Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • 11 novembre 2021 à Grenoble
    L'INFO n° 1 386 UNADIF-FNDIR de l'Isère UNADIF-FNDIR 38 Grenoble, jeudi 11 novembre 2021 - Une première cérémonie, était organisée devant la plaque qui marque l’emplacement exact de l’arrestation qui eut lieu le 11 novembre 1943. Ce jour-là, des centaines...
  • Joséphine Baker entre au Panthéon
    L'INFO n° 1 385 Mardi 30 novembre 2021, Joséphine Baker entre au Panthéon Hommage solennel de la Nation Freda Josephine McDonald dite Joséphine Baker née le 3 juin 1906 à Saint Louis, Missouri, USA - Décédée le 12 avril 1975 à Paris XIIIe arr. Joséphine...
  • 11 novembre 2021 à Compiègne
    L'INFO n° 1 384 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Compiègne, Clairière de l'Armistice, jeudi 11 novembre 2021 La Ville de Compiègne a commémoré le 103ème anniversaire de l'Armistice 1918 Notre Drapeau UNADIF-FNDIR de l'Oise était porté lors des cérémonies...
  • 11 novembre 2021 à Villefontaine
    L'INFO n° 1 383 UNADIF-FNDIR de l'Isère UNADIF-FNDIR 38 Villefontaine, jeudi 11 novembre 2021 Une trentaine d'élèves du collège Aragon de Villefontaine participa à cette cérémonie du 103ème anniversaire de l’Armistice. Certains sont inscrits au Concours...
  • 11 novembre 2021 à Rueil-Malmaison
    L'INFO n° 1 382 UNADIF-FNDIR des Hauts-de-Seine UNADIF-FNDIR 92 Rueil-Malmaison, jeudi 11 novembre 2021 Allocution de notre ami Alain Joly, président UNADIF-FNDIR 92 et président du comité d'entente des associations patriotiques et mémorielles et du devoir...
  • 11 novembre 2021 à Mulhouse
    L'INFO n° 1 381 UNADIF-FNDIR du Haut-Rhin UNADIF-FNDIR 68 Mulhouse, jeudi 11 novembre 2021 Notre président national UNADIF-FNDIR Jean-Marie Muller, président également de l'UNADIF-FNDIR 68 a commémoré aux côtés des élèves et des autorités civiles et militaires,...
  • 11 novembre 2021 à Nancy
    L'INFO n° 1 380 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Samedi 11 novembre 2021, la commémoration du 103ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918 a eu lieu sur l'esplanade de la Porte Désilles à NANCY sous la présidence du Directeur...
  • Hommage aux Morts de toutes les Guerres
    L'INFO n° 1 379 UNADIF FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Compiègne, cérémonies de la Toussaint Lundi 1er novembre 2021 Les autorités civiles et militaires et les représentants des associations patriotiques et mémorielles et leurs porte-drapeaux se sont...
  • L'avenir de nos associations
    L'INFO n° 1 378 Samedi 20 novembre 2021 Rencontre Inter-amicale (Union des Associations de Mémoire des Camps nazis) à Paris Association française Buchenwald, Dora et kommandos – Amicale du camp de concentration de Dachau – Amicale de Mauthausen, déportés,...
  • Assemblée générale de l'UNADIF-FNDIR de l'Isère
    L'INFO n° 1 377 UNADIF FNDIR de l'Isère UNADIF-FNDIR 38 GRENOBLE, samedi 16 octobre 2021 Le président Jean-Paul Blanc, a convoqué les membres UNADIF-FNDIR de l’Isère pour l’assemblée générale ordinaire annuelle dans les locaux de la caserne de gendarmerie...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 05:30

 

L'INFO n° 1 342

 

 

Sur le lien au bas de cet article vous pouvez revoir l'intégralité du documentaire (94 mns) du 9 février dernier de la chaîne franco-allemande ARTE

 

 

Les nazis et l'argent : au coeur du IIIème Reich

 

 

Comment l’Allemagne hitlérienne a-t-elle pu avec peu de devises, un chômage de masse, d’insuffisantes ressources naturelles et un appareil industriel limité déclencher ce cataclysme que fut la Seconde Guerre mondiale et occuper une grande partie du territoire européen ? Étayé par des travaux récents d’historiens et nourri d’archives rares, un passionnant décryptage. 

