Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • 99ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918
    L'INFO n° 1 153 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE, samedi 11 novembre 2017 Les cérémonies du 99ème anniversaire débuteront par la Messe célébrée par Monseigneur Jacques Benoit-Gonnin, Evêque de Beauvais-Noyon-Senlis, en l'Eglise Saint Jacques...
  • 47ème anniversaire du décès du Général de Gaulle
    L'INFO n° 1 152 Soyez très nombreux à venir honorer la mémoire du Général de Gaulle, lors des cérémonies organisées, ce jour, dans vos villes et vos villages, partout en France. Page Facebook UNADIF-FNDIR Page Facebook UNADIF-FNDIR de l'OISE
  • Enseigner la Résistance
    L'INFO n° 1 151 L'Atelier Canopé Marseille vous invite mercredi 8 novembre 2017 de 14 à 17 heures à assister à la présentation de l'ouvrage Enseigner la Résistance , dirigé par Laurent Douzou et Tristan Lecoq ( Editions Canopé 2016 ) Programme de l'après-midi...
  • Aux Morts de toutes les guerres
    L'INFO n° 1 150 Mercredi 1er novembre prochain dans toutes les communes sera rendu hommage aux Morts de Toutes les Guerres. Soyez très nombreux à vous associer à cet hommage national en vous rendant, avec vos Drapeaux, devant vos Monuments aux Morts pour...
  • Origines du CNRD
    L'INFO n° 1 149 UNADIF-FNDIR Rappel historique sur les origines du Concours Le Concours de la Résistance et de la Déportation est né progressivement de la volonté des associations de résistants et de déportés relayés par les pouvoirs publics, d'associer...
  • La Résistance oblitérée
    L'INFO n° 1 148 Soirée de lancement de l'ouvrage : LA RESISTANCE OBLITEREE. SA MEMOIRE GRAVEE PAR LES TIMBRES Mardi 14 novembre 2017 à 18 heures à l'Ordre de la Libération Réservation obligatoire par courriel : contact@ordredelaliberation.fr par téléphone...
  • Mémoire de la Déportation Résistante
    L'INFO n° 1 147 UNADIF-FNDIR des Hauts-de-Seine UNADIF-FNDIR 92 PROJET « MEMOIRE DE LA DEPORTATION RESISTANTE » Vendredi 6 octobre 2017, ce projet a été présenté par notre camarade Alain JOLY, Président de l'UNADIF-FNDIR des Hauts-de-Seine, devant les...
  • Hommage aux Combattantes et Combattants de la Résistance
    L'INFO n° 1 146 UNADIF - FNDIR L'UNADIF-FNDIR et des délégations d'UNADIF-FNDIR départementales et leurs Drapeaux étaient présents au Mémorial de la France combattante du Mont Valérien pour le grand hommage annuel rendu aux combattantes et combattants...
  • 100 000 noms de collabos rendus publics
    L'INFO n° 1 145 100 000 noms de collabos rendus publics : un sujet encore tabou La liste officielle des 100 000 collabos français de la Seconde Guerre mondiale est désormais accessible aux historiens. L’historien Dominique Lormier, qui lui consacre un...
  • Comment j'ai infiltré la Gestapo
    L'INFO n° 1 144 "J'ai deux passions : ma Patrie et la Vérité" "J'ai défendu la première, les armes à la main. C'est avec la plume que je veux, aujourd'hui, servir la seconde. [...] C'est sur le sol de France, sur ce sol souillé par l'ennemi, que je voulais...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 063

 

 

ADIF-FNDIR du Morbihan   UNADIF 56

 

 

Deux fils de Déportés ont rencontré des élèves de première ES du lycée Joseph-Loth. Des témoignages poignants qui sauront inspirer les lycéens dans leur préparation du Concours national de la Résistance et de la Déportation.

 

C'est avec beaucoup d'intérêt et d'émotion que les élèves de première ES1 du lycée Joseph-Loth de Pontivy ont écouté les témoignages de deux fils de déportés, venus les rencontrer le 15 décembre, veille de leurs vacances de Noël.

 

Guy Jouan, Bruno Vigouroux et les élèves de 1ère ES de Pontivy (photo D.R. Le Télégramme)

Guy Jouan, Bruno Vigouroux et les élèves de 1ère ES de Pontivy (photo D.R. Le Télégramme)

 

Guy Jouan, de Pontivy, membre de l'ADIF-FNDIR du Morbihan, leur a raconté comment son père Guillaume - qui faisait partie d'un réseau qui récupérait les aviateurs tombés en Bretagne pour les évacuer vers le Royaume-Uni - fut arrêté un petit matin d'août 1943 par la Gestapo, à Rostrenen, interné à Rennes puis à Angoulême.

