Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Le livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora
    L'INFO n° 1 311 Le projet initié en 1998 par notre ami André Sellier, Déporté-Résistant, Historien, Président de l'UNADIF-FNDIR de la Somme, voit le jour cette année, le " livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora " c'est un mémorial de papier...
  • Entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme
    L'INFO n° 1 310 UNADIF - FNDIR de la Manche UNADIF-FNDIR 50 Il se bat pour entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme Dans le Val-de-Saire, Yves Sassignol est marqué par l'histoire de son grand-père, résistant, qui fut déporté suite...
  • Comment devient-on le général de Gaulle ?
    L'INFO n° 1 309 UNADIF - FNDIR des Deux-Sèvres UNADIF-FNDIR 79 Nicole Sibileau, Présidente UNADIF-FNDIR des Deux-Sèvres vous convie à une Conférence de Frédérique Neau-Dufour, Historienne : " Comment devient-on le général de Gaulle ? " Mardi 13 octobre...
  • Timbres UNADIF-FNDIR du 75ème anniversaire
    L'INFO n° 1 308 UNADIF - FNDIR L’UNADIF - FNDIR a toujours été liée historiquement à la Poste, et notamment par Eugène THOMAS, membre fondateur de la FNDIR, Président de l’UNADIF en 1959 et ancien Ministre des PTT, notamment sous le Général de Gaulle...
  • Nouveau Mur des Noms
    L'INFO n° 1 307 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE, vendredi 14 février 2020 C’est un bel hommage qui a été rendu avec l’inauguration du nouveau Mur des Noms au Mémorial de l’Internement et de la Déportation du camp du Royal Lieu de Compiègne....
  • La Voix du rêve - Le film
    L'INFO n° 1 306 UNADIF - FNDIR La Voix du rêve - Le film Ce film-documentaire vient d'être validé, en février 2020, par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse. Ce documentaire est consacré aux derniers témoignages des Déportés-Résistants...
  • Cérémonie-hommage à Nathalie Demeurisse
    L'INFO n° 1 305 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Soucy, samedi 15 février 2020 Hommage à Nathalie Demeurisse-Sokolowsky, porte-drapeau UNADIF-FNDIR, décédée brutalement à 54 ans, le 15 février 2019. Le Président Gérard Bocquery et des membres UNADIF-FNDIR...
  • Sortie républicaine et mémorielle
    L'INFO n° 1 304 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Paris, Palais-Bourbon A l'invitation de notre Député Laurent GARCIA, nous avons affrété un car afin de nous rendre, le mardi 4 février 2020, à l'Assemblée nationale pour une visite...
  • Journées nationales et cérémonies officielles
    L'INFO n° 1 303 UNADIF - FNDIR Pour répondre à de nombreuses demandes d'internautes, voici la liste des journées nationales et cérémonies officielles : JOURNEES NATIONALES & CEREMONIES OFFICIELLES Photo d'illustration D.R. 11 MARS La journée nationale...
  • 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz
    L'INFO n° 1 302 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE , mémorial de l'internement et de la déportation du camp du Royal Lieu Lundi 27 janvier 2020 Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'holocauste et de la prévention...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 298

 

 

UNADIF-FNDIR de l'Eure-et-Loir

 

 

UNADIF-FNDIR 28

 

 

ADIEU MICHEL !

 


Le trésorier de notre association UNADIF-FNDIR d’Eure-et-Loir (les Résistants-déportés ayant répondu à l'Appel du Général de Gaulle, et leurs descendants), Michel Lanier est décédé samedi 25 janvier 2020, suite à un cancer fulgurant, détecté il y a tout juste quelques mois...

 

Les destins similaires de nos pères, Héros de la Résistance, déportés après leur arrestation et décédés tous les deux il y a 9 ans, avaient scellé une amitié indéfectible entre nous.

 

Michel, tu vas terriblement me manquer !