 

Quand il arrive à la chancellerie du Reich le 30 janvier 1933, Hitler est à la tête d’un pays à genoux, ruiné par l’hyperinflation des années 1920 puis par la Grande Dépression. Suivant la feuille de route qu’il a tracée en 1925 dans Mein Kampf, le Führer vise trois grands desseins : la remilitarisation du pays – qui lui est interdite par le traité de Versailles –, la destruction des échanges internationaux, et l’expansion vers l’est. Le régime hitlérien, qui a réinstitué en 1934 la conscription, entend réarmer en toute discrétion. Un astucieux montage financier permet de produire chars, avions et munitions en échappant aux radars de la Société des nations. Lançant de grands chantiers d’infrastructures qui sortent des millions de chômeurs de la misère, l’Allemagne nazie met en œuvre parallèlement une répression politique et syndicale qui rassure le patronat, et institutionnalise les persécutions envers la communauté juive, dont les biens sont spoliés. Des programmes sont également mis sur pied pour pallier le manque de matières premières (carburant, fer, charbon, caoutchouc…) indispensables à l’effort de guerre. Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, les pays occupés par les armées du IIIe Reich, la France en tête, sont pillés sans vergogne…

 

 

Bureaux d'études


Comment l’Allemagne hitlérienne a-t-elle pu avec peu de devises, un chômage de masse, d’insuffisantes ressources naturelles et un appareil industriel limité déclencher ce cataclysme que fut la Seconde Guerre mondiale et occuper une grande partie du territoire européen ? Nourri d’archives rares et illustré d’originales animations d’inspiration dadaïstes, Les nazis et l’argent - Au coeur du IIIe Reich décrypte la manière dont les questions économiques ont joué un rôle majeur dans la mise en œuvre de la funeste idéologie du IIIe Reich, des foyers allemands poussés à l’épargne aux bureaux d’études sommés de rationaliser les productions d’armement, en passant par un ravitaillement des troupes allemandes au détriment des populations des territoires occupés. S’appuyant sur les travaux récents d'historiens européens (les Britanniques Adam Tooze et Richard Overy, l’Allemand Frank Bajohr et la Française Marie-Bénédicte Vincent), Gil Rabier met en lumière la façon dont ce régime monstrueux, lancé dans une guerre idéologique à outrance, a surmonté ses difficultés économiques, industrielles, monétaires et alimentaires par la manipulation financière, la prédation, la corruption, la spoliation, le travail forcé et le crime de masse.

 
  • Réalisation : Gil Rabier
     
  • Pays : France
     
  • Année : 2020
     
Les nazis et l'argent : au coeur du IIIème Reich

 

ARTE rediffusera le documentaire le vendredi 26 février à 09h25 sur son antenne

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 07:00

 

L'INFO n° 1 315

 

 

Notez sur vos agendas !

 

 

Les premiers épisodes de la série télévisée inédite

 

" De Gaulle, l'éclat et le secret "

(format de 6 épisodes de 52 minutes),

 

réalisée par Francois Velle, écrite par Jacques Santamaria et Patrice Duhamel et produite par Effervescence Productions, avec les comédiens Samuel Labarthe et Constance Dollé, seront diffusés le

 

lundi 2 novembre 2020 à 21h05 sur France 2.

