Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Projet national UNADIF-FNDIR " LA MEMOIRE A UN AVENIR "
    L'INFO n° 1 446 UNADIF-FNDIR de l'Isère UNADIF-FNDIR 38 Le projet national UNADIF-FNDIR " LA MEMOIRE A UN AVENIR " a débuté en Isère, le 27 février dernier, avec les témoignages de Daniel Huillier, Résistant et Jean-Paul Blanc, fils de Déporté-Résistant,...
  • Le Président Jean-Pierre Pesson témoigne devant les élèves
    L'INFO n° 1 445 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Les lundi 6 et vendredi 10 mars 2023, à la demande de Madame la Principale et des professeurs d'histoire, le président UNADIF-FNDIR Jean-Pierre Pesson est intervenu devant les élèves...
  • Rencontres : Foi et Déportation
    L'INFO n° 1 444 Le Centre Européen du Résistant Déporté organise les Rencontres " Foi et Déportation ", les 16 et 17 mars prochains, au siège de la Région Grand Est, à Strasbourg. Cet évènement réunira une dizaine d’intervenants (1). Ils s'intéresseront...
  • Déportées à Ravensbrück 1942 - 1945
    L'INFO n° 1 443 Exposition aux Archives nationales du 3 février au 16 juin 2023 Du lundi au samedi de 9h à 16h45 Entrée gratuite
  • Intoxiquée ! La jeunesse sous la botte nazie
    L'INFO n° 1 442 Présentée du 1er février au 12 novembre 2023, la nouvelle exposition du Mémorial Alsace-Moselle intitulée « Intoxiquée ! La jeunesse sous la botte nazie » révèle l’endoctrinement subi par les enfants dès leur plus jeune âge dans ce régime...
  • Le récit inédit d'Andrée Gallais sur les camps de la mort
    L'INFO n° 1 441 UNADIF-FNDIR de l'Ille-et-Vilaine UNADIF-FNDIR 35 La publication annuelle de l'association "Art et Histoire du pays de Fougères" propose un récit inédit écrit en 1946 par Andrée Gallais de retour des camps de la mort. Parmi les nombreux...
  • Charles de Gaulle, jeunesse et premiers écrits
    L'INFO n° 1 440 Jeudi 19 janvier à 19h, à l’occasion de la première soirée culturelle 2023 du musée de l'Ordre de la Libération, retrouvez monsieur Philippe Radal, président de l’association des amis du musée et monsieur François Broche, fils du lieutenant-colonel...
  • Le parcours des Déportés
    L'INFO n° 1 439 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Philippe Marini, Maire de Compiègne, vous invite à l'inauguration du "Parcours des Déportés", vendredi 13 janvier 2023 à partir de 14 heures devant la gare de Compiègne. Ce parcours est un de ceux...
  • Bonne année 2O23
    L'INFO n° 1 438 UNADIF - FNDIR Recevez chères amies, chers amis, tous nos voeux pour une belle et bonne année 2O23 dans la poursuite de nos actions mémorielles
  • Le Dictionnaire des Compagnons de la Libération
    L'INFO n° 1 437 L’Ordre de la Libération vous convie à une soirée spéciale de lancement du Dictionnaire des Compagnons de la Libération, le lundi 12 décembre 2O22, en présence de l’auteur Vladimir Trouplin. Des exemplaires seront vendus et dédicacés sur...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

/ / /

24 octobre 1899 : Port au Prince, Haïti - 20 novembre 1962 : Cormeilles-en-Parisis, Val-d'Oise

 

D’origine alsacienne, Philippe Kieffer est né le 24 octobre 1899 à Port au Prince (Haïti). Très bon élève, il poursuit ses études aux Etats-Unis et est diplômé d’une école des Hautes études commerciales de Chicago.

 

Très sportif et même athlétique, Philippe Kieffer est dans les années trente co-directeur de la banque nationale de la République d’Haïti et secrétaire de la chambre de commerce d’Haïti puis directeur de banque aux Etats-Unis.

 

Rentré en France en mai 1939, il est mobilisé dans l’armée de terre le 2 septembre 1939 avant de passer dans la marine un mois plus tard.

 

Quartier-maître secrétaire, il sert à l’Etat-major de l’amiral Nord à Dunkerque jusqu’en juin 1940.

