Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance
    L'INFO n° 1 130 UNADIF - FNDIR Grenoble, samedi 1er juillet 2017. Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance Lors de l'Assemblée générale de nos associations, durant nos Congrès nationaux 2017, le Conseil d'administration de la FNDIR...
  • Retour en images sur nos Congrès nationaux 20I7
    L'INFO n° 1 129 UNADIF - FNDIR Vous pouvez consulter les albums-photos de nos Congrès nationaux UNADIF et FNDIR sur notre page nationale Facebook UNADIF : ALBUM 1 : Journée du vendredi 30 juin ALBUM 2 : Journée du samedi 1er juillet ALBUM 3 : Journée...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD dans l'Eure
    L'INFO n° 1 128 UNADIF-FNDIR de l'Eure UNADIF-FNDIR 27 La remise des prix départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation a eu lieu le mercredi 28 juin 2017 dans la salle Claude Monet de la préfecture de l’Eure. Cette année,...
  • Jean-Paul Didierjean nous a quittés
    L'INFO n° 1 127 UNADIF-FNDIR du Haut-Rhin UNADIF-FNDIR 68 C’est avec une immense tristesse que je porte à votre connaissance la disparition samedi le 8 juillet 2017 à Marckolsheim, sa commune natale près de Colmar, à l’âge de 94 ans, de Jean-Paul DIDIERJEAN...
  • Remise des Prix départementaux du CNRD en Seine-Maritime
    L'INFO n° 1 126 UNADIF-FNDIR de Seine-Maritime UNADIF-FNDIR 76 Remise des prix aux lauréats du CNRD de Seine Maritime La remise des prix a eu lieu dans le grand salon de la préfecture de Seine Maritime à Rouen le mercredi 28 juin 2017 en présence de Madame...
  • Remise des prix départementaux aux lauréats du CNRD
    L'INFO n° 1 125 UNADIF-FNDIR des Yvelines UNADIF-FNDIR 78 Juin 2017 Remise des prix départementaux du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 84 collégiens et lycéens des Yvelines lauréats avec leurs professeurs et leurs familles...
  • Hommage national à Simone Veil
    L'INFO n° 1 124 Disparition de Simone Veil - Communiqué UNADIF-FNDIR « Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles » C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la disparition de Simone Veil à l‘âge...
  • Remise des Prix aux lauréats du CNRD du Haut-Rhin
    L'INFO n° 1 123 ADIF-FNDIR du Haut-Rhin UNADIF-FNDIR 68 COLMAR, mercredi 24 mai 2017 La remise des Prix départementaux aux lauréats du CNRD du Haut-Rhin (Concours national de la Résistance et de la Déportation) a eu lieu dans le salon Schoelcher de la...
  • CONGRES NATIONAUX 2017
    L'INFO n° 1 122 UNADIF - FNDIR Les Congrès nationaux UNADIF-FNDIR 2017, se déroulent du vendredi 30 juin au lundi 3 juillet. Comme en 1964 et 1984, nos congrès nationaux ont lieu, cette année, dans la belle ville de Grenoble (Isère - 38). L'organisation...
  • Les Journées de la Déportation dans le Territoire de Belfort
    L'INFO n° 1 121 ADIF-FNDIR du Territoire de Belfort UNADIF-FNDIR 90 Les Journées de la Déportation dans le Territoire de Belfort Vendredi 28 avril 2017 Comme tous les ans nous avons participé à la cérémonie républicaine en la Synagogue de BelfortLes drapeaux...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 06:00

L'INFO n° 743

 

 

 

La mode sous l'Occupation

La mode sous l'Occupation

Débrouillardise et coquetterie dans la France en guerre, 1940-1945

 


En 1940, les Français commencent à manquer de marchandises aussi usuelles que le fil à coudre.
Pour se vêtir, chacun doit faire preuve d’ingénio­sité et tirer parti de tout ce qui est récupérable.
La haute couture, quant à elle, se maintient et se montre brillante, tandis que de nouvelles venues fréquentent ses collections : les épouses de dignitaires allemand, les femmes de collaborateurs et de profiteurs du marché noir…

 

S’ap­puyant sur de nouvelles archives et sur les travaux les plus récents, Dominique VEILLON, historienne, directrice de recherche honoraire au CNRS, éclaire d’un jour inédit la vie sous l’Occupation.