 

Bruno Vigouroux, président de l'ADIF-FNDIR du Morbihan (Association des Déportés, Internés et Familles de Disparus), a ensuite présenté l'histoire de son père Auguste, membre d'un autre réseau, arrêté en mars 1944, transféré de Vannes à Rennes, puis de Compiègne au camp de Neuengamme près de Hambourg. Il a décrit aux lycéens l'enfer de l'univers concentrationnaire nazi, en s'appuyant pour cela sur de nombreux documents, par exemple la veste de son père qu'il avait apportée en classe.

 

 

« Il faut apprendre l'Histoire »

 

Cette rencontre fut l'occasion d'un bel échange et a lancé au lycée la préparation au Concours national de la Résistance et de la Déportation dont le thème de 2017 porte sur « La négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi ». Les élèves ne manqueront pas d'utiliser les témoignages entendus et, en ce début d'année, de méditer la phrase par laquelle les conférenciers ont entamé leur intervention : « il faut apprendre l'Histoire pour préparer l'avenir ».


Source : Le Télégramme-www.letelegramme.fr

 

 

La Brochure UNADIF pour le CNRD 2016-2017 est disponible (48 pages) :

Extrait de notre Brochure UNADIF pour le CNRD 2016-2017

 


Pour recevoir notre brochure "spécial CNRD" , contactez le siège national de l'UNADIF :

http://www.unadif.fr/contact/message/1/message

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité ADIF
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 062

 

 

ADIF-FNDIR du Nord et du Pas-de-Calais   UNADIF 59-62

 

 

Exposition : De l'Homme au néant, la négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi

 

Jusqu'au 28 avril 2017 au Musée de la Résistance de Bondues.

 

Cette exposition réalisée à l’initiative de l’Association Souvenir de la Résistance et des Fusillés du Fort de Bondues traite de la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi.

 

 

De l'Homme au néant

 

Les 14 panneaux historiques permettent au visiteur de plonger dans ce processus de déshumanisation de l’Homme en réponse à l’idéologie nazie fondée sur la croyance en la supériorité de la race aryenne, sur la haine du Juif et sur la théorie de l’espace vital. Dans les camps, les détenus perdent leur dignité d’homme et deviennent des Stücke (des pièces). Ils sont mis au travail forcé, utilisés comme cobayes, ou bien sont éliminés dans les centres de mise à mort parce qu’ils sont considérés comme inutiles ou parce qu’ils sont juifs ou tsiganes.

 

 

En lien avec le thème du Concours national de la Résistance et de la Déportation pour l'année scolaire 2016-2017, cette exposition offre des matériaux aux collégiens et aux lycéens préparant le CNRD.

 

 

RAPPEL :

La Brochure UNADIF pour le CNRD 2016-2017 (48 pages) est disponible,

contactez-nous : http://www.unadif.fr/contact/message/1/message

 

De nombreuses brochures dédiées au CNRD sont disponibles, chaque année, sur notre site internet :

Brochures CNRD

 

 

.

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 061

 

 

ATTENTION : Suite à des ennuis de santé, Rainer Höss ne pourra pas être présent et la conférence « Rainer Höss, le petit-fils du commandant d’Auschwitz raconte » est annulée et remplacée par cette conférence sur la même thématique : " Auschwitz : une ville, des camps par Tal Bruttmann

 

 

 

 

Auschwitz : une ville, des camps

 

Auschwitz est devenu le symbole à la fois des camps de concentration et de l’assassinat des Juifs, occupant aujourd’hui une place centrale tant d’un point de vue mémoriel qu’historique.

Marqué par le gigantisme, qu’illustrent en premier lieu les chiffres – 1,3 million de personnes y ont été acheminées depuis toute l’Europe, dont 1,1 million y sont mortes –, le site fut à la fois le plus important des camps de concentration et le plus meurtrier des centres de mise à mort de la « solution ‑finale ».

Pourtant, il s’agit d’un lieu d’une rare complexité, qui n’est pas limité au camp de concentration, mais est constitué d’une multitude d’espaces – camps de concentration, centre de mise à mort, industries de tous types – articulés autour de la ville d’Auschwitz, désignée par le régime nazi pour devenir un modèle de développement urbain et industriel au sein du IIIe Reich.