De Gaulle l'éclat et le secret
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 04:45

 

L'INFO n° 1 205

 

 

 

« Le Train Fantôme ? L'un des derniers convois de déportés, qui a mis deux mois pour parvenir à Dachau, pendant l'été 1944, au moment même où la France se libérait, où partout les gares étaient bombardées, les voies ferrées sabotées.
Dans ce train, entassés dans des wagons à bestiaux, 750 hommes et femmes, résistants de toutes les tendances, et de toutes origines – en majorité des immigrés, républicains espagnols, antifascistes italiens, juifs d'Europe centrale...

 

Aucun train de déportation n'a mis si longtemps à atteindre sa destination. Aucun, non plus, n'a compté autant d'évasions. Signe de la persistance, chez ces déportés, d'un formidable esprit de lutte et de résistance.

 

Le film évoque quelques-uns de ces combattants, ressuscite leurs actions, et rassemble de passionnants témoignages, anciens ou récents. En revenant sur les lieux mêmes, hantés, de ce terrible parcours. »

 

 

 

Produit par Alkimia Productions
Auteur : Guy Scarpetta
Réalisé par Jorge Amat
2016

parcours du train fantôme - DVD du film - Affiche du film
parcours du train fantôme - DVD du film - Affiche du film
parcours du train fantôme - DVD du film - Affiche du film

parcours du train fantôme - DVD du film - Affiche du film

 

" Les Résistants du Train fantôme » diffusé sur la chaîne Histoire "

 

https://www.histoire.fr/programmes/les-r%C3%A9sistants-du-train-fant%C3%B4me-63992

 

 

Diffusions :

 

Samedi 6 Octobre 2018 À 15H35

Vendredi 12 Octobre 2018 À 08H05

Jeudi 18 Octobre 2018 À 08H20

Mercredi 24 Octobre 2018 À 07H40

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 06:00

L'INFO n° 1 025

 

 

FRANCE TELEVISIONS

 

 

Coup de projecteur sur la tristement célèbre division nazie "Das Reich".



Ce film s'intéresse à la célèbre division nazie "Das Reich", son séjour dans la région toulousaine et son parcours sanglant en France au printemps et à l’été 1944, particulièrement dans le Quercy, la Haute-Garonne, le Périgord, le Limousin et la Creuse, avant sa translation vers la Normandie à partir du 11 juin 1944.



Il présente l’histoire de cette division SS, sa force de frappe, ses missions, ses hommes, et explique pourquoi dans le contexte de l’après-guerre, particulièrement dans le nouveau contexte de la guerre froide, ses principaux responsables encore en vie ont pu échapper aux poursuites qu’ils auraient dû encourir et finir tranquillement leurs jours sans être inquiétés.



Si le massacre d’Oradour-sur-Glane dans le Limousin est généralement connu du public - celui de Tulle en Corrèze l’est beaucoup moins - on ignore souvent que de très nombreux villages, bourgs et bourgades du Grand Sud-Ouest et du Centre de la France, ont eux aussi été saignés à blanc par cette division SS au printemps et à l’été 1944.


C’est une traînée sanglante que laisse cette horde barbare sur son passage entre mai et août 1944 dans près de 350 communes de 14 départements : Lot, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne, Gers, Dordogne, Haute-Garonne, Corrèze, Haute-Vienne, Creuse, Indre, Mayenne, Manche, Hautes-Pyrénées, Ariège.



Ce film permet de mieux connaitre l’enchaînement de ces tragiques événements qui, loin de résulter d’un coup de folie brutal et irrationnel comme on l’a longtemps cru, furent les pièces d’une mécanique infernale de mise à mort des résistances.



Un documentaire de Caroline Reussner
Une coproduction France Télévisions-France 3 Limousin / Bonne étoile Productions

 

Les SS de la "Das Reich", un parcours de désolation

Lundi 26 septembre après le Soir 3 sur France 3 Lorraine

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 07:00

L'INFO n° 917

 

 

 

« J’attendrai » raconte l’histoire de quelques êtres depuis la guerre civile espagnole jusqu’en 2007, en passant par les camps de Mauthausen.