 

 

Dominique Veillon présentera son ouvrage, après-demain, jeudi 12 février à partir de 14h30 au musée Leclerc - musée Jean Moulin

En savoir +

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 10:00

L'INFO n° 742

 

 

RAPPEL

Médaille de la Résistance française

 

SOYEZ NOMBREUX (heure limite d'arrivée : 18 heures).

 

Ce soir à 18h30 - Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile, à l'occasion du 72ème anniversaire de la création de la Médaille de la Résistance française.

 

La Médaille de la Résistance française est la seconde, et seule autre décoration créée, après l'Ordre de la Libération, pendant la guerre, par le général de GAULLE.

 

La Médaille de la Résistance française, haute distinction, a été conférée à seulement 65 295 personnes, dont 25 468 à titre posthume.

 

Beaucoup de personnes font souvent l'erreur de la confondre avec la Croix du combattant volontaire de la Résistance, qui elle a été remise plus largement (à environ 300 000 personnes).

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité cérémonie
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 06:00

L'INFO n° 741

 

 

Découvrez le programme des nombreuses activités, de janvier à avril 2OI5, du Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon

 

 

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 07:00
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 12:00

L'INFO n° 739

 

 

RAPPEL

 

 

Conférence : Les Français tous collabos ?

par Denis Peschanski et Thomas Fontaine

 

A l'heure de débats tendant à minimiser le rôle du gouvernement de Vichy dans la politique antisémite instaurée en France entre 1940 et 1945, de façon plus large se pose la question de la collaboration de la France avec l'Allemagne.

Qui a collaboré, dans quels intérêts et avec quelle importance ?

La poignée de main entre Pétain et Hitler à Montoire, le 24 octobre 1940, sert-elle les buts de la France ou de l'Allemagne ?

Cette collaboration a-t-elle eu de réelles incidences pour protéger la France ou ne fut-elle qu'un jeu de dupes ?

Quel rôle a joué Vichy dans la déportation des Juifs de France et dans la répression de la Résistance ?

 

S'appuyant sur plus de 600 documents, dont de très nombreux inédits, en provenance des Archives nationales et du Service historique de la Défense, une exposition, accompagnée d'un livre, intitulée La collaboration. Vichy - Paris - Berlin 1940-1945 apporte des éléments de réponses à ces questions.

 

Les concepteurs de cette exposition, présentée aux Archives nationales à Paris jusqu'au 2 mars 2015, sont Denis Peschanski, historien et directeur de recherches CNRS, président du Conseil scientifique du Mémorial de Caen et l'historien Thomas Fontaine qui a soutenu en 2013 sa thèse sur la déportation de répression.

 

A l'issue de la conférence une vente-signature du livre La collaboration. Vichy - Paris - Berlin 1940 -1945 (Ed. Tallandier, 2014) sera organisée.

 

Ce soir, jeudi 5 février 2OI5 à I9hI5 au mémorial de Caen

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Sous réserve de modification / annulation.

 

Contacts presse :
Sophie Bruneau de la Salle / Linda Siline : O2 3I O6 O6 47
presse@memorial-caen.fr - www.memorial-caen.fr

 

 

 

Les Français tous collabos ?
Les Français tous collabos ?

 

Vous souhaitez en savoir + sur l'exposition à Paris, rendez vous sur le site internet de l'UNADIF :

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 11:00

L'INFO n° 738

 

 

ADIF - FNDIR de L'AISNE (O2)

 

 

Un grand Merci à notre Amie Mireille LEGRAND-DUFOUR, présidente de l'ADIF-FNDIR de l'Aisne (O2) et membre du Bureau national de l'UNADIF pour tout son travail en faveur de la mémoire de la déportation des Résistants et pour tout ce qu'elle fait pour le respect de la dignité des déportés et pour le respect de la vérité historique ; vérité historique si souvent falsifiée de nos jours.

