Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Libération de Nancy et de Pont-à-Mousson
    L'INFO n° 1 139 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Samedi 16 septembre a eu lieu la commémoration du 73ème anniversaire de la libération de NANCY à la Petite-Malpierre sur le territoire de la commune de CHAMPIGNEULLES orchestrée par...
  • Concours de la Résistance et de la Déportation : une flamme qui ne doit pas s’éteindre
    L'INFO n° 1 138 UNADIF-FNDIR de la Meuse UNADIF-FNDIR 55 Concours de la Résistance et de la Déportation : une flamme qui ne doit pas s’éteindre Et qui ne s’éteindra pas, pour paraphraser le Général de Gaulle. Grâce au concours national de la résistance...
  • 73ème anniversaire de la Libération
    L'INFO n° 1 137 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE Vendredi 1er septembre 2017 Un hommage appuyé a été rendu aux Résistants FFI et FFL et aux Armées alliées, un étudiant-ingénieur de l'Université de Technologie de Compiègne a rédigé un magnifique...
  • Journée Tous Unis pour la Cité
    L'INFO n° 1 136 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE La 5ème édition de la journée TUC : Tous Unis pour la Cité aura lieu demain Mercredi 6 Septembre 2017 à Compiègne. Une journée sous le signe de l'engagement social et citoyen pour lycéens...
  • Cérémonie du Souvenir
    L'INFO n° 1 135 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Forêt de Compiègne, La Faisanderie Samedi 26 août 20I7 Un immense merci à toutes les personnes présentes ayant répondu à l'invitation de notre association UNADIF-FNDIR de l'Oise ADIF de l'OISE et des...
  • Stèle du Dernier Train
    L'INFO n° 1 134 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE Dimanche 20 août 2017 Belle et émouvante cérémonie, où une nombreuse assistance était présente. Chaque année, les familles de Déportés de ce convoi, venues de toutes les régions de France,...
  • Germaine Latasse, Déportée-Résistante, fête ses 105 ans
    L'INFO n° 1 133 " Avant de débuter la trêve estivale pour les publications sur notre blog UNADIF MEDIAS , sur notre site www.unadif.fr et notre page facebook UNADIF , terminons par cet article consacré à la doyenne de nos associations. L'ensemble des...
  • ROUTE LECLERC 20I7
    L'INFO n° 1 132 L'association VIVE LA RESISTANCE présidée par notre ami Christophe Bayard nous informe du programme de la ROUTE LECLERC 20I7 « ROUTE LECLERC » 73ème anniversaire de la Libération du I0 au I9 août 20I7 L’association Vive la Résistance,...
  • Rosine Deréan, Déportée-Résistante
    L'INFO n° 1 131 ADIF-FNDIR de l'Indre-et-Loire UNADIF-FNDIR 37 Rosine Deréan fut une véritable star du cinéma des années 30. Déportée à Ravensbrück pour son engagement dans la Résistance, elle s’est retirée à Genillé. C'est un nom qui semble s'effacer...
  • Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance
    L'INFO n° 1 130 UNADIF - FNDIR Grenoble, samedi 1er juillet 2017. Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance Lors de l'Assemblée générale de nos associations, durant nos Congrès nationaux 2017, le Conseil d'administration de la FNDIR...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 059

 

 

Les éditions du CNRS publient les actes du colloque organisé au Mémorial de Caen au mois de novembre 2012 sur les polices allemandes dans l’Europe occupée.

 

 

Gestapo & polices allemandes

 

Des hommes en imperméables de cuir surgissant d’une cylindrée noire, le supplice de la « baignoire » et autres tortures, la déportation des résistants et de la population juive, les exécutions sommaires de l’année 1944 : la Gestapo. Au-delà de ces images, qui étaient ces hommes qu’on imagine assistés dans leurs basses besognes par des collaborateurs français tel le Lucien Lacombe de Louis Malle ?

 

L’ambition de cet ouvrage qui s’appuie sur les recherches d’une jeune génération d’historiens internationaux est d’offrir pour la première fois en France une synthèse sur cet acteur central de la répression et de la Collaboration.

