Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Le livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora
    L'INFO n° 1 311 Le projet initié en 1998 par notre ami André Sellier, Déporté-Résistant, Historien, Président de l'UNADIF-FNDIR de la Somme, voit le jour cette année, le " livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora " c'est un mémorial de papier...
  • Entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme
    L'INFO n° 1 310 UNADIF - FNDIR de la Manche UNADIF-FNDIR 50 Il se bat pour entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme Dans le Val-de-Saire, Yves Sassignol est marqué par l'histoire de son grand-père, résistant, qui fut déporté suite...
  • Comment devient-on le général de Gaulle ?
    L'INFO n° 1 309 UNADIF - FNDIR des Deux-Sèvres UNADIF-FNDIR 79 Nicole Sibileau, Présidente UNADIF-FNDIR des Deux-Sèvres vous convie à une Conférence de Frédérique Neau-Dufour, Historienne : " Comment devient-on le général de Gaulle ? " Mardi 13 octobre...
  • Timbres UNADIF-FNDIR du 75ème anniversaire
    L'INFO n° 1 308 UNADIF - FNDIR L’UNADIF - FNDIR a toujours été liée historiquement à la Poste, et notamment par Eugène THOMAS, membre fondateur de la FNDIR, Président de l’UNADIF en 1959 et ancien Ministre des PTT, notamment sous le Général de Gaulle...
  • Nouveau Mur des Noms
    L'INFO n° 1 307 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE, vendredi 14 février 2020 C’est un bel hommage qui a été rendu avec l’inauguration du nouveau Mur des Noms au Mémorial de l’Internement et de la Déportation du camp du Royal Lieu de Compiègne....
  • La Voix du rêve - Le film
    L'INFO n° 1 306 UNADIF - FNDIR La Voix du rêve - Le film Ce film-documentaire vient d'être validé, en février 2020, par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse. Ce documentaire est consacré aux derniers témoignages des Déportés-Résistants...
  • Cérémonie-hommage à Nathalie Demeurisse
    L'INFO n° 1 305 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Soucy, samedi 15 février 2020 Hommage à Nathalie Demeurisse-Sokolowsky, porte-drapeau UNADIF-FNDIR, décédée brutalement à 54 ans, le 15 février 2019. Le Président Gérard Bocquery et des membres UNADIF-FNDIR...
  • Sortie républicaine et mémorielle
    L'INFO n° 1 304 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Paris, Palais-Bourbon A l'invitation de notre Député Laurent GARCIA, nous avons affrété un car afin de nous rendre, le mardi 4 février 2020, à l'Assemblée nationale pour une visite...
  • Journées nationales et cérémonies officielles
    L'INFO n° 1 303 UNADIF - FNDIR Pour répondre à de nombreuses demandes d'internautes, voici la liste des journées nationales et cérémonies officielles : JOURNEES NATIONALES & CEREMONIES OFFICIELLES Photo d'illustration D.R. 11 MARS La journée nationale...
  • 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz
    L'INFO n° 1 302 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE , mémorial de l'internement et de la déportation du camp du Royal Lieu Lundi 27 janvier 2020 Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'holocauste et de la prévention...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 08:00

 

L'INFO n° 1 306

 

 

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

 

La Voix du rêve - Le film

 

 

 

Ce film-documentaire vient d'être validé, en février 2020, par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse.

 

Ce documentaire est consacré aux derniers témoignages des Déportés-Résistants "NN", rescapés du KL-Natzweiler, "Konzentrationslager Natzweiler", dit "le Struthof".

 

 

Jean VILLERET est le fil rouge de ce documentaire, René BAUMANN, André MARATRAT, Henri MOSSON, Pierre ROLINET, André MARCHISET, René THALMANN, tous déportés "NN" au camp de NATZWEILER-STRUTHOF, ont confié les récits des arrestations et les souffrances vécues pendant leur déportation.