Gérard BOCQUERY, secrétaire général adjoint de l'UNADIF, président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise (6O)

Mireille Legrand-Dufour, présidente de l'ADIF-FNDIR de l'Aisne (O2) et Gérard Bocquery, président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise (6O) - Membres du Bureau national de l'UNADIF - Photo D.R. UNADIF-FNDIR

Mireille Legrand-Dufour, présidente de l'ADIF-FNDIR de l'Aisne (O2) et Gérard Bocquery, président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise (6O) - Membres du Bureau national de l'UNADIF - Photo D.R. UNADIF-FNDIR

 

 

 

" IL NE FAUT PAS OUBLIER LES RESISTANTS "

 

interview de Mireille Legrand-Dufour, fille de Déporté-Résistant, présidente de l'ADIF-FNDIR de l'Aisne (O2) parue dans le journal " Aisne-nouvelle " jeudi 29 janvier 2OI5, interview réalisée à l'occasion du 7Oème anniversaire de la libération des camps d'Auschwitz le 27 janvier I945.

 

Mireille Legrand : « Il ne faut pas oublier les Résistants »

A 85 ans, Mireille Legrand, habitante de Mennevret, poursuit le travail de mémoire pour tous les déportés, internés et familles de disparus de l’Aisne (ADIF), association qu’elle préside depuis dix ans.

 

Quel est votre lien historique avec la déportation ?

Je suis fille de déporté. Mon père Robert Dufour a été arrêté pour faits de Résistance le 2O mai I944. C’est la milice française qui est venue l’arrêter. La maison était cernée. Je n’avais que I4 ans. J’étais seule à faire face. Ma sœur et ma mère étaient effondrées. Il a été déporté au camp d’Orianenbourg et Falkensee, en Allemagne pour la fabrication d’obus.

 

Combien reste-t-il de déportés vivants dans l’Aisne ?

Certains sont membres de l’ADIF, d’autres non, mais à ma connaissance il doit en rester 3 ou 4. Aucun des déportés vivants ou morts de l’association n’a été déporté à Auschwitz. Si on commémore aujourd’hui les 7O ans de la libération de ce camp, il ne faut pas oublier les Résistants déportés, ce sont eux qui ont aidé à la libération. La commémoration de la libération des autres camps aura lieu en avril .»

 

Quel est le rôle de l’association ?

« Notre association espère perdurer encore longtemps, malgré la disparition de plusieurs de nos déportés survivants des camps. Nous, les enfants et petits-enfants, prenons le relais et invitons tous ceux qui le voudraient à nous rejoindre et à témoigner. Je suis inquiète pour l’avenir car il faut vite songer à me remplacer à mon poste de présidente. J’interviens encore un peu dans les écoles et collèges. »

 

Quel regard portez-vous sur l’actualité du début de mois en France ?

Les évènements de Paris m’ont fait repenser à toute cette période tragique. Je pense particulièrement aux déportés, aux résistants, aux soldats des troupes alliées qui sont morts pour nous rendre la liberté en I945. Sous le régime hitlérien, face aux massacres des nazis, nous ne pouvions que réagir dans la plus grande clandestinité, sous peine d’augmenter le nombre des victimes. Aujourd’hui, nous avons la liberté de manifester notre horreur provoquée par la tuerie des assassins chez Charlie Hebdo, à Montrouge et à la Porte de Vincennes.

