr et notre page facebook UNADIF , terminons par cet article consacré à la doyenne de nos associations. L'ensemble des...
  • ROUTE LECLERC 20I7
    L'INFO n° 1 132 L'association VIVE LA RESISTANCE présidée par notre ami Christophe Bayard nous informe du programme de la ROUTE LECLERC 20I7 « ROUTE LECLERC » 73ème anniversaire de la Libération du I0 au I9 août 20I7 L’association Vive la Résistance,...
  • Rosine Deréan, Déportée-Résistante
    L'INFO n° 1 131 ADIF-FNDIR de l'Indre-et-Loire UNADIF-FNDIR 37 Rosine Deréan fut une véritable star du cinéma des années 30. Déportée à Ravensbrück pour son engagement dans la Résistance, elle s’est retirée à Genillé. C'est un nom qui semble s'effacer...
  • Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance
    L'INFO n° 1 130 UNADIF - FNDIR Grenoble, samedi 1er juillet 2017. Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance Lors de l'Assemblée générale de nos associations, durant nos Congrès nationaux 2017, le Conseil d'administration de la FNDIR...
  • Retour en images sur nos Congrès nationaux 20I7
    L'INFO n° 1 129 UNADIF - FNDIR Vous pouvez consulter les albums-photos de nos Congrès nationaux UNADIF et FNDIR sur notre page nationale Facebook UNADIF : ALBUM 1 : Journée du vendredi 30 juin ALBUM 2 : Journée du samedi 1er juillet ALBUM 3 : Journée...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD dans l'Eure
    L'INFO n° 1 128 UNADIF-FNDIR de l'Eure UNADIF-FNDIR 27 La remise des prix départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation a eu lieu le mercredi 28 juin 2017 dans la salle Claude Monet de la préfecture de l’Eure. Cette année,...
  • Jean-Paul Didierjean nous a quittés
    L'INFO n° 1 127 UNADIF-FNDIR du Haut-Rhin UNADIF-FNDIR 68 C’est avec une immense tristesse que je porte à votre connaissance la disparition samedi le 8 juillet 2017 à Marckolsheim, sa commune natale près de Colmar, à l’âge de 94 ans, de Jean-Paul DIDIERJEAN...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD en Seine-Maritime
    L'INFO n° 1 126 UNADIF-FNDIR de Seine-Maritime UNADIF-FNDIR 76 Remise des prix aux lauréats du CNRD de Seine Maritime La remise des prix a eu lieu dans le grand salon de la préfecture de Seine Maritime à Rouen le mercredi 28 juin 2017 en présence de Madame...
  • Remise des prix départementaux aux lauréats du CNRD
    L'INFO n° 1 125 UNADIF-FNDIR des Yvelines UNADIF-FNDIR 78 Juin 2017 Remise des prix départementaux du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 84 collégiens et lycéens des Yvelines lauréats avec leurs professeurs et leurs familles...
  • Hommage national à Simone Veil
    L'INFO n° 1 124 Disparition de Simone Veil - Communiqué UNADIF-FNDIR « Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles » C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la disparition de Simone Veil à l‘âge...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 08:00

L'INFO n° 928

 

 

 

ADIF-FNDIR du Nord et du Pas-de-Calais (59 et 62)

 

 

 

Villeneuve-d’Ascq :

l’Allemagne ne passera jamais l’éponge sur le massacre d’Ascq

Les obsèques des massacrés

Les obsèques des massacrés

 

La justice allemande poursuit trois vieillards pour leur implication présumée dans le massacre d’Ascq. Trop tard ? Non, répond le germaniste Jérôme Vaillant pour qui cette décision a moins une valeur judiciaire que pédagogique contre la banalisation des crimes nazis.

 

On a appris vendredi que le parquet de Dortmund (D) pour les crimes nazis a lancé des poursuites contre trois anciens membres de la division SS Hitlerjugend. Les trois nonagénaires sont poursuivis pour une participation supposée au massacre d’Ascq en avril 1944.