 

 

Avec le partenariat de l'UNADIF-FNDIR

 

 

C'est le récit des arrestations de ces jeunes résistants et des souffrances vécues pendant leur déportation. Représentant un danger pour le IIIème Reich, ils sont classés "NN" "Nacht und Nebel", "Nuit et brouillard" donc voués à disparaître dans le plus grand secret.
Le traitement spécial de ces déportés vise à les supprimer totalement, à effacer toutes traces de leur vie comme de leur mort.

 

C'est aussi l'histoire de ce camp, l'un des plus meurtriers du système nazi, le seul camp de concentration installé en France par les SS sur le territoire alsacien alors annexé par le IIIème Reich en 1940.

 

Outre les sévices sur les détenus de toutes nationalités, dans ces lieux, les médecins nazis ont perpétré de nombreuses expériences en tout genre sur les déportés, particulièrement sur les personnes de religion juive, venues d'Auschwitz, et sur les Tsiganes.

 

Ce camp fut aussi le lieu de nombreuses exécutions de masse qu’elles soient par pendaison ou armes à feu. Les cadavres disparaissaient dans le four crématoire ...

| Photos D.R. Association Mine de Rien |
| Photos D.R. Association Mine de Rien |
| Photos D.R. Association Mine de Rien |

| Photos D.R. Association Mine de Rien |

 

 

 

 

Le DVD du film (68 minutes) est disponible à l'achat auprès de l'UNADIF-FNDIR

 

Prix unitaire 14€
+ 4,50€ de frais d'envoi

Chèque à l'ordre de UNADIF-FNDIR

Envoyez votre chèque et vos coordonnées à UNADIF-FNDIR
49, rue du Faubourg du Temple
75010 Paris

 

Commande

 

Par courriel : contact@unadif.fr

 

 

Par téléphone : O1 53 7O4 7OO

 

 

Par courrier : 49, rue du Faubourg du Temple - 75010 Paris

 

 

 

 

https://www.unadif.fr/fr/actualites/histoire/la-voix-du-reve.html

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1801852403278853&id=252990701498372

 

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=3447831841910268&id=321533601206790

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 06:00

 

L'INFO n° 1 284

 

 

DE GAULLE

 

Date de sortie du film "LIBRES", le 4 mars 2020

 

 

Paris, juin 1940. Le couple de Gaulle est confronté à l’effondrement militaire et politique de la France. Charles de Gaulle rejoint Londres pour tenter de poursuivre la lutte tandis que sa femme, se retrouve avec ses trois enfants sur la route de l’exode. Elle cherche à échapper à l’avancée allemande. Le destin saura les réunir au lendemain du 18 juin 1940.

 

 

Lambert Wilson et Isabelle Carré bientôt dans la peau du couple de Gaulle

 

Dans ce nouveau long-métrage intitulé "Libres" attendu pour le début de l'année 2020, les deux acteurs vont se glisser dans la peau du célèbre couple présidentiel.

 

C'est un rôle qu'il rêvait d'incarner. Alors, l'année dernière, Lambert Wilson avait lancé un appel aux producteurs et distributeurs afin qu'un film consacré au général de Gaulle, mais aussi à sa femme Yvonne, puisse voir le jour. Et visiblement, son message est arrivé aux bonnes oreilles puisque Le Film Français a annoncé le 25 juin 2019 que le tournage de ce long-métrage allait bientôt débuter.

 

Baptisé "Libres", il verra l'acteur donner la réplique à Isabelle Carré, qui incarnera donc Madame de Gaulle, sous la direction de Gabriel Le Bomin.

 

 

"Une histoire d'amour très forte"

 

Ce drame historique plongera les spectateurs au printemps 1940, alors que Charles de Gaulle se rend à Londres et est alors séparé de sa femme, Yvonne, qui doit, quant à elle, prendre la route de l'exode avec leurs trois enfants. Ce n'est qu'au lendemain du 18 juin 1940, et du célèbre appel du Général sur les ondes de la BBC, que le couple se retrouvera.