 

Les auteurs questionnent aussi bien le recrutement que le mode de fonctionnement de la police allemande, le rôle de ses auxiliaires nationaux ou encore l’activité des tribunaux militaires d’après-guerre et la stratégie de défense des inculpés jusqu’au procès Eichmann en 1961.

 

S’inscrivant dans une perspective résolument transnationale, ils replacent le cas français dans un cadre européen et s’interrogent sur les points communs comme les divergences d’un espace à l’autre d’une administration qui marqua durablement l’Europe à l’heure allemande.

 

 

(Présentation de l’éditeur)

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 058

 

 

Jean-Mathieu Boris nous a quittés, le 2 janvier 2017, dans sa 96ème année, il était né le 25 janvier 1921 à Paris.

 

 

Jean-Mathieu Boris en 1940

Jean-Mathieu Boris en 1940

 

Jean-Mathieu Boris, la discrétion et l'humilité faites homme, fait partie de ces figures de la Résistance qui furent l'honneur de la France.

 

A 19 ans, refusant la défaite de mai-juin 1940, il rejoint Londres et le Général de Gaulle pour devenir un des premiers «Français libres».

 

Formé en quelques mois à la guerre, il part pour l'Afrique où il écrira, sous les ordres du Général Koenig, l'une des plus belles pages de l'héroïsme militaire français dans les sables de Bir Hakeim : 3 700 hommes face à 32 000 soldats commandés par le général Rommel en personne.
Puis ce sera El-Alamein, la campagne de Tunisie, les Vosges et l'Alsace en 1944, le défilé de la Victoire le 18 juin 1945 à la tête du Premier commando de France, dont il aura été le premier officier...

 

ce Juif converti formé chez les scouts protestants et pétri de valeurs chrétiennes est à lui seul une leçon d'histoire.

 

L'incarnation, par excellence, du Français libre. Dans tous les sens du terme.

 

En 2012, il avait publié « Combattant de la France Libre ». Mon témoignage pour l’Histoire, disait-il.

 

 

L'UNADIF-FNDIR renouvelle ses plus sincères condoléances à toute sa famille.

Combattant de la France Libre publié en 2012

Combattant de la France Libre publié en 2012

 

http://www.unadif.fr/75-paris/jean-mathieu-boris

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans nécrologie
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 057

 

 

ADIF-FNDIR des Deux-Sèvres   UNADIF 79

 

 

Exposition : Traces de l'internement

 

Du 9 janvier au 11 juin 2017

 

 

 

L'internement des nomades à Montreuil-Bellay

(novembre 1941 - janvier 1945)

Traces de l'internement

 

Reconnaissance des souffrances subies par les Tsiganes internés en France entre 1940 et 1946.

 

Le Centre régional «Résistance & Liberté» offre un éclairage particulier sur ce pan de l'histoire du XXème siècle tombé dans l'oubli.

 

Il s'agit, à travers cette histoire singulière en Europe, de rompre les idées reçues et les préjugés qui entourent la culture de ce peuple, si mal connu et toujours victime au XXIème siècle de préjugés, de violence et de racisme.

 

L'exposition est un dialogue entre l'actuel site du camp d'internement de nomades situé à Montreuil-Bellay aujourd'hui et, l'histoire survenue sur cet espace de novembre 1941 à janvier 1945.

 

Regards photographique contemporain et historique se croisent pour livrer l'histoire oubliée de l'internement des « nomades » - pour la plupart Tsiganes - en France entre 1940 et 1946.

 

 

 


Centre régional "Résistance & Liberté"

Les Écuries du Château

79100 Thouars

Téléphone : 05 49 66 42 99

Courriel : info@crrl.fr

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité exposition
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 08:00

 

L'INFO n° 1 056

 

 

Rainer Höss apportera un témoignage poignant sur son histoire familiale marquée par l’action meurtrière de son grand-père commandant du camp d’extermination d’Auschwitz.