A droite Michel Lanier, au centre Jean-Philippe Lampin, à gauche Francis Arth

A droite Michel Lanier, au centre Jean-Philippe Lampin, à gauche Francis Arth

 

La photo ci-dessus a été prise à l'issue de la "Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation" le 28 avril 2019 à Chartres.

 (A droite) Michel Lanier est dans l'axe du glaive de Jean Moulin, (à gauche) Francis Arth, le porte-drapeau.

 

Jean-Philippe Lampin, président UNADIF-FNDIR d’Eure-et-Loir (au centre sur la photo)

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 291

 

 

 

UNADIF - FNDIR du Finistère

 

 

UNADIF-FNDIR 29

 

 

Alexis Le Gall, l'un des derniers Français Libres du Finistère, est décédé le 22 décembre 2019, à l'âge de 97 ans.

 

Un breton taillé dans le granit, né le 22 octobre 1922 à Audierne, il avait rallié l'Angleterre en juin 1940 et avait contracté le 5 Juillet à l’Olympia Hall un engagement dans la France Libre.

 

Son parcours est tonitruant et le conduira au Cameroun, Syrie, Tchad, Congo Belge, Soudan, l’Egypte, Palestine, Liban, Tunisie, l'Italie, la France occupée et l'Alsace.

 

Il participera à la bataille d'El Alamein, à la campagne d'Italie, le débarquement de Provence, la campagne d'Alsace où il sera blessé lors de l’attaque d’Illwald.

 

Il sera démobilisé le 18 juin 1945 après cinq années de lutte pour la France avec son bataillon de Marche n°5 de la 1ère Division de Français Libres.

 

Alexis aura passé une grande partie de sa vie civile à perpétuer le souvenir de ses camarades de combats et sera l'un des piliers du Concours National de la Résistance et de la Déportation du Finistère.

Tous les ans, invariablement et avec une énergie sourde qui l'animait, il parcourait des milliers de kilomètres dans le Finistère pour intervenir dans les établissements scolaires.

 

Ces dernières années, il avait publié ses mémoires dans un livre intitulé :
"Les Clochards de la Gloire".

 

Alexis était quelqu'un de bien, sa perte est naturelle mais colossale.

 

Qu'il repose en paix.

 

Kenavo

 

 

Source texte : Brest 44

Photos : Brest 44 - Locmaria-Plouzané en 2016 pour l'inauguration de la borne de la Liberté.
Photos : Brest 44 - Locmaria-Plouzané en 2016 pour l'inauguration de la borne de la Liberté.
Photos : Brest 44 - Locmaria-Plouzané en 2016 pour l'inauguration de la borne de la Liberté.

Photos : Brest 44 - Locmaria-Plouzané en 2016 pour l'inauguration de la borne de la Liberté.

NDLR :

 

Notre Ami Alexis était Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, Officier dans l'Ordre national du Mérite, Chevalier dans l'ordre ministériel des Palmes académiques, et titulaire de la Médaille Militaire, de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palme, de la Médaille de la Résistance française, de la Croix du Combattant volontaire de la Résistance, de la Croix du Combattant volontaire, de la Croix du Combattant, de la Médaille des services volontaires dans la France Libre.

 

Les obsèques de notre Ami Alexis Le Gall ont eu lieu jeudi 26 décembre 2019 en l'église du Sacré-Coeur de Douarnenez .

 

Gérard Bocquery Sga

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 289

 

 

UNADIF-FNDIR de l'Ardèche

 

 

UNADIF-FNDIR 07

 

 

Chomérac

 

Anne Guilbault sa fille, Sylvie, Jean-Louis, Paul et Olivier Manson, leurs conjoint(e)s, enfants et petits-enfants, ont la douleur de vous faire part du décès dimanche 15 décembre 2019, à l'âge de 98 ans de

Jean MANSON, Interné-Résistant
Officier dans l’Ordre national de la Légion d'Honneur
Officier dans l’Ordre ministériel des Palmes académiques,
et titulaires de nombreuses décorations liées à la Résistance et à l’Internement.