Le 18 juin 1940, il est évacué de Cherbourg à destination de Southampton. A Londres, il s'engage dans les Forces navales françaises libres, le jour de leur création, le 1er juillet 1940.

 

Il se porte volontaire comme officier de bataillon de fusiliers marins mais sa parfaite connaissance de l'anglais le fait rapidement nommer officier interprète et du chiffre de 3e classe. Chargé des relations avec les services britanniques, il enseigne l’anglais aux élèves de la première promotion de l’Ecole navale sur le bâtiment école Président Théodore Tissier.

 

Souhaitant une affectation plus active, il obtient de quitter son poste d’interprète en août 1941 et est envoyé en stage d’officier fusilier le mois suivant. Très bien noté par l’encadrement britannique, il persuade alors le vice-amiral Muselier de convaincre les Britanniques de constituer une unité de commandos de fusiliers marins de la France libre. Après de longues discussions, le principe est accepté.

 

Promu enseigne de vaisseau de 1ère classe en décembre 1941, il prend à la même date le commandement d’une compagnie de fusilier marins commandos dont il assure lui-même le recrutement sur la base du volontariat. En avril 1942 la trentaine d’hommes ainsi recrutés suit le stage commando en Ecosse au camp d’Achnacarry puis un entraînement spécialisé pendant un an. Incorporée au n°10 Commando dès juillet 1942 la compagnie reste sous les ordres de Philippe Kieffer promu à la même date  lieutenant de vaisseau.

 

Une quinzaine d’hommes du commando Kieffer prennent part au raid du 19 août 1942 sur Dieppe.

 

Le 8 octobre 1943, le 1er Bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) est créé et la troupe française, composée de deux compagnies, est affectée à l'exécution de quelques raids nocturnes sur les côtes françaises occupées, en petits groupes, dans le cadre de la préparation au débarquement.

 

En 1944 les efforts du commandant Kieffer sont récompensés. Le 1er BFMC est rattaché à l'un des plus glorieux commandos anglais, le n° 4 (lieutenant-colonel Dawson), au sein de la 1st Special Service Brigade (Brigadier General Lord Lovat). Les hommes que Kieffer avait réunis et entraînés, allaient être les premiers Français à débarquer pour libérer la France.

 

Le 6 juin, les 177 "Bérets verts" débarquent à Sword et prennent pied à Ouistreham ; puis à Benouville, Amfreville et Bavant. Blessé le 6 juin, refusant de se laisser évacuer pendant deux jours, Kieffer retrouve son unité le 13 juillet, au moment où elle allait percer vers la Seine et Honfleur. Décidé à entrer à Paris avec les premiers, il prend une jeep, deux hommes, et fonce vers la capitale, à travers la Normandie à peine libérée. Il est le premier à entrer à Paris par Saint-Cloud ; quelques jours plus tard il a la fierté d'y faire défiler son unité.

 

Dans les combats de la libération, il a la douleur de perdre un de ses trois enfants, son fils de 18 ans qui, ayant rejoint un maquis est tué par les allemands en Ile-de-France.

 

En octobre 1944, le capitaine de corvette Kieffer, avec son bataillon - porté à l'effectif de trois compagnies - conduit son unité à l'attaque de Flessingue et de Walcheren, clé du port d'Anvers. Puis il participe à des raids sur les îles hollandaises occupées, toujours avec le n° 4 Commando britannique.

 

Nommé délégué à l'Assemblée consultative provisoire en 1945 et conseiller général du Calvados (1945-1946), il est ensuite fonctionnaire international à l'Etat-major des Forces interalliées (OTAN).

 

 En 1954 il est nommé capitaine de frégate de réserve.

 

Philippe Kieffer est décédé le 20 novembre 1962 à Cormeilles en Parisis. Il a été inhumé à Grandcamp dans le Calvados.

 

Commandeur de la Légion d'Honneur
Compagnon de la Libération - décret du 28 août 1944
Croix de Guerre 1939-1945 (5 citations)
Military Cross (GB)
British Empire Medal (GB)

 

Publications :

Béret Vert, Éditions France-Empire, Paris 1948

 

 

 

Source : Ordre de la Libération

 

Gérard Bocquery UNADIF octobre 2014

 

 

Le commandant Philippe Kieffer. Source : Ordre de la Libération

Le commandant Philippe Kieffer. Source : Ordre de la Libération

Partager cette page
Repost0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans Histoire