Les vivants et les morts s’y retrouvent pour nous dire l’indicible, et nous faire vivre les histoires intimes de ces êtres à travers leur engagement, leur résistance et aussi leurs faiblesses.


« J’attendrai » c’est aussi la chanson de Rina Ketty et nos attentes à tous, impatients face à une société qui ne tient plus compte de l’humain.

J'attendrai
J'attendrai

 

Du 28 au 31 janvier à La Rochelle (17)

 

 

 

En savoir +

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 05:30

L'INFO n° 890

 

 

 

Apocalypse

 

Un coffret regroupant l'intégrale de la série sortira le 25 novembre 2015

 

 

Sachez qu'également, un "Apocalypse" : Verdun est programmé pour février 2016.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 08:00

L'INFO n° 814

 

 

"L'honneur de vivre" film de Dominique Gros, consacré à Geneviève Anthonioz-de Gaulle et Germaine Tillion sera diffusé sur France 2 le 26 mai 2OI5.

 

Le destin croisé de deux femmes d'exception Geneviève Anthonioz-de Gaulle et Germaine Tillion, deux figures de la Résistance déportées.

 

 

"L'honneur de vivre" est une plongée historique dans la vie et les combats menés par deux illustres figures féminines de la Résistance, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, ancienne présidente de ATD Quart-Monde, nièce du général de Gaulle, et Germaine Tillion, ethnologue, qui ont toutes deux vécu l'horreur des camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

L'honneur de vivre

 

Ce film a reçu le soutien de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense (DMPA) dans le cadre du 70ème anniversaire de la libération et de la victoire.

 

Le film sera diffusé sur France 2 à l'occasion de leur entrée au Panthéon, le 27 mai 2OI5, aux côtés de Pierre Brossolette et de Jean Zay.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 12:00

L'INFO n° 802

 

 

Un spectacle dédié à l’engagement de la jeunesse qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 70ème anniversaire de la libération de la France et de la fin de la guerre.

 

À travers l’exemple d’un groupe de jeunes résistants de 16 à 30 ans, nous mettons à l’honneur leur engagement au service des valeurs de la Patrie et de la Liberté. À travers leurs yeux, se raconte la Résistance : la richesse de sa diversité, sa force dans l’union, et son combat, jusqu’au sacrifice ultime, pour une France libre.

 

Pendant ce temps, la voix de la radio de Londres narre les grandes étapes de la Seconde Guerre mondiale et participe à relier les résistances françaises et les différents théâtres d’opérations. Elle permet de lier le destin et les choix de ces quelques jeunes, à toute la Résistance. De là où ils se trouvent, chacun écoute la voix unie de la France Libre et agit. De Paris à Londres, en passant par Alger, l’île de Sein ou le maquis ; militaires, intellectuels ou simples anonymes, vont se battre, chacun à sa manière et avec ses moyens, pour défendre leur « NON » à l’armistice et à la collaboration.

 

En septembre 1943, seize de ces jeunes sont fusillés. Parmi eux, le jeune Henri Fertet, 16 ans, qui deviendra un des symboles de la Résistance en étant fait Compagnon de la Libération. Ils ont eu foi en une France libre, ils se sont engagés et ils se sont battus pour elle ; ils sont morts pour elle. Rendons leur hommage ; n’oublions pas ; et surtout, poursuivons la transmission de ces valeurs à la jeunesse de France.

 

 

 

 

Ami entends-tu ?
Partager cet article
Repost0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 06:00

L'INFO n° 793

 

 

ADIF-FNDIR de L'ISERE (38)

 

 

 

 

L'espionne aux tableaux, Rose Valland, face au pillage nazi
L'espionne aux tableaux, Rose Valland, face au pillage nazi

Vous souhaitez assister à cette avant-première,

réservez votre place aujourd'hui au 04 76 42 38 53

Partager cet article
Repost0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 06:00

L'INFO n° 778

 

 

 

A découvrir demain, mercredi 8 avril à 20h55 sur M6, le téléfilm-évènement inédit L'enfant de Buchenwald.