Résistant FFI arrêté et interné au fort de Montluc.

 

Jean a, durant de nombreuses années, écrit une chronique très attendue à chaque numéro, dans notre revue « Le Déporté pour la Liberté » : « La Lucarne de Jean Manson ».

 

En 1995, pour le cinquantenaire de la Libération des camps de concentration, il est le directeur de la publication de notre ouvrage FNDIR-UNADIF : " Leçons de Ténèbres : Résistants et Déportés ".

 

 

Les obsèques de Jean ont eu lieu au temple de Chomérac jeudi 19 décembre 2019, suivies de l'inhumation au cimetière de Chomérac auprès de son épouse Nelly et de son fils Laurent.

 

Le Président national Jean-Marie Muller et l’ensemble des membres du Conseil d’administration UNADIF-FNDIR renouvellent leurs plus sincères condoléances à toute la famille de notre Ami Jean.

 

 

#UNADIF            #FNDIR            #UNADIFFNDIR

Jean Manson nous a quittés
Jean Manson nous a quittés

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 06:00

 

L'INFO n° 1 281

 

Jean Morel nous a quittés, le dimanche 24 novembre 2019, à l'âge de 97 ans.

 

Nous renouvelons nos plus sincères condoléances à toute sa famille, ses amis et frères d'arme.

 

Ils ne sont plus que deux désormais...

 

Jean Morel, un des 177 du Commando Kieffer
Jean Morel, un des 177 du Commando Kieffer

Jean Morel, un des 177 du Commando Kieffer

 

J'apprends avec tristesse la disparition de Jean Morel à l'âge de 97 ans. Il était l'un des trois derniers survivants des 177 bérets verts conduits par Philippe Kieffer à avoir débarqué sur Sword Beach au matin du 6 juin 1944.

 

Malouin d'origine, Jean était né dans le XVe arrondissement de Paris le 27 septembre 1922. Entré à l’École des Mousses en 1939 avant de s’engager en novembre 1939 dans la Marine nationale pour faire son apprentissage de radio, Jean fait partie des premiers Français à quitter leur pays en juin-juillet 1940, à 18 ans.. À bord du « Pourquoi pas », sablier de 8,50m, Jean et 31 autres évadés de France parviennent à quitter le port de Carantec puis à rallier Plymouth, le 4 juillet 1940, après 31 heures de traversée. Conduit à Portsmouth, il rallie la France Libre. Transféré au dépôt de l’Olympia Hall, il embarque rapidement à bord de la « Reine des Flots » puis sur l' « Arras » à Portsmouth.

 

C’est au cours de ses visites au dépôt de Portsmouth, qu’il rencontre Philippe Kieffer qui cherche un radio pour sa future unité commando. Volontaire de la première heure pour participer à ce projet, il suit le deuxième stage commando à Achnacarry avec Charles Trépel et Philippe Kieffer (qui vient déjà de subir le stage commando avec le premier groupe et renouvelle avec le second). Sa troop s’installe au n°2 commando à Ayr puis à Criccieth. Il participe au défilé du 14 juillet 1942 devant le général De Gaulle et l'amiral Muselier. En 1943, Jean Morel est détaché de la troop 1 pour devenir instructeur à la troop 8. Il fait partie de l’équipe formée à Ringway pour un raid commando parachutiste sur Lorient qui n’aura jamais lieu. Il faisait partie de l’équipe devant sauter sur Vannes pour détruire ensuite la base sous-marine de Lorient. Le raid fut annulé au dernier moment car voué au suicide. Ainsi, il est également l’un des premiers commandos marine à avoir été breveté parachutiste.

 

En tant que l’un des premiers volontaires pour les commandos, Jean portait le badge n°20, bien qu’il devait initialement porter le badge 9 ou 10 (Kieffer l'avait rétrogradé dans la liste à cause d’une « bêtise »).

