Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Le livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora
    L'INFO n° 1 311 Le projet initié en 1998 par notre ami André Sellier, Déporté-Résistant, Historien, Président de l'UNADIF-FNDIR de la Somme, voit le jour cette année, le " livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora " c'est un mémorial de papier...
  • Entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme
    L'INFO n° 1 310 UNADIF - FNDIR de la Manche UNADIF-FNDIR 50 Il se bat pour entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme Dans le Val-de-Saire, Yves Sassignol est marqué par l'histoire de son grand-père, résistant, qui fut déporté suite...
  • Comment devient-on le général de Gaulle ?
    L'INFO n° 1 309 UNADIF - FNDIR des Deux-Sèvres UNADIF-FNDIR 79 Nicole Sibileau, Présidente UNADIF-FNDIR des Deux-Sèvres vous convie à une Conférence de Frédérique Neau-Dufour, Historienne : " Comment devient-on le général de Gaulle ? " Mardi 13 octobre...
  • Timbres UNADIF-FNDIR du 75ème anniversaire
    L'INFO n° 1 308 UNADIF - FNDIR L’UNADIF - FNDIR a toujours été liée historiquement à la Poste, et notamment par Eugène THOMAS, membre fondateur de la FNDIR, Président de l’UNADIF en 1959 et ancien Ministre des PTT, notamment sous le Général de Gaulle...
  • Nouveau Mur des Noms
    L'INFO n° 1 307 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE, vendredi 14 février 2020 C’est un bel hommage qui a été rendu avec l’inauguration du nouveau Mur des Noms au Mémorial de l’Internement et de la Déportation du camp du Royal Lieu de Compiègne....
  • La Voix du rêve - Le film
    L'INFO n° 1 306 UNADIF - FNDIR La Voix du rêve - Le film Ce film-documentaire vient d'être validé, en février 2020, par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse. Ce documentaire est consacré aux derniers témoignages des Déportés-Résistants...
  • Cérémonie-hommage à Nathalie Demeurisse
    L'INFO n° 1 305 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Soucy, samedi 15 février 2020 Hommage à Nathalie Demeurisse-Sokolowsky, porte-drapeau UNADIF-FNDIR, décédée brutalement à 54 ans, le 15 février 2019. Le Président Gérard Bocquery et des membres UNADIF-FNDIR...
  • Sortie républicaine et mémorielle
    L'INFO n° 1 304 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Paris, Palais-Bourbon A l'invitation de notre Député Laurent GARCIA, nous avons affrété un car afin de nous rendre, le mardi 4 février 2020, à l'Assemblée nationale pour une visite...
  • Journées nationales et cérémonies officielles
    L'INFO n° 1 303 UNADIF - FNDIR Pour répondre à de nombreuses demandes d'internautes, voici la liste des journées nationales et cérémonies officielles : JOURNEES NATIONALES & CEREMONIES OFFICIELLES Photo d'illustration D.R. 11 MARS La journée nationale...
  • 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz
    L'INFO n° 1 302 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE , mémorial de l'internement et de la déportation du camp du Royal Lieu Lundi 27 janvier 2020 Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'holocauste et de la prévention...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 05:00

 

L'INFO n° 1 269

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

 

Le Prix littéraire de la Résistance (2019) sera remis

 

mercredi 6 novembre 2019 à 17h30

 

dans les salons de Boffrand de la présidence du Sénat.

 

 

Cette année, le Prix sera remis à Alain Quella-Villéger, pour son ouvrage :

 

" France Bloch-Sérazin, une femme en résistance (1913-1943) "

(éditions des femmes Antoinette Fouque, 2019).
 

 


Mentions pour les livres suivants :


- François Broche " La Cathédrale des sables, Bir Hakeim " (Belin - 2019)


- Fabrice Grenard " La traque des résistants " (Tallendier - 2019)

 

Le Prix littéraire de la Résistance a été créé en 1948, a été attribué pour la première fois en 1952 et, est devenu annuel depuis 1963.

Il récompense un ouvrage présentant un intérêt significatif pour l’histoire de la Résistance et de la Déportation.

 

Notre association FNDIR-UNADIF a reçu le Prix littéraire de la Résistance pour son livre " Jusqu'au bout de la Résistance "

C'était l'année du cinquantenaire de la création du Prix !  1998.