Il présentera ses réflexions sur le lourd héritage que représente la vie de son grand-père Rudolf Höss (1900-1947) et de sa grand-mère Hedwig Hensel-Höss (1908-1989) qui continua, toute sa vie à partager ses convictions du nazisme.



Né en 1965 à Ludwigsburg en Allemagne, Rainer Höss est le fils de Hans-Jürgen Höss (1937), le fils cadet de Rudolf Höss. Rainer n’a pas connu son grand-père et il n’a jamais entendu parler des atrocités dont ce dernier fut responsable avant l’âge de 12 ans.



Enfant, Rainer a en effet grandi dans le culte de son grand-père présenté comme « un héros de la guerre » !



Face à un père violent et au dévoilement de la vérité, il rompt tout lien avec sa famille à l’âge de 16 ans. Il s’engage ensuite activement dans le devoir de mémoire en menant des recherches sur ses origines et en animant des conférences.



En 2015, une rescapée du camp d’Auschwitz l’a même symboliquement adopté comme petit-fils de cœur.

 

 

 

 

Rainer Höss, le petit-fils du commandant d’Auschwitz raconte

 

A l’issue de la conférence, Rainer Höss dédicacera "L’héritage du commandant"

(vente sur place au tarif de 20 €).




Une conférence exceptionnelle à ne pas manquer !



Lundi 30 janvier 2017 – 19h30

Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Metz (1,place d’Armes 57000 METZ)
 



Entrée gratuite




Pour en savoir plus :

http://www.fort-queuleu.com/conferences/



Merci à Michaël LANDOLT

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 055

 

 

Lorsque le général de Gaulle quitte le pouvoir en janvier 1946, les syndicats ont acquis dans la vie nationale une place sans précédent. Ce destin était loin de leur être promis lorsque la guerre avait éclaté : le souvenir de 1936 restait à vif, et la défaite de 1940 n’était pas à leur avantage.



Quels sont les facteurs qui ont retourné la situation à leur avantage ? Le but du colloque est de mieux comprendre comment, à partir d’une mission liminaire totalement étrangère à la question syndicale, qui était de maintenir la France dans la guerre jusqu’à la victoire, le général de Gaulle et les Français Libres qui l’entourent en sont venus à imaginer et organiser un avenir dans lequel les syndicats tiendraient une place significative.



Ils l’ont fait en présence de contre-modèles (le corporatisme de Vichy, les totalitarismes, le communisme) et de références nouvelles (les trade unions britanniques et la pensée sociale anglaise). Ils l’ont fait à la fois en coopération et en émulation avec les mouvements de résistance et les forces politiques et syndicales revenues dans le jeu idéologique de la Libération espérée, puis acquise. Ils l’ont fait en fonction d’une vision de la France transformée par la guerre et appelée à une renaissance audacieuse, mais aussi en raison de calculs tactiques : comment gagner à la cause de la France Combattante les forces vives du pays, comment contenir les empiètements politiques des communistes en donnant de larges satisfactions aux syndicats, etc. Ils l’ont fait d’une manière qui a modelé durablement la deuxième moitié du XXe siècle jusqu’à nos jours, mais qui a aussi subi les distorsions et évolutions assez rapidement intervenues une fois la France Libre arrivée à son terme. Les mouvements violents des années 1947-1948 et suivantes, d’un côté, le retour en 1969 de l’idée de participation d’autre part, montrent que les avancées acquises en 1945 étaient loin d’avoir figé le panorama de la question syndicale. Il y a donc lieu d’apprécier quel fut le bilan réel de la France Libre sur ce point.
 