 

Une production allemande programmée dans le cadre de la commémoration du 7Oème anniversaire de la libération du camp de Buchenwald (le 11 avril 1945).

 

Inspiré de faits réels.

 

Diffusé dans le cadre d'une soirée spéciale.

“ L’enfant de Buchenwald ” est une version moderne du best-seller de l’allemand Bruno Apitz, “Nu parmi les loups”, qui a été traduit dans 15 langues et vendu à plus de 2 millions d’exemplaires.

Ce documentaire-dramatique a été adapté par Philipp Kadelbach, réalisateur et producteur du téléfilm allemand “Generation War”.

Au casting, trois acteurs allemands reconnus : Florian Stetter (nommé aux Oscars allemands pour “Les Soeurs bien-aimées”), Sylvester Groth (“Inglorious Basterds” ) et Sabin Tambrea (“Ludwig II”).

L'enfant de Buchenwald

 

En avril 1943, alors que sa femme attend un enfant, Hans Pippig est déporté au camp de concentration de Buchenwald.

À son arrivée, le Kapo André Hofel (à la tête d’un réseau de résistants au sein du camp) le prend sous son aile, en souvenir de l’amitié qu’il portait à son père.

Deux années passent et au printemps 1945, les alliés passent le Rhin.

Quelques semaines avant la libération de Buchenwald, un Polonais, Marian, arrive au camp avec une valise dans laquelle Hans découvre un enfant juif de 3 ans, Stefan.

Sa découverte par les SS entraînerait inévitablement sa mort.

Hans, le Kapo Hofel et un groupe de prisonniers décident de le protéger au péril de leurs vies.

Hofel et Marian sont torturés pendant des semaines par un SS sadique, sans jamais rien avouer concernant l’enfant et ses protecteurs.

Malgré le danger de mort qui pèse sur lui, Hans est prêt à tout pour sauver Stefan dans lequel il voit l’enfant qu’il aurait dû avoir avant d’être déporté.

L’enfant devient alors le symbole de l’espoir et de l’avenir dans l’enfer de la captivité…

 

 

Source & extrait du film :

 

A 23 heures, toujours sur M6, sera diffusé " Les évadés du camp de Sobibor "

 

Entre mai 1942 et l'automne 1943, 250 000 juifs ont péri dans le camp de Sobibor, en Pologne, près de la frontière ukrainienne.

Mais le 14 octobre 1943, les prisonniers prennent les armes et tentent de prendre la fuite.

Plus de 300 déportés parviennent à franchir les barbelés mais ils sont aussitôt pris en chasse par les SS.

 

Images d'archives, reconstitutions et témoignages de survivants permettent de retracer l'incroyable histoire de cette révolte.

 

A ne pas manquer...

 

 

 

Et à minuit, diffusion du documentaire " Hitler, la folie d'un homme "

 

8 mai 1945 : huit jours après le suicide d'Adolf Hitler dans son bunker de Berlin, l'Allemagne capitule.

L'Europe est un champ de ruines et le monde découvre l'horreur des camps de concentration.

Pendant 12 ans, de 1933 à 1945, une nation entière a suivi un homme dans sa folie.

Hitler voulait créer un empire, le troisième Reich, qui devait durer mille ans, mais son règne de terreur a causé des millions de morts…



Ce documentaire didactique et sobre retrace un épisode crucial de notre histoire pour expliquer de façon simple et claire le contexte de ces années, l'ascension et la chute du nazisme.

Des images en couleur exceptionnelles, tournées dans l'intimité des hauts dignitaires nazis, mais aussi des documents bouleversants filmés à l'intérieur du ghetto de Varsovie ou lors de la libération du camp de Buchenwald.

De nombreuses images proviennent de fonds d'archives inexploités dont les propriétaires ignoraient l'existence.


 

A ne pas manquer...

Partager cet article
Repost0