 

 

Prix littéraire de la Résistance 2019
Prix littéraire de la Résistance 2019
Prix littéraire de la Résistance 2019

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 08:00

 

L'INFO n° 1 257

 

 

UNADIF-FNDIR

 

 

PARIS, Le Panthéon, lundi 17 juin 2019

 

 

Chaque année, au Panthéon, le 17 juin, une émouvante et sobre cérémonie rend hommage à Jean Moulin.

 

Nos Drapeaux UNADIF-FNDIR étaient présents.

Hommage à Jean Moulin
Hommage à Jean Moulin
Hommage à Jean Moulin
Hommage à Jean Moulin

 

ALBUM-PHOTOS COMPLET sur le lien ci-dessous :

 

ICI

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2019 7 07 /07 /juillet /2019 06:45

 

L'INFO n° 1 255

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

Paris, Arc de Triomphe de l'Etoile

 

Mardi 18 juin 2019

 

 

Le Président national UNADIF-FNDIR Jean-Marie Muller a déposé la gerbe UNADIF-FNDIR et ravivé la Flamme de la Nation à l'occasion du 79ème anniversaire de L'Appel historique du Général de Gaulle.

 

Présence des autorités civiles et militaires et de nombreux élèves de lycées et collèges parisiens.

 

Les autorités suivantes ont également déposé une gerbe :

- Eric Lucas, Directeur de Cabinet de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'Etat aux Armées
 - Le Général Robert Bresse, Président de la Fondation de la France Libre
- Madame Jeanne d’Hauteserre, Maire du 8ème arrondissement de Paris

 

Nos Porte-Drapeaux étaient présents.

79ème anniversaire de l'Appel historique de 1940
79ème anniversaire de l'Appel historique de 1940
79ème anniversaire de l'Appel historique de 1940
79ème anniversaire de l'Appel historique de 1940

Partager cet article

Repost0
23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 05:00

L'INFO n° 1 242

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

 

Paris, samedi 27 avril 2019

 

Messe de Requiem dans la Chapelle des Déportés de l'Eglise Saint Roch, en la mémoire de tous les Déportés.

 

Présence de très nombreux membres UNADIF-FNDIR.

 

Homélie prononcée par le Père Michel Viot, aumônier national des anciens Combattants .

 

 

 

Album-photos complet sur le lien en bas d'article
Album-photos complet sur le lien en bas d'article
Album-photos complet sur le lien en bas d'article
Album-photos complet sur le lien en bas d'article
Album-photos complet sur le lien en bas d'article
Album-photos complet sur le lien en bas d'article

Album-photos complet sur le lien en bas d'article

 

Mot d’accueil prononcé par un membre de nos associations FNDIR-UNADIF, à la Messe de Requiem en l’Eglise Saint Roch de Paris, le samedi 27 avril 2019 à 16 heures :

 

" Comme chaque année, nous rendons l’hommage que nous devons aux martyrs et héros de la Déportation.

Année après année, il y a toujours beaucoup d’émotion car les survivants, rescapés des camps de la mort, sont maintenant des témoins trop peu nombreux ; et nous-mêmes, enfants et petits-enfants, nous sommes davantage des ombres à leur côté. Nous sommes comme un « petit reste » attaché à cet hommage.

C’est un anniversaire chaque fois très douloureux car il fait revivre les moments indicibles de notre histoire contemporaine, personnelle et familiale. Il nous renvoie tous ces visages et toutes ces voix d’hommes et de femmes dont aucun ne doit être oublié, car aucune de leur souffrance n’aura jamais été soignée et guérie.

Rejoignant les souffrances de leur Seigneur jusqu’à sa mort au Golgotha, à cause de leur Foi, à Dachau, Mauthausen, Buchenwald, Auschwitz, Neuengamme, Sachenhausen, Ravensbrück ou Natzweiler-Struthof, et dans leurs commandos et annexes de monstruosités et d’esclavage, des évêques, des prêtres, des hommes et des femmes par milliers ont porté la croix des supplices des Camps.

Ils étaient l’Eglise souffrante.