La France Libre et la question syndicale

 

9h00 : arrivée du public
9h30 : mots d’accueil par le président de la Fondation de la France Libre
9h40 : introduction, par Jean-François Muracciole (professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry Montpellier III)



Séance du matin
Sous la présidence de Tristan Lecoq (inspecteur général de l’Éducation nationale, professeur des universités associé à l’université Paris Sorbonne)



10h00 : « Le rôle des syndicalistes de la zone sud dans les premiers temps de la Résistance (1940-1942) », par Laurent Douzou (professeur en histoire contemporaine à Sciences Po Lyon)
10h30 : pause
10h50 : « La pensée sociale du général de Gaulle, et les conditions de son évolution dans la guerre et le GPRF », par Laurent Lasne (journaliste, écrivain)
11h20 : « L’action de Paul Vignaux aux États-Unis, l’aide à la résistance du mouvement ouvrier et ses rapports avec la France Libre », par Jean Lecuir (ancien maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris X Nanterre)
11h50 : débat



12h20 : pause déjeuner



Séance de l’après-midi
Sous la présidence d’Émeline Vanthuyne (agrégée d’histoire)



14h20 : « La France Libre vue par les syndicalistes collaborationnistes », par Gilles Morin (enseignant-chercheur, Centre d’histoire sociale du XXe siècle)
14h50 : « Les syndicalistes, saboteurs de la France Libre ? », par Sébastien Albertelli (agrégé d’histoire, chercheur associé au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes)
15h20 : pause
15h40 : « Les contacts de Jean Moulin avec les syndicats en 1942 », par Christine Levisse-Touzé (directrice du Musée général Leclerc de Hauteclocque et de la libération de Paris – Musée Jean Moulin de la Ville de Paris, directeur de recherche à l’université Paris-IV)
16h10 : « La place des syndicalistes dans le CNR », par Guy Krivopissko (conservateur du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne)
16h40 : débat
17h10 : conclusion, par Guillaume Piketty (professeur à Sciences Po Paris)





Informations pratiques :

Musée de l’Armée (auditorium Austerlitz)

129, rue de Grenelle

75007 Paris


En raison des mesures de sécurité mises en place dans le cadre du plan Vigipirate et du nombre limité de places, l’inscription est obligatoire avant le 16 décembre 2016

par téléphone au 01 53 62 81 82

par courriel à secretariat@france-libre.net

 

 

Source  :

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité colloque
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 23:10

 

L'INFO n° 1 054

 

 

UNADIF-FNDIR

 

 

Que 2017 soit pour vous et tous ceux qui vous sont chers une année de bonheur et de paix, et qu’elle vous apporte santé, prospérité et réussite.

 

 

Formons le vœu que les générations unies puissent poursuivre l’action sur le chemin de la mémoire et de la citoyenneté.

 

 

Le Président national de l'UNADIF, Jean-Marie MULLER

Les Vice-Présidents nationaux de l'UNADIF et de la FNDIR,

L'ensemble des membres des Bureaux nationaux et

des Conseils d'administration UNADIF et FNDIR

 

Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017
Meilleurs Voeux pour 2017

 

Témoigner…  Transmettre…

 


Se Souvenir… Honorer…

 

 

La mémoire a un avenir

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans UNADIF-FNDIR
commenter cet article
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 17:00

L'INFO n° 1 053

 

 

ADIF-FNDIR de l'Oise   UNADIF 60

 

 

BEAUVAIS

 

Ce matin, à Beauvais, les honneurs militaires ont été rendus par le ministre de l'intérieur Bruno Le Roux, en présence du général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, aux trois gendarmes du PSIG de Méru décédés en service commandé le 23 décembre, dans un accident de la circulation routière dans l'Oise.

 

Il s'agit du gendarme Florian Gustave, 25 ans, originaire du Val d'Oise, et des gendarmes adjoints volontaires Yassad Boumssimrat, 26 ans, originaire de Margny-Lès-Compiègne (Oise) et Théo Delpierre, 18 ans, originaire du Pas-de-Calais.

 

Nous avons une pensée toute particulière pour leurs familles, camarades et amis.

 

Au même moment, dans toutes les unités, une minute de silence a été observée pour saluer leur mémoire.