 

C'est d'ailleurs ce scénario qui a conquis Lambert Wilson. Interviewé par Paris Match en mai dernier, il avait indiqué : "J'aurais refusé un biopic classique, survolant toute la vie du Général. Ce qui m'a convaincu dans le projet de Gabriel Le Bomin, c'est d'abord le titre de son scénario : 'Libres'. Et le fait que l'histoire soit circonscrite au printemps 1940, durant les quelques semaines qui précèdent l'appel du 18 juin. Le Général est alors une personnalité encore peu connue, quasiment un jeune homme malgré ses 50 ans."

 

Et de souligner l'importance de sa femme :

 

"L'idée du film est de raconter que, seul contre tous mais avec elle à ses côtés, de Gaulle peut tout affronter. (...) Elle a été un soutien indéfectible et ils ont vécu une histoire d'amour très forte. L'accent est également mis sur leur fille Anne, qui souffrait de trisomie. C'est avec elle que le Général montre le plus de sensibilité et de tendresse. Cela le rend très humain."

Libres

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 05:00

 

L'INFO n° 1 268

 

 

 

UNADIF - FNDIR du Rhône

 

 

UNADIF-FNDIR 69

 

 

" L'armée des ombres " dans sa version restaurée sera projeté

 

jeudi 17 octobre à 18 heures,

 

au mémorial de la prison de Montluc

(4, rue Jeanne Hachette - 69003 Lyon)

 

Projection gratuite

 

 

Réservation obligatoire :

 

reservation@memorial-montluc.fr

 

04 78 536 041

 

 

https://www.facebook.com/1494987364146682/posts/2307372206241523/

 

 

L'armée des ombres
L'armée des ombres

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 09:00

 

L'INFO n° 1 219

 

 

LA VOIX DU RÊVE

 

Film-documentaire des derniers témoignages des Déportés-Résistants, rescapés du camp de concentration de Natzweiler-Struthof, en Alsace.

 

Ce film-documentaire est l'histoire de jeunes hommes, résistants, qui connaîtront l'horreur absolue du système concentrationnaire nazi.

 

 

 

La Voix du rêve - Le film
La Voix du rêve - Le film
La Voix du rêve - Le film

La Voix du rêve - Le film

 

Jean VILLERET, René BAUMANN, André MARATRAT, Henri MOSSON, Pierre ROLINET, André MARCHISET, René THALMANN, tous déportés "Nacht und Nebel" "NN" au camp de concentration de NATZWEILER-STRUTHOF, confient les récits de leurs arrestations et des souffrances vécues pendant leur déportation.

 

C'est aussi l'histoire du KL-NATZWEILER-STRUTHOF, l'un des plus meurtriers du système nazi, le seul camp de concentration installé en France par les SS sur le territoire alsacien alors annexé par le IIIème Reich en 1940.

 

Ce film-documentaire est en cours de réalisation, sa sortie est prévue début 2019.

La Voix du rêve

 

 

Une production MINE DE RIEN AMIENS

 

Source : https://www.facebook.com/lavoixdureveMDRamiens/

Nous vous souhaitons à toutes et tous,

 

d'excellentes Fêtes de Nouvel An !

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 09:00

 

L'INFO n° 1 218

 

 

La Fondation de la Résistance organise TRIBUNE LIBRE RESISTANCE

 

5 mois  =  5 films

 

du 17 janvier au 16 mai 2019 !

 

Le 3ème jeudi de chaque mois !

 

 

Programme en cinq films :

 


17/01 à 20h30 : Un condamné à mort s'est échappé


21/02 à 20h00 : L'armée des ombres


21/03 à 20h30 : Le jour et l'heure


18/04 à 20h30 : L'armée du crime


16/05 à 20h00 : Laissez passer

 


Projections suivies de débats avec des historiens et/ou des cinéastes

 

 

 

 

 

 

.

 

Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance

 

Cinéma Le Saint André des Arts

30, rue Saint-André-des-Arts
75006 Paris

Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance
Tribune Libre Résistance

Nous vous souhaitons à toutes et tous,

 

d'excellentes Fêtes de Noël !