C’est pourquoi, dans la Foi chrétienne catholique, nous nous retrouvons dans cette église Saint Roch, pour célébrer l’Eucharistie en union avec toutes celles et tous ceux qui ont vécu le martyr de la Déportation.

Si vous ne partagez pas notre Foi au Christ ressuscité, soyez les bienvenus au nom de l’amitié et de la fidélité par l’hommage et le respect aux déportés. Car nous portons dans notre prière tous ceux qui croient au Ciel, mais aussi tous ceux qui n’y croient pas. Nous sommes tous, en effet, invités à partager la ferveur de la reconnaissance.

Une nouvelle fois, quel que soit notre statut, notre association, notre âge, nous nous rappelons le serment des Pères Riquet et Sommet, de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, d’Edmond Michelet, de tous les hommes et les femmes de bonne volonté, et de la foule immense des martyrs de la Déportation.

Car leurs Camps ont été le berceau de l’œcuménisme, de l’interreligieux et du dialogue entre les Nations.

Car leurs Camps ont été le berceau de l’Europe.

Ils nous ont offert toutes ces années de paix.

Rendons grâce ! "

 

 

Hervé Fleury, fils et petit-fils de Déportés-Résistants Buchenwald et Ravensbrück,

membre du Conseil d'administration national de l’UNADIF-FNDIR et

vice-président départemental de l’UNADIF-FNDIR des Yvelines

 

Toutes les photographies sur le lien ci-dessous

Partager cet article

Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 07:00

L'INFO n°1 239

 

 

Message des Déportés pour la Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la Déportation

 

 

dimanche 28 avril 2019

 

 

La journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation instaurée par la loi du 14 avril 1954 est l’occasion d’évoquer la mémoire de tous ceux, femmes, hommes et enfants, envoyés par milliers, pendant la Seconde Guerre mondiale, dans des camps de concentration ou d’extermination nazis qui ont souillé et durablement meurtri les peuples et les territoires occupés d’Europe.

 

Nous renouvelons notre hommage au courage dont ont fait preuve les déportés, en particulier ceux qui, face aux souffrances de l’épuisement physique auxquelles ils étaient confrontés et à la menace permanente de la torture et de la mort, n’ont pas renoncé à l’espoir et ont su rester des êtres humains. Ils ont ainsi eu, dans ces difficultés extrêmes, la volonté de poursuivre, dans l’union et la solidarité, la lutte clandestine contre l’idéologie et les objectifs de guerre de l’ennemi.

 

Les déportés, derniers rescapés de l’horreur indicible de la barbarie nazie, expriment leur légitime inquiétude à l’égard d’une Europe aujourd’hui divisée, traversée et habitée par la résurgence de mouvements nationalistes.

 

L’Europe dont la vocation est de garantir la paix et la prospérité des pays qui la composent doit être celle de la Mémoire de millions d’êtres humains sacrifiés par une idéologie perverse.

 

Sauvegarder cette Mémoire, où la souffrance se mêle à l’espérance, doit faire prendre conscience, avant qu’il ne soit trop tard, de l’indispensable solidarité entre les peuples épris de liberté, pour l’emporter sur toutes les formes d’obscurantisme, de fanatisme, de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie.

 

Le rappel de l’action des déportés dans les camps de la mort doit aller bien au-delà d’une journée symbolique. Il s’agit, pour les générations futures, de poursuivre avec détermination ce combat contre l’égoïsme et la peur.

C’est ainsi que l’hommage aux déportés prendra tout son sens pour construire un avenir de paix, de fraternité et de respect de la dignité humaine.

 

 

Ce message a été rédigé conjointement par :

 

La Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR)

 

La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP)

 

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis

 

L’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus (UNADIF)

Message des Déportés 2019

Partager cet article

Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 07:00

L'INFO n°1 238

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

 

DIMANCHE 28 AVRIL 2019 :

 

JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET HEROS DE LA DEPORTATION

 

 

La loi du 14 avril 1954 a été promulguée suite au rapport de la Députée Irène de Lipkowski, présidente de l'Association nationale des Familles de Résistants et Otages Morts pour la France (ANFROMF) et vice-présidente de la Fédération nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR)

 

[ JORF du 15/04/1954 ]

 

C'est par la loi n° 54-415 du 14 avril 1954 que le dernier dimanche d'avril est consacré au souvenir des victimes de la déportation et morts dans les camps de concentration et d’extermination du Troisième Reich nazi au cours de la guerre 1939-1945.

