Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • De Gaulle, un homme du Nord (ep 1)
    L'INFO n° 1 321 "De Gaulle, un homme du Nord", est une web-série créée à partir des archives de l'Institut national de l'Audiovisuel pour comprendre comment le Général a été marqué et façonné toute sa vie durant par sa région natale, qu'il n'a jamais...
  • Raymond Caillet nous a quittés
    L'INFO n° 1 320 UNADIF - FNDIR de l'Isère UNADIF-FNDIR 38 Décès de Raymond Caillet, Déporté-Résistant, survenu le 31 octobre 2020, à l'âge de 94 ans. Raymond Caillet était l'un des derniers survivants de la grande manifestation grenobloise du 11 novembre...
  • Noëlla Rouget, la Déportée-Résistante qui a fait gracier son bourreau
    L'INFO n° 1 319 Noëlla Rouget s’engage à 20 ans dans la Résistance. Elle transporte des tracts. Mais, en juin 1943, tout bascule : son fiancé Adrien, lui aussi résistant, est arrêté. Quelques jours après, elle est aussi arrêtée par un Français, Jacques...
  • Guy Jarry nous a quittés
    L'INFO n° 1 318 UNADIF - FNDIR de Paris UNADIF-FNDIR 75 C'est avec grande tristesse que nous vous apprenons le décès de notre ami Guy Jarry, Déporté-Résistant, survenu vendredi 30 octobre 2020 à l'âge de 94 ans. Guy Jarry était Vice-président du Comité...
  • 76ème anniversaire de la libération de Compiègne
    L'INFO n° 1 317 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 A gauche : le Président UNADIF-FNDIR de l'Oise, Gérard Bocquery Compiègne, mardi 1er septembre 2020 76ème anniversaire de la libération Nous avons commémoré, aux côtés des autorités civiles et militaires...
  • Retracer le parcours d'un Résistant
    L'INFO n° 1 316 Un guide pour retracer le parcours d’un Résistant ou d’un Français libre. Les éditions "Archives & Culture" font paraître un guide destiné à orienter toute personne désireuse de retracer le parcours d’un Résistant ou d’un Français libre. Retracer...
  • De Gaulle l'éclat et le secret
    L'INFO n° 1 315 Notez sur vos agendas ! Les premiers épisodes de la série télévisée inédite " De Gaulle, l'éclat et le secret " (format de 6 épisodes de 52 minutes), réalisée par Francois Velle, écrite par Jacques Santamaria et Patrice Duhamel et produite...
  • 77ème anniversaire de l'exécution de huit résistants
    L'INFO n° 1 314 UNADIF - FNDIR de l'Ille-et-Vilaine UNADIF-FNDIR 35 Lundi 21 septembre 2020, la Ville de Fougères a rendu hommage au groupe de Résistance Gallais . La cérémonie a eu lieu au cimetière, à 11h30. Il s’agit de la date de la commémoration...
  • 76ème anniversaire de la libération de Montpellier
    L'INFO n° 1 313 UNADIF - FNDIR de l'Hérault UNADIF-FNDIR 34 Cérémonie de libération de Montpellier, dimanche 30 août 2020 2020, Année du 75ème anniversaire de la Libération des Camps de concentration et d’extermination. Les Déportés les plus valides arriveront...
  • La Liberté assassinée
    L'INFO n° 1 312 Communiqué UNADIF-FNDIR dimanche 18 octobre 2020 La Liberté assassinée Les déportés, internés, résistants de l’UNADIF-FNDIR, leurs descendants, familles et amis, condamnent avec la plus grande fermeté le meurtre de Monsieur Samuel PATY,...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 321

 

 

 

"De Gaulle, un homme du Nord", est une web-série créée à partir des archives de l'Institut national de l'Audiovisuel pour comprendre comment le Général a été marqué et façonné toute sa vie durant par sa région natale, qu'il n'a jamais oubliée. 

Une série créée à l'occasion de l'année "De Gaulle, Hauts-de-France 2020", lancée par la région Hauts-de-France.

 

A partir d’archives audiovisuelles de l’INA et d’images tournées dans la région, nous découvrons, en 10 épisodes de quatre minutes, comment l’homme et la figure nationale que fut Charles de Gaulle ont été profondément marqués et façonnés par les liens intimes qu’il a toujours entretenus avec un territoire devenu aujourd’hui les Hauts-de-France.