C’est dans cet espace que se sont croisées et concentrées politiques répressives contre différentes catégories de populations (Polonais, Tsiganes, Soviétiques…), politiques d’assassinat, dont la plus importante fut celle menée contre les Juifs, mais aussi politiques de colonisation et de développement industriel, conférant à Auschwitz une dimension sans égale.

 


Tal Bruttmann est un historien français dont les travaux portent sur les politiques antisémites en France pendant la guerre et la « solution finale » en Europe.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages notamment « La Logique des bourreaux » (2003), « Au bureau des A­ffaires juives » (2006) et « Auschwitz » (2015).

 

 

 

Une conférence exceptionnelle à ne pas manquer !



Lundi 30 janvier 2017 – 19h30

Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Metz

1,place d’Armes - 57000 METZ
 



Entrée gratuite




Pour en savoir plus :
http://www.fort-queuleu.com/conferences/



Merci à Michaël LANDOLT

 

 

.

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 05:00

 

L'INFO n° 1 060

 

 

Concours national de la Résistance et de la Déportation

 

 

La Brochure UNADIF pour le CNRD 2016-2017 (48 pages)


LA NEGATION DE L'HOMME DANS L'UNIVERS CONCENTRATIONNAIRE NAZI


est disponible

 

Consultez le sommaire : CLIQUEZ ICI

 

 

Vous souhaitez en commander, contactez notre siège national :

http://www.unadif.fr/contact/message/1/message

.

 

Chaque année de très nombreuses brochures dédiées au CNRD sont disponibles et téléchargeables sur notre site internet : CLIQUEZ ICI

 

 

Rendez-vous en rubrique "CNRD" de notre site internet : CLIQUEZ ICI

 

 

http://www.unadif.fr/actualites/cnrd-2016-2017


 

Brochure UNADIF "spécial CNRD 2016-2017"
Brochure UNADIF "spécial CNRD 2016-2017"

 

UNADIF - FNDIR
49, rue du Faubourg du Temple
75010 Paris

 

Téléphone : 01 53 70 47 00

 

Fax : 01 53 70 47 07

 

Courriel : contact@unadif.fr

 

http://www.unadif.fr/actualites/cnrd-2016-2017

 

 

Gérard BOCQUERY Secrétaire général adjoint

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans C N R D
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 059

 

 

Les éditions du CNRS publient les actes du colloque organisé au Mémorial de Caen au mois de novembre 2012 sur les polices allemandes dans l’Europe occupée.

 

 

Gestapo & polices allemandes

 

Des hommes en imperméables de cuir surgissant d’une cylindrée noire, le supplice de la « baignoire » et autres tortures, la déportation des résistants et de la population juive, les exécutions sommaires de l’année 1944 : la Gestapo. Au-delà de ces images, qui étaient ces hommes qu’on imagine assistés dans leurs basses besognes par des collaborateurs français tel le Lucien Lacombe de Louis Malle ?

 

L’ambition de cet ouvrage qui s’appuie sur les recherches d’une jeune génération d’historiens internationaux est d’offrir pour la première fois en France une synthèse sur cet acteur central de la répression et de la Collaboration.

 

Les auteurs questionnent aussi bien le recrutement que le mode de fonctionnement de la police allemande, le rôle de ses auxiliaires nationaux ou encore l’activité des tribunaux militaires d’après-guerre et la stratégie de défense des inculpés jusqu’au procès Eichmann en 1961.

 

S’inscrivant dans une perspective résolument transnationale, ils replacent le cas français dans un cadre européen et s’interrogent sur les points communs comme les divergences d’un espace à l’autre d’une administration qui marqua durablement l’Europe à l’heure allemande.

 

 

(Présentation de l’éditeur)

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 058

 

 

Jean-Mathieu Boris nous a quittés, le 2 janvier 2017, dans sa 96ème année, il était né le 25 janvier 1921 à Paris.

 

 

Jean-Mathieu Boris en 1940

Jean-Mathieu Boris en 1940

 

Jean-Mathieu Boris, la discrétion et l'humilité faites homme, fait partie de ces figures de la Résistance qui furent l'honneur de la France.

 

A 19 ans, refusant la défaite de mai-juin 1940, il rejoint Londres et le Général de Gaulle pour devenir un des premiers «Français libres».

 

Formé en quelques mois à la guerre, il part pour l'Afrique où il écrira, sous les ordres du Général Koenig, l'une des plus belles pages de l'héroïsme militaire français dans les sables de Bir Hakeim : 3 700 hommes face à 32 000 soldats commandés par le général Rommel en personne.
Puis ce sera El-Alamein, la campagne de Tunisie, les Vosges et l'Alsace en 1944, le défilé de la Victoire le 18 juin 1945 à la tête du Premier commando de France, dont il aura été le premier officier...

