Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Germaine Latasse, Déportée-Résistante, fête ses 105 ans
    L'INFO n° 1 133 " Avant de débuter la trêve estivale pour les publications sur notre blog UNADIF MEDIAS , sur notre site www.unadif.fr et notre page facebook UNADIF , terminons par cet article consacré à la doyenne de nos associations. L'ensemble des...
  • ROUTE LECLERC 20I7
    L'INFO n° 1 132 L'association VIVE LA RESISTANCE présidée par notre ami Christophe Bayard nous informe du programme de la ROUTE LECLERC 20I7 « ROUTE LECLERC » 73ème anniversaire de la Libération du I0 au I9 août 20I7 L’association Vive la Résistance,...
  • Rosine Deréan, Déportée-Résistante
    L'INFO n° 1 131 ADIF-FNDIR de l'Indre-et-Loire UNADIF-FNDIR 37 Rosine Deréan fut une véritable star du cinéma des années 30. Déportée à Ravensbrück pour son engagement dans la Résistance, elle s’est retirée à Genillé. C'est un nom qui semble s'effacer...
  • Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance
    L'INFO n° 1 130 UNADIF - FNDIR Grenoble, samedi 1er juillet 2017. Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance Lors de l'Assemblée générale de nos associations, durant nos Congrès nationaux 2017, le Conseil d'administration de la FNDIR...
  • Retour en images sur nos Congrès nationaux 20I7
    L'INFO n° 1 129 UNADIF - FNDIR Vous pouvez consulter les albums-photos de nos Congrès nationaux UNADIF et FNDIR sur notre page nationale Facebook UNADIF : ALBUM 1 : Journée du vendredi 30 juin ALBUM 2 : Journée du samedi 1er juillet ALBUM 3 : Journée...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD dans l'Eure
    L'INFO n° 1 128 UNADIF-FNDIR de l'Eure UNADIF-FNDIR 27 La remise des prix départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation a eu lieu le mercredi 28 juin 2017 dans la salle Claude Monet de la préfecture de l’Eure. Cette année,...
  • Jean-Paul Didierjean nous a quittés
    L'INFO n° 1 127 UNADIF-FNDIR du Haut-Rhin UNADIF-FNDIR 68 C’est avec une immense tristesse que je porte à votre connaissance la disparition samedi le 8 juillet 2017 à Marckolsheim, sa commune natale près de Colmar, à l’âge de 94 ans, de Jean-Paul DIDIERJEAN...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD en Seine-Maritime
    L'INFO n° 1 126 UNADIF-FNDIR de Seine-Maritime UNADIF-FNDIR 76 Remise des prix aux lauréats du CNRD de Seine Maritime La remise des prix a eu lieu dans le grand salon de la préfecture de Seine Maritime à Rouen le mercredi 28 juin 2017 en présence de Madame...
  • Remise des prix départementaux aux lauréats du CNRD
    L'INFO n° 1 125 UNADIF-FNDIR des Yvelines UNADIF-FNDIR 78 Juin 2017 Remise des prix départementaux du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 84 collégiens et lycéens des Yvelines lauréats avec leurs professeurs et leurs familles...
  • Hommage national à Simone Veil
    L'INFO n° 1 124 Disparition de Simone Veil - Communiqué UNADIF-FNDIR « Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles » C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la disparition de Simone Veil à l‘âge...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 04:00

 

L'INFO n° 1 093

 

 

L'un des premiers drapeaux tricolores français exposé en Angleterre

 

L'immense pavillon flottait sur l'un des navires de la marine napoléonienne coulés par le célèbre amiral britannique Nelson au tout début du XIXe siècle.

 

Au lever du soleil, ce 4 août 1798, il ne reste que quelques épaves de la flotte napoléonienne. La veille, l'armada française pilotée par le vice-amiral François Paul de Brueys d'Aigalliers a subi un sérieux revers. Depuis deux mois, l'amiral britannique Horatio Nelson l'a prise en chasse en Méditerranée avant de la couler au large d'Aboukir, en Égypte. Seuls le Généreux, un géant des mers de 56 mètres qui composait l'arrière-garde de l'escadrille française, et le Guillaume Tell parviennent à s'échapper de ce déluge de feu. « Avant la même heure demain, j'aurai gagné une pairie ou l'abbaye de Westminster (la mort, NDLR) », lançait Nelson à ses troupes avant cette bataille qui forgea sa réputation. Ce qu'il ne savait pas encore, c'est qu'il capturerait deux ans plus tard l'un des plus grands drapeaux jamais tissés. Un pavillon français – le premier tricolore de l'Histoire – de la taille d'un terrain de tennis qui flottait sur le Généreux, coulé le 18 février 1800 par les Anglais lors du siège de Malte. Pour la première fois depuis cent ans, ce butin de guerre sera exposé au musée du château de Norwich, en Angleterre.

 

 

 

L'un des premiers drapeaux français de l'Histoire (16 mètres sur 8)

L'un des premiers drapeaux français de l'Histoire (16 mètres sur 8)

 

L'un des premiers drapeaux français de l'Histoire

 

Après avoir sabordé le Généreux en 1800 dans les eaux maltaises, l'amiral britannique Nelson s'empare de l'immense oriflamme de 16 mètres de long sur 8 de large et le rapporte dans son Norfolk natal, d'où il ne partira plus. 217 ans plus tard, la dizaine de conservateurs paraît bien petite face au géant « encore marqué par les débris de bois et la poudre à canon », détaille le musée. 40 000 livres sterling (47 000 euros) seront nécessaires pour restaurer l'objet. Ce n'est qu'en 1905 que le public a pu l'admirer pour la première fois, lors d'une exposition pour le centenaire de la bataille de Trafalgar, elle aussi remportée par l'armada de Lord Nelson face aux flottes française et espagnole

 

« L'état de conservation du pavillon est incroyable au vu de son âge et de sa fragilité. C'est l'un des drapeaux français les plus vieux présents au Royaume-Uni et son histoire est l'une des plus émouvantes et excitante », s'est réjoui Ruth Battersby-Tooke, conservateur du musée.

D'autant que ce drapeau serait l'un des premiers tricolores de l'Histoire française. En effet, si le Généreux a été mis en service en 1785, l'étendard bleu-blanc-rouge n'a, quant à lui, été adopté que neuf ans plus tard, en 1794, par la Convention. À la barre du navire, Louis-Jean-Nicolas Le Joille aurait été l'un des premiers à arborer la gigantesque bannière à la poupe. D'aucuns prétendaient qu'elle lui avait porté chance lors de la bataille d'Aboukir...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans Histoire
commenter cet article

commentaires