 

Jean Morel débarque le 6 juin 1944 à Colleville. Tombé entre deux barges, il manqua de se noyer. Sur la plage, il prendra l’arme d’un camarade blessé. Chargé par Kieffer d’effectuer une jonction avec les hommes de la troop 8 lors des combats dans Ouistreham, il dut courir sous le feu des mitrailleuses allemandes et eut pour l’occasion la peur de sa vie. Blessé à la jambe et au bas ventre à Bavent, il fut rapatrié inconscient en Angleterre, avec le béret vert et la dague qu’un de ses camarades lui avait mis entre les mains. Blessé trop grièvement, il ne revint jamais au commando et ne fit pas la campagne des Pays-Bas.

 

Démobilisé à Cherbourg en 1946, Jean refusa de passer devant une commission (d’ancien vichystes) qui lui demandaient de « baisser son froc » pour attester de sa blessure. Il ne reçut donc pas de médaille des blessés ni de pension. Il fit ensuite de nombreux métiers : démineur, docker, électronicien.

 

Ce n’est qu’en 1983, qu’il reviendra sur le lieu des combats de Normandie avec sa femme. Passant devant le musée du n°4 commando, celle-ci voulut le visiter. C’est là qu’il vit Léon Gautier. Celui-ci ne le reconnut pas et lui expliqua l’histoire du 1er BFMC alors que Jean regardait la liste des noms. Il sortit alors sa carte d’identité. C’est lors de cette soirée à parler souvenirs que la femme de Jean Morel découvrit l’histoire de son mari. Il avait gardé tout cela au fond de lui et n’avait jamais raconté son histoire à personne.

 

D’une grande gentillesse, Jean Morel était le premier vétéran à qui j’avais parlé, il y a des années de cela, lorsque j’avais 16 ans et que cette passion débutait.


Jean était un homme en or, humble, discret et généreux qui manquera à tous ceux qui le connaissaient. Selon une promesse faite avec ses camarades Robert Piaugé et Michel Vincent, chacun d'entre-eux devait se faire enterrer avec un accessoire pour "se retrouver là-haut" et fêter ça : champagne, flutes et gâteaux. Jean Morel avait donc toujours avec lui un paquet de gâteaux, « au cas où ». Maintenant qu’il a rejoint ses camarades, nous leur souhaitons tous de très bonnes retrouvailles !

 

 

Benjamin MASSIEU

 

 

SOURCE :

https://www.facebook.com/CommandantPhilippeKieffer/posts/3084393381576289

 

La cérémonie religieuse a eu lieu mardi 3 décembre en l'église de Paramé

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 06:00

 

L'INFO n° 1 274

 

 

 

UNADIF - FNDIR du Finistère

 

 

UNADIF-FNDIR 29

 

 

QUIMPER

 

 

Maurice Laval, Déporté-Résistant, nous a quittés, jeudi 31 octobre, à l'âge de 99 ans.

 

« J’ai un moral increvable. Ma vie a été assez active mais elle est derrière moi. Il en reste un état d’indignation, comme disait mon ami Stéphane Hessel. Je continuerai à défendre l’idéal de la Résistance. J’essaie de transmettre un optimisme qui m’a permis de vivre », confiait-il au « Télégramme de Brest » lors de son élévation au grade de Commandeur dans l'Ordre national de la Légion d’honneur, en 2014.

 

La vie de Maurice Laval fut une belle et grande aventure. Né en septembre 1920, il devient ouvrier imprimeur, il entre très jeune en résistance dans la région parisienne. Arrêté, il est déporté. Il connaîtra plusieurs camps de concentration et une marche de la mort de 200 kms de Berlin à la mer Baltique. Après avoir survécu à toutes ces épreuves, Maurice Laval se lance dans la politique. Homme de gauche convaincu, il fait partie des fondateurs de « L’Observateur » qui deviendra par la suite « Le Nouvel Observateur ». Sa route avait croisé à « Combat » celle d’Albert Camus.