 

 

 

Source : Aisne-nouvelle - Jeudi 29 janvier 2OI5

Page d'Aisne nouvelle du jeudi 29 janvier 2OI5
Page d'Aisne nouvelle du jeudi 29 janvier 2OI5

Page d'Aisne nouvelle du jeudi 29 janvier 2OI5

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité ADIF
commenter cet article
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 14:00

L'INFO n° 737

 

 

Jean-Marc Todeschini - Photo D.R. ministère de la Défense
Jean-Marc Todeschini - Photo D.R. ministère de la Défense

Jean-Marc Todeschini - Photo D.R. ministère de la Défense

 

Cérémonie des Vœux de Monsieur Jean-Marc TODESCHINI aux représentants du monde combattant

 

 

Jeudi 29 janvier 2015, Monsieur TODESCHINI, secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et de la mémoire auprès du ministre de la Défense a présenté ses vœux devant une assemblée des représentants du monde combattant, civils et militaires.

Cette cérémonie s’est tenue dans le salon du Gouverneur militaire de Paris, aux Invalides.

 

 

 

Le discours de Monsieur TODESCHINI lors de la cérémonie des voeux

 

Cette cérémonie a été l’occasion, pour le ministre, de rappeler l’objectif central de son action politique, à savoir ‘’faire de la solidarité le cœur de la politique de reconnaissance et de réparation, […] de la transmission le moteur de la politique mémorielle’’.

 

Monsieur TODESCHINI a également rappelé le rôle essentiel de l’action sociale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre ; en prenant l’exemple des attentats des 7, 8 et 9 janvier et de ses victimes qui pourront bénéficier de l’aide sociale et financière de l’ONAC-VG. Et d’ajouter : ‘’c’est pourquoi j’accorde une attention toute particulière à l’évolution de l’ONAC-VG, à son maillage territorial qui offre une véritable solidarité de proximité".

 

Enfin, le ministre a souligné l’importance d’une politique mémorielle résolument tournée vers l’avenir. Il termina en effet son allocution sur ces mots : ‘’je ne peux pas parler d’avenir sans parler de la jeunesse de notre pays [c’est pourquoi] je forme le vœu, en vous souhaitant à tous une très belle année, que chacun d’entre vous puisse armer au mieux les jeunes générations pour qu’elles mènent ce combat à nos côtés, sur le chemin de la mémoire et de la citoyenneté.’’

 

 

 

A droite sur la photo : Monsieur Jean-Marie MULLER, Président national de l'UNADIF aux côtés de Madame Rose-Marie ANTOINE, Directrice Générale de l'ONAC-VG - Photo D.R. ministère de la Défense

A droite sur la photo : Monsieur Jean-Marie MULLER, Président national de l'UNADIF aux côtés de Madame Rose-Marie ANTOINE, Directrice Générale de l'ONAC-VG - Photo D.R. ministère de la Défense

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité cérémonie
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 09:00

L'INFO n° 736

 

 

Les corps des neuf militaires français décédés lundi 26 janvier en Espagne lors de l'accident d'avion ont été rapatriés jeudi soir à la base aérienne de Nancy, où sept d'entre eux étaient affectés.

 

L'avion qui transportait les corps, un Hercule C-130 de l'armée espagnole, s'est posé jeudi à 19h20 sur la base, devant 200 militaires qui ont formé une haie d'honneur silencieuse, sous une pluie soutenue et un froid glacial.

 

Les neuf cercueils, recouverts du drapeau français, ont été déposés à 19h40 dans une chapelle ardente située dans le hangar de l'escadron de chasse 1/3 Navarre.

 

Ils seront veillés par leurs camarades jusqu'à la cérémonie qui se déroulera lundi, ont précisé les autorités militaires.

 

 

 

L'hommage funèbre national sera rendu le mardi 3 février 2015, à 10 heures, dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides.

 

Cette cérémonie sera présidée par Monsieur François Hollande, Président de la République.

 

Dans le cadre du plan Vigipirate – alerte attentats, des portiques de sécurité seront mis en place.

De plus, une liste des personnes conviées doit être fournie au bureau de la vie associative et des commémorations, afin de faciliter leur entrée sur le site.