 

 

Source :
https://www.facebook.com/gendarmerienationale/posts/1307592405971618

 

 

Le Drapeau de notre ADIF était présent porté par Mickael Verro

 

Gérard Bocquery président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF 60

 

Source photos : droits réservés Gendarmerie nationale
Source photos : droits réservés Gendarmerie nationale
Source photos : droits réservés Gendarmerie nationale
Source photos : droits réservés Gendarmerie nationale

Source photos : droits réservés Gendarmerie nationale

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité ADIF
commenter cet article
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 06:00

 

L'INFO n° 1 052

 

 

UNADIF-FNDIR

 

 

Le Président national de l'UNADIF, Jean-Marie MULLER

 

Les Vice-Présidents nationaux de l'UNADIF et de la FNDIR,

 

 

 

 

L'ensemble des membres des Bureaux nationaux et des Conseils d'administration, ainsi que tous les membres UNADIF et FNDIR

vous souhaitent

 

 

 

UN TRES JOYEUX NOËL

 

 

 

Joyeux Noël !

 

 

LA MEMOIRE A UN AVENIR !

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans UNADIF-FNDIR
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 05:00

L'INFO n° 1 051

 

 

ADIF-FNDIR de l'Oise   UNADIF 60

 

 

Des messages de soutien des étudiants de Compiègne envoyés aux militaires français en OPEX.

 

Une action citoyenne de solidarité et de fraternité.

 

Renforcement du lien qui unit nos Armées à notre Nation.

 

Lors de la Journée citoyenne "Tous Unis pour la Cité" réalisée, en septembre dernier, par l'Université de Technologie de Compiègne (UTC) et l'association TUC-UTC et leurs partenaires.

 

Sur le stand de l'ADIF-FNDIR de l'Oise et de la FNAME-OPEX de l'Oise, les étudiants de l'UTC, de l'ESCOM et les jeunes de l'EPIDE ont rédigé des messages pour les jeunes militaires actuellement projetés en opérations extérieures.

 

Ces messages regroupés sur un poster seront joints aux colis réalisés en ce moment par la FNAME-OPEX et envoyés aux jeunes militaires en Opex, qui les recevront pour Noël.

 

 

 

Action citoyenne de solidarité et de fraternité
Action citoyenne de solidarité et de fraternité
Action citoyenne de solidarité et de fraternité

 

Du réconfort pour tous ces jeunes militaires qui passeront Noël, loin des leurs, à des milliers de kilomètres de leurs foyers familiaux.

 

Une initiative ADIF-FNDIR-FNAME-OPEX de l'Oise.

 

De nouveau, un grand merci aux étudiants de Compiègne et aux jeunes de l'EPIDE.

 

La FNAME-OPEX de l'Oise présidée par le Lieutenant-Colonel Gilles Boy , également Secrétaire général national de la FNAME-OPEX.

 

Gérard Bocquery Président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise (UNADIF 60) et Secrétaire général adjoint national de l'UNADIF.

 

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité ADIF
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 06:00

 

L'INFO n° 1 050

 

 

ADIF-FNDIR de l'Oise   UNADIF 60

 

 

Durant et depuis plusieurs années l’association des "Amis de la Fondation de la Résistance" a interviewé près d'une centaine de Résistant(e)s, de Déporté(e)s.

 

Parmi eux, de très nombreux Déporté(e)s-Résistant(e)s et Familles de nos associations UNADIF-FNDIR, telle Claude du GRANRUT, Secrétaire générale de notre ADIF-FNDIR de l'Oise, Jacqueline FLEURY, notre Vice-présidente nationale de la FNDIR ou François PERROT, Président national de la FNDIR, André BESSIERE, André FOURNIER... Et de nombreux autres...

Parcours de Résistants
Parcours de Résistants

 

Ces femmes et ces hommes d'origines, de religions, de consciences politiques et d'âges divers ont livré leurs fascinants parcours marqués par le courage et l'engagement au service d'une seule cause :

 

LA LUTTE CONTRE LA BARBARIE NAZIE.

 

 

Découvrez sur le site de l’association des "Amis de la Fondation de la Résistance" des extraits de ces Parcours de Résistants.

 

 

Gérard BOCQUERY, Président de l'ADIF-FNDIR de l'Oise
UNADIF 60.

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité ADIF
commenter cet article