 


Une série de Jimmy Leipold et Marc Fosseux, produite par la Content Factory de l’INA en lien avec la délégation INA Nord

Avec la participation de la Région Hauts-de-France.

De Gaulle, un homme du Nord (ep 1)

 

EPISODE 1 / 10

 

 

1. L'ENFANCE D'UN CHEF

 

Charles de Gaulle naît le 22 novembre 1890 dans la maison de ses grands-parents maternels, Monsieur et Madame Maillot, rue Princesse à Lille.
La famille Maillot est installée depuis deux siècles dans le Nord, c’est une terre qui le marquera toute sa vie.

 

S’il vit avec ses parents, sa sœur et ses frères à Paris, Charles de Gaulle revient fréquemment dans la région pour les vacances en famille à Lille ou sur la Côte d’Opale à Wimereux.

 

Reçu à l’école militaire de Saint-Cyr à 18 ans, il choisit de faire son année de service militaire au 33ème régiment d’infanterie d’Arras où il revient en 1912 après sa formation d’officier.

 

 

Visionnez le 1er épisode sur le lien ci-dessous

 

 

https://youtu.be/5bwgXCxylVY

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 320

 

 

UNADIF - FNDIR de l'Isère

 

 

UNADIF-FNDIR 38

 

 

Décès de Raymond Caillet, Déporté-Résistant, survenu le 31 octobre 2020, à l'âge de 94 ans.

 

Raymond Caillet était l'un des derniers survivants de la grande manifestation grenobloise du 11 novembre 1943. Arrêté, il fut déporté à Mauthausen avant son transfert au camp annexe de Loibl Pass.

 

Il est arrêté avec 600 autres personnes le 11 novembre 1943. Il disait : « Nous nous sommes rencontrés sans vraiment obéir à un mot d'ordre. Nous voulions simplement tous manifester devant le monument aux morts. Devant l'avance des gardes mobiles, nous avons reflué vers le monument des Diables Bleus.

Les Allemands avec l'aide des gardes mobiles nous ont encerclé sur la place, ce qui est devenu la « Place du 11 Novembre 1943. »

 

Le lendemain matin les Allemands, ont fait une sélection de 369 Isérois arrêtés lors de cette manifestation, ils seront déportés dans les camps de concentration. Seuls 120 en reviendront, dont Raymond Caillet, l'un des cinq rescapés encore en vie.

 

Il arrive au KL Mauthausen en 1944, il raconte : « nous dormions tête-bêche sur des châlits, sans manger. Puis c'est le transfert vers le kommando extérieur. Percement d'un tunnel entre l'Autriche et la Yougoslavie, à Loibl Pass. »

 

Il participe malgré lui au percement de ce tunnel, où il est affecté à l'entrée. A l'intérieur le travail est bien plus dur, il fallait creuser le tunnel sur des échelles et évacuer les gravats.

Les gravats ont servi à construire la route qui existe encore à ce jour. Il y est retourné des années plus tard avec son épouse.

 

Des conditions pénibles, des privations, des coups, il disait : " J'ai encore mal aujourd'hui à la tête. Il ajoutait : " c'est mon jeune âge qui m'a certainement sauvé."

 

Il est libéré par les partisans yougoslaves en 1945, il restera un mois avec les maquisards, avant de regagner Grenoble, où ces parents l'attendaient à la gare.

 

Raymond Caillet a témoigné dans le dernier film, consacré au retour des déportés, présenté en mairie de Grenoble le 22 août 2020.

 

Fidèle à notre association UNADIF-FNDIR depuis de très nombreuses années, il a participé à plusieurs conférences dans le cadre du CNRD.

 

Il était vice-président de l'amicale du 11 Novembre 1943, à laquelle il était très attaché. Il ne manquait jamais la cérémonie annuelle, en Mémoire de ces camarades disparus.

 

Lieutenant de police honoraire, Raymond Caillet était Officier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, Médaillé militaire, et titulaire de la Croix de guerre 1939 -1945 avec Palme et de la Médaille de la Déportation pour faits de Résistance.

 

Les obsèques de notre ami ont eu lieu en l'Église Saint-Christophe De Prédieu de Saint-Egrève, le vendredi 6 novembre 2020 à 10h30.

 

Nous présentons à toute sa famille, nos plus sincères condoléances.