 

Membre de l’UNADIF-FNDIR, il a longuement témoigné sur la Déportation et la Résistance auprès des jeunes collégiens et lycéens. Il fut aussi un fervent défenseur du CNRD.

 

Outre son grade de Commandeur dans l'Ordre national de la Légion d’honneur, Maurice Laval était titulaire de nombreuses décorations, témoins de sa vie exceptionnelle : Croix de Guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance française, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, Croix du Combattant volontaire, Croix du Combattant, Médaille de la Déportation pour faits de Résistance...

 

Un hommage lui a été rendu jeudi 7 novembre au crématorium de Quimper.

 

Le Président Jean-Marie Muller, ainsi que tous les membres du Conseil d’Administration et du Bureau national de notre association UNADIF-FNDIR assurent son épouse Marie-France, présidente départementale du Finistère, de toute leur sympathie et lui présentent, ainsi qu'à toute sa famille, leurs plus sincères condoléances attristées.

 

 

 

 

#UNADIF

 

Maurice LAVAL, Déporté-Résistant
Maurice LAVAL, Déporté-Résistant

Maurice LAVAL, Déporté-Résistant

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 06:00

 

L'INFO n° 1 273

 

 

 

UNADIF - FNDIR de la Marne

 

 

UNADIF-FNDIR 51

 

 

C'est avec beaucoup d'émotion et une profonde tristesse que nous apprenons le décès, ce dimanche 3 novembre 2019, de notre grande amie Yvette Lundy, Déportée-Résistante, dignitaire de la République, à l'âge de 103 ans.

 

Infatigable témoin auprès des jeunes générations pendant des décennies.

 

Titulaire des plus hautes distinctions nationales pour ses nombreux actes de Résistance durant l'occupation, Yvette était Grand Officier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur et Commandeur dans l'Ordre national du Mérite, Médaille Militaire, Croix de Guerre 1939-1945 avec palme, Médaille de la Résistance française avec rosette, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, Croix du Combattant volontaire, Croix du Combattant, Médaille de la Déportation pour faits de Résistance ... et de plusieurs autres distinctions françaises et étrangères.
Yvette était également Commandeur dans l'Ordre ministériel des Palmes académiques.

 

Nous n'oublierons jamais sa grande gentillesse, son sens de l'humour et de l'autodérision, et son rire si contagieux.

 

Yvette Lundy fut durant de nombreuses années, Vice-présidente de l'UNADIF-FNDIR de la Marne.

 

Le Président national Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres du Conseil d'administration UNADIF-FNDIR, renouvellent leurs plus sincères condoléances à ses enfants, petits-enfants et à toute sa famille.

 

 

 

Yvette Lundy (photo G.Garitan)
Yvette Lundy (photo G.Garitan)

Yvette Lundy (photo G.Garitan)

Partager cet article

Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 06:00

L'INFO n° 1 263

 

 

UNADIF-FNDIR de la Saône-et-Loire

 

 

UNADIF-FNDIR 71

 

 

 

 

C'est avec grande tristesse que nous vous apprenons que notre Ami Pierre Loiseau, Déporté-Résistant, nous a quittés à l'âge de 95 ans, le 23 juillet dernier.

 

Il fut déporté à Flossenbürg, Rheinbach, Kassel.

 

Pierre fut administrateur national UNADIF-FNDIR durant de très longues années, il était le père de notre Ami Bernard, président départemental UNADIF-FNDIR de la Saône-et-Loire, membre du Conseil d'administration national et membre du comité de rédaction de notre revue trimestrielle
" Le Déporté pour la Liberté "

 

Les obsèques de Pierre Loiseau ont eu lieu mardi 30 juillet, en l'église Saint-Pierre de Chalon-sur-Saône .

 

L'ensemble des membres du Bureau et du Conseil d'administration UNADIF-FNDIR renouvelle ses plus sincères condoléances à son épouse, à sa fille Bernadette, à son fils Bernard et à toute sa famille et ses amis .