 

Cet acte de justice pose question : quel sens y a-t-il à poursuivre des criminels présumés plus de 70 ans après les faits ? Pour le professeur Jérôme Vaillant, directeur de la revue Allemagne d’aujourd’hui (Presse universitaire du Septentrion, Villeneuve-d’Ascq), la portée de cet acte est « moins judiciaire que pédagogique ».

 

Deux points de vue s’affrontent : « D’un côté, il y a ceux qui se demandent à quoi ça rime de poursuivre des personnes de plus de 90 ans, très susceptible d’attirer la compassion du public. Contre ce point de vue, il y a le rappel au passé pour provoquer la confrontation et ne pas en perdre la mémoire. »

 

Jérôme Vaillant rappelle que, dans l’histoire allemande de l’après-guerre, tous les responsables politiques qui ont voulu refermer le dossier de la Seconde Guerre mondiale ont obtenu l’effet inverse en provoquant un vaste débat de société. Particulièrement depuis la fin des années 1960, la démocratie allemande fait face à son histoire. La chancelière Merckel n’hésite pas à dire que l’holocauste fait partie de la mémoire allemande.

 

Mais pourquoi revenir à la charge aussi longtemps après ? « C’est l’impression qu’on peut avoir ici parce qu’Ascq se retrouve dans cette actualité. Mais tout cela est lié au débat des années 1960 au terme duquel l’Allemagne a décidé du caractère imprescriptible des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. »

 

Que risquent les trois ex-membres de la SS ? « En 2011, John Demjanjuk, un gardien d’origine ukrainienne du camp de Sobibor a été condamné à 5 ans. » Une condamnation est donc possible. C’est tout ce que demandent les descendants des massacrés.

 

 

 

Les faits reprochés

 

Andreas Brendel, procureur général du parquet de Dortmund en charge des crimes nazis, a donné quelques précisions sur les faits reprochés aux trois vétérans SS. Selon nos confrères allemands, les trois hommes sont poursuivis pour un ensemble de faits commis entre avril 1944 et la fin de la guerre en mai 1945. « Ascq est le cas le plus grave » a souligné le procureur (en photo, les funérailles des massacrés) dont les investigations concernent un vaste territoire regroupant la France, l’Italie et l’Europe de l’Est. Parmi les autres crimes évoqués, le meurtre d’un parachutiste de l’armée des États-Unis. Andreas Brendel a confirmé que l’enquête durait depuis plusieurs années.

 

 

Les enquêteurs étaient à Ascq en 2014

 

Selon Jacqueline Duhem, auteur du livre Ascq 1944, un massacre dans le Nord, (Éd. Les Lumières de Lille) et membre de la Société historique de Villeneuve-d’Ascq et du Mélantois (SHVAM), l’action de justice contre les ex-membres de la Hitlerjugend a commencé depuis longtemps : « Nous n’avions pas le droit d’en parler mais la SHVAM a reçu la visite d’enquêteurs allemands en 2014. Ils ont, entre autres choses, pris des mesures, posé des questions à Sylvain Calonne, le président de l’association… »

 

Alors que l’identité des trois personnes poursuivies n’est pas encore connue, l’historienne se demande quel rôle ils ont pu jouer en 1944 : « On sait que trois des membres de l’unité avaient alors moins de 18 ans. En revanche, les responsables étaient d’anciens sous-officiers du front russe, sensiblement plus âgés » et probablement morts aujourd’hui.

 

Jacqueline Duhem va bien sûr rester très attentive à la suite des événements. D’autant qu’un nouvel ouvrage doit être publié en mai de cette année. Il sera cette fois consacré aux Crimes et criminels de guerre allemands, de 1940 à nos jours, histoire et mémoire.

 

On y parlera des massacres de 1944 à Oignies, Carvin, Wahagnies…, de la répression au quotidien, et le massacre d’Ascq et ce rebondissement judiciaire y auront toute leur place.

 

F. B.

 

 

 

 

 

Source : La Voix du Nord

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans Histoire
commenter cet article

commentaires