 

ce Juif converti formé chez les scouts protestants et pétri de valeurs chrétiennes est à lui seul une leçon d'histoire.

 

L'incarnation, par excellence, du Français libre. Dans tous les sens du terme.

 

En 2012, il avait publié « Combattant de la France Libre ». Mon témoignage pour l’Histoire, disait-il.

 

 

L'UNADIF-FNDIR renouvelle ses plus sincères condoléances à toute sa famille.

Combattant de la France Libre publié en 2012

Combattant de la France Libre publié en 2012

 

http://www.unadif.fr/75-paris/jean-mathieu-boris

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans nécrologie
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 057

 

 

ADIF-FNDIR des Deux-Sèvres   UNADIF 79

 

 

Exposition : Traces de l'internement

 

Du 9 janvier au 11 juin 2017

 

 

 

L'internement des nomades à Montreuil-Bellay

(novembre 1941 - janvier 1945)

Traces de l'internement

 

Reconnaissance des souffrances subies par les Tsiganes internés en France entre 1940 et 1946.

 

Le Centre régional «Résistance & Liberté» offre un éclairage particulier sur ce pan de l'histoire du XXème siècle tombé dans l'oubli.

 

Il s'agit, à travers cette histoire singulière en Europe, de rompre les idées reçues et les préjugés qui entourent la culture de ce peuple, si mal connu et toujours victime au XXIème siècle de préjugés, de violence et de racisme.

 

L'exposition est un dialogue entre l'actuel site du camp d'internement de nomades situé à Montreuil-Bellay aujourd'hui et, l'histoire survenue sur cet espace de novembre 1941 à janvier 1945.

 

Regards photographique contemporain et historique se croisent pour livrer l'histoire oubliée de l'internement des « nomades » - pour la plupart Tsiganes - en France entre 1940 et 1946.

 

 

 


Centre régional "Résistance & Liberté"

Les Écuries du Château

79100 Thouars

Téléphone : 05 49 66 42 99

Courriel : info@crrl.fr

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 08:00

 

L'INFO n° 1 056

 

 

Rainer Höss apportera un témoignage poignant sur son histoire familiale marquée par l’action meurtrière de son grand-père commandant du camp d’extermination d’Auschwitz.



Il présentera ses réflexions sur le lourd héritage que représente la vie de son grand-père Rudolf Höss (1900-1947) et de sa grand-mère Hedwig Hensel-Höss (1908-1989) qui continua, toute sa vie à partager ses convictions du nazisme.



Né en 1965 à Ludwigsburg en Allemagne, Rainer Höss est le fils de Hans-Jürgen Höss (1937), le fils cadet de Rudolf Höss. Rainer n’a pas connu son grand-père et il n’a jamais entendu parler des atrocités dont ce dernier fut responsable avant l’âge de 12 ans.



Enfant, Rainer a en effet grandi dans le culte de son grand-père présenté comme « un héros de la guerre » !



Face à un père violent et au dévoilement de la vérité, il rompt tout lien avec sa famille à l’âge de 16 ans. Il s’engage ensuite activement dans le devoir de mémoire en menant des recherches sur ses origines et en animant des conférences.



En 2015, une rescapée du camp d’Auschwitz l’a même symboliquement adopté comme petit-fils de cœur.

 

 

 

 

Rainer Höss, le petit-fils du commandant d’Auschwitz raconte

 

A l’issue de la conférence, Rainer Höss dédicacera "L’héritage du commandant"

(vente sur place au tarif de 20 €).




Une conférence exceptionnelle à ne pas manquer !



Lundi 30 janvier 2017 – 19h30

Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Metz (1,place d’Armes 57000 METZ)
 



Entrée gratuite




Pour en savoir plus :

http://www.fort-queuleu.com/conferences/



Merci à Michaël LANDOLT

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 055

 

 

Lorsque le général de Gaulle quitte le pouvoir en janvier 1946, les syndicats ont acquis dans la vie nationale une place sans précédent. Ce destin était loin de leur être promis lorsque la guerre avait éclaté : le souvenir de 1936 restait à vif, et la défaite de 1940 n’était pas à leur avantage.



Quels sont les facteurs qui ont retourné la situation à leur avantage ? Le but du colloque est de mieux comprendre comment, à partir d’une mission liminaire totalement étrangère à la question syndicale, qui était de maintenir la France dans la guerre jusqu’à la victoire, le général de Gaulle et les Français Libres qui l’entourent en sont venus à imaginer et organiser un avenir dans lequel les syndicats tiendraient une place significative.