 

cliquez sur ce lien :

https://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2019/07/30/resistant-et-deporte-pierre-loiseau-nous-a-quittes?fbclid=IwAR3VTftfTHof5cKlycZQLHuZ1ArlEpqTZAmWNYehu3ARfQrHtXHO7pXXSdk

Pierre Loiseau, Déporté-Résistant (photo D.R. JSL)

Pierre Loiseau, Déporté-Résistant (photo D.R. JSL)

Partager cet article

Repost0
4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 04:31

 

L'INFO n° 1 246

 

 

UNADIF-FNDIR du Territoire de Belfort

 

 

UNADIF-FNDIR 90

 

 

 

Jean Borgo, Déporté-Résistant, qui a été président de l'UNADIF-FNDIR du Territoire de Belfort pendant 20 ans, vient de nous quitter, samedi 1er juin 2019.

Né en 1924, il était fils d’immigrés italiens, il avait commencé à travailler à l'âge de 16 ans chez Alstom.

La guerre éclate, entré dans la Résistance, où il transmettait des messages, il est capturé et déporté, à l'âge de 20 ans, à Gaggenau, un sous-camp du Struthof. Il survivra. De retour en 1945, à 21 ans, il s’associe à son père dans la menuiserie-ébénisterie familiale à Plancher-Bas puis Giromagny.

En 1970, il devient éducateur atelier à l’IME de Giromagny où il restera jusqu’à la retraite.

Jean Borgo, lecteur quotidien de notre journal depuis 1930, se plaisait à dire qu’il avait appris à lire dans l’Est Républicain.

Joueur, arbitre puis dirigeant de l’Union sportive de Giromagny, il a été impliqué dans le monde du football pendant soixante ans.

Il a consacré une bonne partie de son existence au devoir de mémoire, allant volontiers à la rencontre de la jeunesse.

Marié à Gisèle, il était le père de Jean-Pierre Borgo qui a repris le flambeau au sein de l’UNADIF, accédant à des fonctions nationales et actuel président départemental UNADIF-FNDIR 90.

 

 

(texte et photo D.R. Est Républicain)

 

 

 

Jean BORGO, Déporté-Résistant (photo D.R. Est Républicain)

Jean BORGO, Déporté-Résistant (photo D.R. Est Républicain)

 

Le Président national Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres du Bureau national et du Conseil d'administration présentent leurs plus sincères condoléances à Madame Gisèle Borgo, son épouse, à notre ami Jean-Pierre, son fils et à toute sa famille.

Partager cet article

Repost0
26 février 2019 2 26 /02 /février /2019 05:30

 

L'INFO n° 1 234

 

 

UNADIF-FNDIR de l'Oise

 

 

UNADIF-FNDIR 60

 

 

Très bel et très respectueux hommage rendu à Nathalie Demeurisse-Sokolowsky, membre du Bureau et porte-drapeau de l'UNADIF-FNDIR de l'Oise, disparue brutalement, le 15 février dernier, à l'âge de 54 ans, terrassée par un infarctus aussi soudain que sévère.

 

74 porte-drapeaux de très nombreuses associations étaient présents, certaines et certains ayant parcourus plusieurs centaines de kilomètres pour être présents à cet hommage. Une foule importante était présente dans la cathédrale de Soissons, vendredi 22 février.

 

Des élus locaux, départementaux et régionaux ont tenu à être présents pour soutenir et entourer sa famille et ses nombreux amis.

 

Sa maman, son beau-père, sa soeur, le président UNADIF Oise et son meilleur ami ont pris la parole dans la cathédrale pour lui rendre hommage et pour une évocation de sa vie et de ses nombreux engagements, dans le domaine des Arts, dans le monde associatif patriotique et autres...

 

Un comité plus restreint a accompagné Nathalie à sa dernière demeure, le cimetière du petit village de Soucy (02).