 

Le projet de cette journée nationale fut introduit par le sénateur Edmond Michelet, Déporté-Résistant, et futur ministre, suite au rapport de la Députée Irène de Lipkowski au nom de la commission des pensions.

 

 

Texte de Loi :

 

« L'Assemblée nationale et le Conseil de la République ont délibéré,
L'Assemblée nationale a adopté,
Le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

 

Article 1 - La République française célèbre annuellement, le dernier dimanche d'avril, la commémoration des héros, victimes de la déportation dans les camps de concentration au cours de la guerre 1939-1945.

 

Article 2 - Le dernier dimanche d'avril devient « Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation ». Des cérémonies officielles évoqueront le souvenir des souffrances et des tortures subies par les déportés dans les camps de concentration et rendront hommage au courage et à l'héroïsme de ceux et de celles qui en furent les victimes.

 

La présente loi sera exécutée comme loi de l'État.

 

Fait à Paris, le 14 avril 1954.

 

Par le président de la République, René Coty

 

Le président du Conseil des ministres, Joseph Laniel

 

Le ministre des Finances et des Affaires économiques, Edgar Faure

 

Le ministre des Anciens combattants et Victimes de la guerre, André Mutter »

 

 

 

Irène de Lipkowski, vice-présidente de la FNDIR
Irène de Lipkowski, vice-présidente de la FNDIR
Irène de Lipkowski, vice-présidente de la FNDIR

Irène de Lipkowski, vice-présidente de la FNDIR

Partager cet article

Repost0
8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 05:35

 

L'INFO n° 1 231

 

 

Samedi 9 février, les familles d'un Picard (Alain Demeurisse), d'un Normand (Joseph Philippe), et d'un Breton (André Gondet) recevront à titre posthume, pour leurs aïeux, la Médaille de la Résistance française, des mains du délégué national de l'Ordre de la Libération, le Général Christian Baptiste, au sein de l'Hôtel national des Invalides.

 

Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française
Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française
Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française
Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française
Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française
Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française

Alain Demeurisse, Joseph Philippe, André Gondet, la Médaille de la Résistance française

PICARDIE

Par décret du 18 mars 1970, la Médaille de la Résistance française fut décernée à

Alain Demeurisse, scout, Résistant FFI membre de l'OCM 138 de Vic-sur-Aisne, exécuté par les troupes d'occupation le 30 août 1944 en forêt de Compiègne, à l'âge de 20 ans.

 

 

La liste des médaillés de la Résistance s'est enrichie en 2018 de deux noms.

 

Par décret du 4 avril 2018, le Président de la République a attribué la Médaille de la Résistance française à Joseph Philippe et à André Gondet.

 

Nous rendons hommage à l'engagement et au sacrifice de ces résistants et félicitons leurs familles.

 

NORMANDIE

Joseph Philippe est né en 1906 dans la Manche. Syndicaliste et militant communiste, dès sa démobilisation au mois d’octobre 1940, il est interné (pour raison politique) successivement à Saint-Lô (Manche), Rennes (Ille-et-Vilaine), Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) à partir du 8 février 1941 puis transféré à une date inconnue à Rabastens (Tarn). Réussissant à s’évader le 29 mars 1943, il rejoint alors le maquis au sein du mouvement Vengeance, groupe de Courtomer à partir du mois d’octobre 1943. Suite à l’infiltration d’agents français de la Gestapo au sein du mouvement Vengeance et à l’arrestation de plusieurs résistants, le 26 juin 1944 Joseph Philippe est arrêté par la milice et la Gestapo. Après de multiples sévices, afin de savoir où se trouvait le chef du Groupe « Vengeance Courtomer » et n’ayant vraisemblablement pas parlé d’après les témoins, Joseph Phillipe est exécuté contre un mur de la ferme.