Ils l’ont fait en présence de contre-modèles (le corporatisme de Vichy, les totalitarismes, le communisme) et de références nouvelles (les trade unions britanniques et la pensée sociale anglaise). Ils l’ont fait à la fois en coopération et en émulation avec les mouvements de résistance et les forces politiques et syndicales revenues dans le jeu idéologique de la Libération espérée, puis acquise. Ils l’ont fait en fonction d’une vision de la France transformée par la guerre et appelée à une renaissance audacieuse, mais aussi en raison de calculs tactiques : comment gagner à la cause de la France Combattante les forces vives du pays, comment contenir les empiètements politiques des communistes en donnant de larges satisfactions aux syndicats, etc. Ils l’ont fait d’une manière qui a modelé durablement la deuxième moitié du XXe siècle jusqu’à nos jours, mais qui a aussi subi les distorsions et évolutions assez rapidement intervenues une fois la France Libre arrivée à son terme. Les mouvements violents des années 1947-1948 et suivantes, d’un côté, le retour en 1969 de l’idée de participation d’autre part, montrent que les avancées acquises en 1945 étaient loin d’avoir figé le panorama de la question syndicale. Il y a donc lieu d’apprécier quel fut le bilan réel de la France Libre sur ce point.
 

La France Libre et la question syndicale

 

9h00 : arrivée du public
9h30 : mots d’accueil par le président de la Fondation de la France Libre
9h40 : introduction, par Jean-François Muracciole (professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry Montpellier III)



Séance du matin
Sous la présidence de Tristan Lecoq (inspecteur général de l’Éducation nationale, professeur des universités associé à l’université Paris Sorbonne)



10h00 : « Le rôle des syndicalistes de la zone sud dans les premiers temps de la Résistance (1940-1942) », par Laurent Douzou (professeur en histoire contemporaine à Sciences Po Lyon)
10h30 : pause
10h50 : « La pensée sociale du général de Gaulle, et les conditions de son évolution dans la guerre et le GPRF », par Laurent Lasne (journaliste, écrivain)
11h20 : « L’action de Paul Vignaux aux États-Unis, l’aide à la résistance du mouvement ouvrier et ses rapports avec la France Libre », par Jean Lecuir (ancien maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris X Nanterre)
11h50 : débat



12h20 : pause déjeuner



Séance de l’après-midi
Sous la présidence d’Émeline Vanthuyne (agrégée d’histoire)



14h20 : « La France Libre vue par les syndicalistes collaborationnistes », par Gilles Morin (enseignant-chercheur, Centre d’histoire sociale du XXe siècle)
14h50 : « Les syndicalistes, saboteurs de la France Libre ? », par Sébastien Albertelli (agrégé d’histoire, chercheur associé au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes)
15h20 : pause
15h40 : « Les contacts de Jean Moulin avec les syndicats en 1942 », par Christine Levisse-Touzé (directrice du Musée général Leclerc de Hauteclocque et de la libération de Paris – Musée Jean Moulin de la Ville de Paris, directeur de recherche à l’université Paris-IV)
16h10 : « La place des syndicalistes dans le CNR », par Guy Krivopissko (conservateur du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne)
16h40 : débat
17h10 : conclusion, par Guillaume Piketty (professeur à Sciences Po Paris)





Informations pratiques :

Musée de l’Armée (auditorium Austerlitz)

129, rue de Grenelle

75007 Paris


En raison des mesures de sécurité mises en place dans le cadre du plan Vigipirate et du nombre limité de places, l’inscription est obligatoire avant le 16 décembre 2016

par téléphone au 01 53 62 81 82

par courriel à secretariat@france-libre.net

 

 

Source  :

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 23:10

 

L'INFO n° 1 054

 

 

UNADIF-FNDIR

 

 

Que 2017 soit pour vous et tous ceux qui vous sont chers une année de bonheur et de paix, et qu’elle vous apporte santé, prospérité et réussite.

 

 

Formons le vœu que les générations unies puissent poursuivre l’action sur le chemin de la mémoire et de la citoyenneté.

 

 

Le Président national de l'UNADIF, Jean-Marie MULLER

Les Vice-Présidents nationaux de l'UNADIF et de la FNDIR,

L'ensemble des membres des Bureaux nationaux et

des Conseils d'administration UNADIF et FNDIR

 

Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017

 

Témoigner…  Transmettre…

 


Se Souvenir… Honorer…

 

 

La mémoire a un avenir

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans UNADIF-FNDIR
commenter cet article