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 06:00

 

L'INFO n° 1 167

 

 

UNADIF-FNDIR du Calvados    UNADIF-FNDIR 14

 

 

Projection du film "La Douleur" écrit et réalisé par Emmanuel Finkiel, au Café des Images (Hérouville-Saint-Clair), suivie d’une rencontre avec François Rouquet, professeur d’Histoire Contemporaine à l’Université de Caen.


En collaboration avec le Café des Images et le Centre de Recherche d'Histoire Quantitative (CHRQ - Université de Caen-Normandie)

 



« À travers son parcours personnel, Marguerite Duras raconte un parcours collectif, une histoire hautement française, de Français entre Français. L’époque change mais le drapeau bleu-blanc-rouge ne cesse d’être là, le discours change mais ce sont les mêmes gens. » Emmanuel Finkiel

 



Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris.




LIEU : Café des Images (Hérouville-Saint-Clair - 14 Calvados)

DATE : Jeudi 25 janvier 2018

HORAIRES : 20h00 - 22h30

PUBLIC : Tout public

TARIFS : tarifs habituels du Café des Images

RENSEIGNEMENTS : Clothilde Mazau 02 31 06 06 58 et le Café des Images

 

 



Source : Agenda pédagogique du Mémorial de Caen http://www.memorial-caen.fr/lespace-pedagogique/lagenda-pedagogique/#la-douleur-cine-histoire

 

 

 

La Douleur

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 10:00

 

L'INFO n° 1 165

 

 

UNADIF-FNDIR de l'Isère     UNADIF-FNDIR 38

 

 

Projection-débat jeudi 1er février à 20 heures


Cycle "guerre et cinéma" de la Cinémathèque de Grenoble

 


"Nuit et brouillard"


Film d’Alain Resnais (1955 - 32 minutes - Argos films)

"Nuit et brouillard"   Film d’Alain Resnais - 1955 - 32 minutes - Argos films

"Nuit et brouillard" Film d’Alain Resnais - 1955 - 32 minutes - Argos films

 

Alain Resnais, à la demande du comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale, se rend sur les lieux où des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont perdu la vie.

 

Il s’agit d’Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbrück, Belsen, Neuengamme, Struthof.

 

Avec Jean Cayrol et l’aide de documents d’archives, il retrace le lent calvaire des déportés.

 



À la suite de "Nuit et brouillard" sera diffusé "Le fils de Saul".

Les deux films seront présentés par Jean-Pierre Andrevon, écrivain et auteur multidisciplinaire



En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble

 



Tarif réduit : 5,50 €
Tarif plein : 6,50 €


Salle Juliet Berto - 1, passage du Palais de Justice à Grenoble

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 11:00

 

L'INFO n° 1 164

 

 

Film "  LES HEURES SOMBRES "

 

Actuellement au cinéma : le film " Les heures sombres " de Joe Wright relate le rôle de l'homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill, depuis sa nomination comme Premier ministre jusqu’à la déclaration de guerre de l’Angleterre à l’Allemagne.



" Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot : la victoire, la victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie " - Winston Churchill, 13 mai 1940 - Londres - Chambre des communes.
 

Les heures sombres

 

Synopsis et détails

 

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.

 


Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume-Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.

 


Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

 

 

En savoir +

 

http://bit.ly/Film_HeuresSombres

Partager cet article

Repost0
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 117

 

 

HHhH

 

 

 

Sortie dans les salles, mercredi 7 juin 2017

 

 

 

HHhH
HHhH

 

En 2010, Laurent Binet remporte le prix Goncourt du Premier roman pour son livre HHhH. Ce titre énigmatique fait référence au haut-dignitaire nazi Reinhard Heydrich, architecte de la Solution finale et bras droit d’Himmler. "Himmlers Hirn heisst Heydrich", qui signifie "Le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich", est en effet le surnom que les SS lui donnaient. Désormais adapté à l’écran par Cédric Jimenez, HHhH sortira dans nos salles à partir de mercredi prochain.