 

Edwige-Anne, la Maman de Nathalie, son fils Richard, ses soeurs Laura et Claire, et toute sa famille, toutes et tous ont été très touchés par toutes les marques de réconfort, de soutien et d'amitié.

 

Très chère Nathalie, nous ne t'oublierons jamais !

 

 

Notre ami Pierre Lenoble a réalisé un très bel album-hommage :

(cliquez sur ce lien)

https://www.facebook.com/pierre.lenoble.3/media_set?set=a.10212920850888209&type=3

 

 

 

 

 

 

 

Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau
Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau
Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau
Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau
Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau

Nathalie Demeurisse, fidèle et dévouée porte-drapeau

Partager cet article

Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 06:30

 

L'INFO n° 1 233

 

 

Déporté-Résistant, Haut Dignitaire de la République

 

Président national de la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR)

 

Le décès de Pierre GASCON est survenu le 12 février 2019, il aurait eu 98 ans le 15 mai prochain.

 

 

 

Le Président Pierre Gascon, Déporté-Résistant
Le Président Pierre Gascon, Déporté-Résistant
Le Président Pierre Gascon, Déporté-Résistant

Le Président Pierre Gascon, Déporté-Résistant

 

Dès 1942, Pierre GASCON s’engagea dans le réseau de résistance « Jeunesse et Montagne » puis le réseau « Périclès ».

Il dû rentrer dans une totale clandestinité après une mission dans le Vercors puis dans le maquis dans les Hautes Alpes.

Devenu cadre de la Résistance, il fit partie de la promotion « Bir Hakeim ».

 

Lors d’une mission, il fut arrêté le 21 septembre 1943 avant d’être incarcéré à la prison de Montluc à Lyon, transféré au Frontstalag de Compiègne-Royallieu, puis déporté au camp de concentration de Buchenwald.

 

 

Après la libération, il reprend ses études et devient ingénieur.

Pierre GASCON a connu une vie professionnelle et personnelle, exceptionnelle.

Magistrat au Tribunal de Commerce de Grenoble
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble
Premier-adjoint au Maire de la Ville de Grenoble (de 1983 à 1995)
Conseiller général, puis Conseiller régional

 

Il présida l’UNADIF–FNDIR de l’Isère pendant 35 ans avant de passer le relais à Jean-Paul BLANC, fils de Déporté-Résistant.

Il fut élu Président national de la FNDIR en 2017.

 

Inlassable et infatigable Témoin, il consacra de nombreuses décennies de sa vie pour intervenir auprès de milliers d’élèves, collégiens et lycéens, dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD)

 

Devenu un ami personnel, j’ai encore en mémoire l’émouvante commémoration de notre ravivage, en commun, de la Flamme sous l’Arc de Triomphe en juillet dernier.

 

Le décès de Pierre GASCON va laisser un très grand vide tant il a donné à sa ville de Grenoble et témoigné auprès des jeunes générations.

 

 

Avec l’ensemble des Administrateurs et de tous les Membres de l’UNADIF–FNDIR, nos pensées les plus émues avec nos attristées condoléances sont adressées à son épouse, Jeanne, ses 6 enfants, ses 24 petits-enfants, ses 28 arrières petits-enfants.

 

Nous n’oublierons jamais Pierre GASCON

 

Les obsèques de Pierre ont eu lieu le 18 février 2019, en l'église de Barraux (38), en présence des hautes autorités.

 

 

Jean-Marie MULLER
Président de l’UNADIF
Vice-Président de la FNDIR

Les honneurs militaires ont été rendus au Président Pierre Gascon, Grand Officier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur, Commandeur dans l'Ordre national du Mérite, Chevalier dans l'Ordre du Mérite agricole

et titulaire de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palme, de la Médaille de la Résistance française et de très nombreuses hautes distinctions et décorations.

 

https://you.olafa.com/pierre-gascon-honneurs.php

Partager cet article

Repost0