 

BRETAGNE

André Gondet est originaire de Bohal dans le Morbihan. Il rejoint la résistance au sein de la 7ème compagnie du 8ème bataillon FFI du Morbihan. Il participe aux combats du maquis de Saint-Marcel. Le 12 juillet 1944, il se trouve au village de Kérihuel à Plumelec avec plusieurs FFI et parachutistes SAS, lorsque ce village est investi à l’aube par un détachement de soldats allemands et d'agents français de l'Abwehr. Surpris dans leur sommeil, dix-huit hommes sont capturés et exécutés, dont André.

 

 

 

 

 

Samedi 9 février, les représentants des trois familles seront présents, ainsi que les représentants et drapeaux des associations UNADIF-FNDIR, FNAME-OPEX, FONDATION DE LA FRANCE LIBRE, AORC et SOUVENIR FRANCAIS.

 

 

le 9 février sera le jour du 76ème anniversaire de la création de la Médaille de la Résistance française par le Général de Gaulle.

 

http://www.unadif.fr/eventlist/details/353-76eme-anniversaire-de-la-creation-de-la-medaille-de-la-resistance-francaise

 

 

Sources : L'Ordre de la Libération, Le Département des distinctions honorifiques du ministère des armées, Le Maitron, Les Médaillés de la Résistance et L'UNADIF-FNDIR

 

 

Pour en savoir + sur Alain Demeurisse

 

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article182555

 

http://commission-internet-unadif.over-blog.org/2015/09/deux-scouts-ffi-membres-de-l-ocm-138.html

 

 

 

Pour en savoir + sur André Gondet

 

  www.facebook.com/mononcledelombre
 

et le livre écrit par sa petite-nièce après une enquête fouillée.

 

 

Pour en savoir + sur Joseph Philippe

 

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article191707

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 04:45

 

L'INFO n° 1 187

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

Commémoration dans toutes les communes de France du

 

78ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi.







Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n° 67 un décret instituant le 18 juin :  "Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi".



Commémoré depuis la Libération par les Français libres et les associations de Résistance, l'Appel du 18 juin sera désormais célébré chaque année par des cérémonies officielles organisées aux niveaux national et départemental et une cérémonie symbolique organisée au mont Valérien par l'Ordre de la Libération.

 

 

 

 

Journée nationale du 18 juin

 

Cérémonies à Suresnes (92) et à Paris (75)

 

 

 

11h00 : Cérémonie au Mémorial de la France combattante du Mont Valérien à Suresnes (Hauts-de-Seine - 92), organisée par la Chancellerie de l’Ordre de la Libération, en présence du Président de la République.

 

16h15 : Cérémonie au Monument aux Morts de la France Libre à Paris (75), organisée par la Fondation de la France Libre. Accès par l’espace du Musée d’art moderne, 13 avenue du Président-Wilson, ou par l’avenue de New-York.

 

18h15 : Ravivage de la Flamme de la Nation sous l’Arc de Triomphe de l’Étoile, place Charles de Gaulle. (Heure limite d’arrivée fixée à 17h30).


 

 






EN SAVOIR + http://www.unadif.fr/eventlist/details/343-78eme-anniversaire-de-lappel-historique




Gérard BOCQUERY

Secrétaire général adjoint national de l'UNADIF

Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe
Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe
Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe
Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe
Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe

Le Général de Gaulle au micro de la BBC - Le Mont Valérien - Le Monument des FFL - L'Arc de Triomphe

Partager cet article

Repost0
27 avril 2018 5 27 /04 /avril /2018 14:00

L'INFO n° 1 180

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

 

Message des Déportés

 

pour la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation

 

Dimanche 29 avril 2018

 

 

 

 

La Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation permet chaque année de remettre en mémoire ce que fut la Déportation avec son cortège infernal de trains partis de France entre 1940 et 1944.

 

Ces trains ont conduit vers les camps de concentration ou d’extermination de l’Allemagne nazie des populations de tous âges et de toutes conditions, victimes de la répression et des persécutions pratiquées par l’occupant nazi avec le concours du régime de collaboration en France.

 

La Journée nationale a aussi pour but de rendre hommage aux victimes et de rappeler l’engagement de celles et ceux qui ont choisi de poursuivre dans la Résistance la lutte contre l’ennemi et son idéologie.

 

Nous pensons avec beaucoup d’émotion à ces disparus, femmes et hommes qui ne sont pas revenus de la tragédie qui a frappé tant de combattants et auxquels nous devons une part de notre liberté.