 

Dans ce contexte, les personnes habilitées souhaitant assister à cet hommage, doivent se présenter à la grille d’honneur de l'Hôtel national des Invalides, avant 9 heures 30.

 

 

 

Photos militaires D.R. REUTERS
Photos militaires D.R. REUTERS
Photos militaires D.R. REUTERS
Photos militaires D.R. REUTERS

Photos militaires D.R. REUTERS

 

 Cour d'honneur des Invalides

 

Cérémonie hommage national

 

mardi 3 février 2OI5

 

Photos D.R. France Tv
Photos D.R. France Tv

Photos D.R. France Tv

Crash d'un F-16 : les corps des militaires rapatriés
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité cérémonie
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 08:00

L'INFO n° 735

 

 

Les camps d’internés civils dans le Finistère durant la guerre 1914-1918 

Camp de Kerbeneat, internés civils, chambre n°43, dortoir commun pour les autrichiens. 7 juillet 1916. Photographe : Edouard Brissy. Référence : SPA 17 D 1647 © ECPAD

Camp de Kerbeneat, internés civils, chambre n°43, dortoir commun pour les autrichiens. 7 juillet 1916. Photographe : Edouard Brissy. Référence : SPA 17 D 1647 © ECPAD

 

 

La saison 2015 du Mémorial Charles de Gaulle sera lancée dès le 6 février avec une exposition temporaire intitulée : Les camps d’internés civils dans le Finistère durant la guerre 1914-1918 

 

 

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Mémorial Charles de Gaulle est heureux d’accueillir, du 6 février au 1er mars, dans le cadre du partenariat entre le Conseil général de la Haute-Marne et le SNLE « Le Téméraire », l’exposition intitulée : « Les camps d’internés civils dans le Finistère durant la guerre 1914-1918 ».

 

 

Conçue à l’initiative de Bernard Jacquet, commandant de la base sous-marine de la presqu’île de l’Ile-Longue, située dans la rade de Brest, cette exposition permet de mettre en lumière un épisode peu connu de la Première Guerre mondiale.

Un mois après le déclenchement du conflit, le 2 septembre 1914, le paquebot « Nieuw-Amsterdam » est intercepté par la 2ème escadre légère française et dérouté sur Brest.

A son bord, se trouvent 1 500 passagers. Tous les hommes, âgés entre seize et soixante ans, qui ne peuvent justifier d’une nationalité neutre ou alliée, sont retenus prisonniers.

C’est ainsi que 457 Allemands et 257 Austro-hongrois sont internés au camp de l’Ile-Longue qui ouvre ses portes le 29 septembre 1914. 

 

 

Durant cinq ans, jusqu’à sa fermeture, le 31 décembre 1919, le camp de l’Ile-Longue verra passer jusqu’à 5 300 prisonniers, qu’ils soient hommes d’affaire, musiciens, chefs-d’orchestres, peintres ou écrivains, devenant le siège d'une activité intellectuelle et culturelle importante, incluant l'édition d'un journal ou l’organisation de représentations théâtrales.

D’autres camps existaient dans les environs à Landaoudec, au port de Crozon et à Lanvéoc.

 

 

Maquette en trois dimensions, plans originaux des camps, archives et photographies de prisonniers composeront cette exposition qui sera en accès libre durant ces trois semaines au Mémorial Charles de Gaulle.

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 07:00

L'INFO n° 734

Winston Churchill

Il y a 50 ans, le 30 janvier 1965 avaient lieu les funérailles de Sir Winston Churchill.

 

La reine a pour cela décrété des obsèques nationales. Ce genre d'honneur, qui est normalement réservé aux membres de la famille royale, n’a plus jamais été accordé depuis.

 

 

 The Telegraph a publié des photographies de ses funérailles où des milliers de personnes s'étaient rendues pour rendre un dernier hommage à l'une des personnalités préférées des Britanniques comme des Français.

 

 

En savoir + sur Sir Winston Churchill sur le site internet de l'Ordre de la Libération

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité cérémonie
commenter cet article