 

Chef de la Gestapo et des services secrets, Reinhard Heydrich est surtout chargé d’imaginer le plan d’extermination finale des juifs d’Europe. C'est lui qui a mission d'organiser la Conférence de Wannsee, qui a lieu début 1942 au cours de laquelle il expose la méthode de "la solution finale de la question juive". Nommé par Hitler à la tête de la Bohême-Moravie en 1941, "Le boucher de Prague" s’acharne à éliminer en masse les prétendus ennemis du Reich. Mais le 27 mai 1942, l’homme est pris au piège dans un attentat perpétré par deux résistants de l’opération "Anthropoïde" et meurt une semaine plus tard.

 

Le récit des deux jeunes tchèque et slovaque ayant accompli l’une des missions les plus périlleuses de l’histoire de la résistance a déjà intéressé de nombreux réalisateurs. Dès 1943, Douglas Sirk s’empare du sujet pour Hitler's Madman et Fritz Lang l’illustre avec Les bourreaux meurent aussi. En 2016, le réalisateur britannique Sean Ellis s’en saisit à nouveau dans Anthropoïd. Cédric Jimenez s’attaque donc à un fait largement étudié et commenté, mais se distingue grâce au parti pris du livre de Laurent Binet. Cet agrégé de lettres et professeur de français a puisé pour son roman dans une énorme documentation. Il a eu l’idée de s’intéresser à Reinhard Heydrich lors d’un service militaire effectué en Slovaquie et a enrichi son œuvre d’une réflexion sur les rapports entre réalité et fiction.

 

Cédric Jimenez (La French, sorti en 2014), choisit de s'inspirer du prix Goncourt dans une production très "à l’américaine", au casting entièrement anglo-saxon, à l'exception de Céline Sallette et Gilles Lellouche. Les sentiments y sont fortement présents, la violence exacerbée et les images particulièrement soignées. Mais l’auteur de HHhH apprécie le film "qui rend hommage à l'héroïsme des parachutistes et fait œuvre de pédagogie".

 

Source  :  Tout le ciné

Partager cet article

Repost0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 07:00

 

L'INFO n° 1 088

 

 

Ciné Histoire vous convie à la  projection de   


LA VIE SERA BELLE
d'Edwin Baily

 

mardi 21 mars 2017 à 14h30

 

La vie sera belle

 

L'histoire réelle des 5 lycéens martyrs du lycée Buffon pendant l’occupation. Après la guerre ils seront décorés à titre posthume de la Croix de Guerre et de la Légion d’Honneur.

 

C’est une histoire d’amitié et de complicité. Une histoire de courage et de rêves brisés. Ils sont unis par une propension à vouloir refaire le monde ,et le refus de subir la défaite. Ils sont venus à la Résistance par ce qui deviendra le « groupe de Buffon »

 

Cinq jeunes gens, issus de familles bourgeoises, que rien ne prédestinait à jouer les partisans dans Paris occupé . Leur destin va se nouer en quelques semaines : En mai 42 ils entament une série d’attentats audacieux contre l’armée d’occupation. Début juin ils sont arrêtés par la police française , puis livrés aux allemands, ils sont condamnés à mort et fusillés le 8 février 1943.

 

Dans une lettre d’adieu à ses parents l’un d’eux écrit : "La vie sera belle, nous partons en chantant".

 

 

Lieu de la projection

Auditorium de l’Hôtel de Ville
5, rue Lobau - 75004 Paris

 

En partenariat avec la ligue de l'enseignement

 


Entrée libre sur réservation indispensable

 

 

 

Réservation par courriel : nicoledorra@gmail.com

 

 

ou par courrier : Ciné Histoire – 8, rue Dupleix - 75015 Paris

 

 

http://www.unadif.fr/eventlist/details/303-la-vie-sera-belle

 

 

Partager cet article

Repost0