 

Leur combat pour le respect de la dignité humaine est particulièrement chargé de sens en cette année du 70ème anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

 

Le travail de mémoire n’est jamais achevé. L’acharnement des déportés à transmettre a valeur d’exemple et s’explique par la force d’un engagement qui ne tolère ni l’érosion de l’âge ni les difficultés de la vie.

 

Ce sacrifice, ils veulent le donner en partage aux générations suivantes afin de les inciter à rejeter toute manifestation de haine, inspirée de considérations ethniques, religieuses, culturelles ou nationalistes.

 

Le message d’aujourd’hui se veut un appel à oeuvrer pour un monde de paix dont l’Europe doit demeurer le symbole.

 

 

 

Ce message a été rédigé conjointement par :

 

L’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus – La Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (UNADIF – FNDIR)
La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP)
La Fondation pour la mémoire de la Déportation (FMD)
Avec le concours d’associations de mémoire des camps et de la déportation

Message des Déportés

Partager cet article

Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 06:00

 

L'INFO n° 1 177

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

PARIS, Hôtel national des Invalides, mercredi 24 janvier 2018

 

 

Madame Geneviève DARRIEUSSECQ a profité de la cérémonie des voeux 2018 pour présenter un bilan de son action et pour présenter quelques éléments de la politique qu’elle mènera en 2018.


Jean-Marie MULLER, président de l’UNADIF assistait ainsi que de nombreuses autres personnalités à cette cérémonie.


Madame DARRIEUSSECQ a consacré une grande partie de son allocution aux anciens combattants :

« Aux combattants d’hier succèdent les combattants d’aujourd’hui. En ce jour, nous avons tous une pensée pour les sept soldats morts pour la France en 2017. Je leur rends hommage et j’adresse le soutien de la Nation à leur famille. Qu’elles sachent que nous serons toujours là pour les soutenir.
Je pense également aux blessés et à leurs proches, et particulièrement à nos soldats attaqués au Mali, il y a quelques jours ».


La politique mémorielle a constitué l’autre grand moment de cette cérémonie de voeux.

" La Mémoire prendra une grande place en 2018 » a assuré la secrétaire d’Etat, avant de détailler quelques grands chapitres.


" L’année sera exceptionnelle » a assuré Madame DARRIEUSSECQ.


« La clef de voûte en sera, bien évidemment, le centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Près de 80 pays prendront le temps du souvenir. J’ai aussi rencontré nombre de mes homologues étrangers, ministres ou secrétaires d’Etat, qui travaillent aussi sur des commémorations dans leur pays.
Nous nous souviendrons aussi de Clemenceau, de l’offensive allemande du printemps, du généralissime Foch à la tête des armées alliées ou encore de la seconde bataille de la Marne.
L’Etat n’en sera pas le seul acteur. Nos départements, nos régions et nos communes ont fait prospérer les évènements, les actions labellisées (1 200 projets labellisés cette année !), les mémoriaux et les musées. Je veux aider nos territoires dans la durée en maintenant un haut niveau de tourisme mémoriel. J’engagerai des actions en ce sens.
À l’issue de ce Centenaire, je souhaite que nous réfléchissions collectivement à ce que devront être, à l’avenir, l’action et la parole de l’Etat sur la mémoire de la Première Guerre mondiale.
Ensemble, nous aurons également l’occasion de mettre en exergue la mémoire de la Résistance, avec le 75ème anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance, de nous souvenir de la Libération de la Corse et de la mort de Jean Moulin ».

 

 

 

Extraits de notre revue LE DEPORTE POUR LA LIBERTE (n°594 de janvier 2018).

 

 

 

Le Président de l'UNADIF Jean-Marie Muller en compagnie de la Secrétaire d'Etat aux Armées Genevière Darrieussecq
Le Président de l'UNADIF Jean-Marie Muller en compagnie de la Secrétaire d'Etat aux Armées Genevière Darrieussecq
Le Président de l'UNADIF Jean-Marie Muller en compagnie de la Secrétaire d'Etat aux Armées Genevière Darrieussecq

Le Président de l'UNADIF Jean-Marie Muller en compagnie de la Secrétaire d'Etat aux Armées Genevière Darrieussecq

Partager cet article

Repost0