Raymond Caillet, Déporté-Résistant

Raymond Caillet, Déporté-Résistant

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 05:00

 

L'INFO n° 1 319

 

 

Noëlla Rouget s’engage à 20 ans dans la Résistance. Elle transporte des tracts. Mais, en juin 1943, tout bascule : son fiancé Adrien, lui aussi résistant, est arrêté.

 

Quelques jours après, elle est aussi arrêtée par un Français, Jacques Vasseur, qui est à la tête de la section de la Gestapo d’Angers.

 

Son fiancé est torturé, puis fusillé.

 

 

En janvier 1944, elle est déportée au camp de Ravensbrück. Elle a 24 ans.
Libérée en avril 1945, elle ne pèse plus que 32 kilos.

 

Quand Jacques Vasseur, son bourreau, est enfin retrouvé et jugé en 1962, Noëlla écrit au président du tribunal pour empêcher sa condamnation à mort.
En vain. Elle écrit alors au président de la République, le Général de Gaulle pour demander sa grâce et l’obtient.

 

La rescapée des camps veut croire à la rédemption de son bourreau, avec qui elle entreprend une correspondance jusqu’à ce qu’il sorte de prison.

 

Née le jour de Noël 1919, Noëlla Rouget aura 101 ans le mois prochain.

Noëlla Rouget en 2020 et en 1940
Noëlla Rouget en 2020 et en 1940

Noëlla Rouget en 2020 et en 1940

 

EN SAVOIR +

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 318

 

 

UNADIF - FNDIR de Paris
 
 
 
UNADIF-FNDIR 75
 
 
 

 

C'est avec grande tristesse que nous vous apprenons le décès de notre ami Guy Jarry, Déporté-Résistant, survenu vendredi 30 octobre 2020 à l'âge de 94 ans.

 

Guy Jarry était Vice-président du Comité représentatif des Déportés et Internés de la Résistance et administrateur national de l'UNADIF-FNDIR. Il était également membre de la Commission nationale de la Médaille de la Résistance française.

 

En 1940, Guy a 14 ans, il ne supporte pas l'occupation et créé avec un ami un petit groupe de résistants, ils organisent des caches d'armes et du renseignement. En 1943, son groupe rejoint le réseau "Hercule" du SOE du Colonel Maurice Buckmaster.


Fin 1943, son père, son frère et lui sont arrêtés et torturés par la Gestapo.
Après avoir été emprisonné puis interné au camp du Royal Lieu à Compiègne, il est déporté par le convoi du 22 janvier 1944 et arrive au KL Buchenwald le 24 janvier.

En février 1944, il est transféré au KL Mauthausen et est intégré au kommando de Gusen. C'est très affaibli et méconnaissable qu'il est libéré par les troupes de l'US Army le 5 mai 1945.

 

 

 

Guy Jarry en juillet 2020 - Sa carte de Déporté-Résistant
Guy Jarry en juillet 2020 - Sa carte de Déporté-Résistant

Guy Jarry en juillet 2020 - Sa carte de Déporté-Résistant

 

En 1940, Guy a 14 ans, il ne supporte pas l'occupation et créé avec un ami un petit groupe de résistants, ils organisent des caches d'armes et du renseignement. En 1943, son groupe rejoint le réseau "Hercule" du SOE du Colonel Maurice Buckmaster.


Fin 1943, son père, son frère et lui sont arrêtés et torturés par la Gestapo.
Après avoir été emprisonné puis interné au camp du Royal Lieu à Compiègne, il est déporté par le convoi du 22 janvier 1944 et arrive au KL Buchenwald le 24 janvier.

En février 1944, il est transféré au KL Mauthausen et est intégré au kommando de Gusen. C'est très affaibli et méconnaissable qu'il est libéré par les troupes de l'US Army le 5 mai 1945.

 

 

 

 

Après la guerre, il exercera le métier d'antiquaire, il épousera Chantal qui était membre de son groupe de résistants, ils auront deux fils.

 

Très impliqué dans la transmission de la mémoire de la Résistance et de la Déportation, c'est sans relâche qu'il témoignera devant les jeunes générations dans le cadre du CNRD. En juillet dernier, il fut le grand témoin du n°604 de notre revue trimestrielle UNADIF-FNDIR "Le Déporté pour la Liberté".

 

Guy Jarry était Officier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, titulaire de la Médaille militaire, Croix de Guerre 1939-1945 avec Palme, Médaille de la Résistance Française, Médaille de la Déportation pour faits de Résistance.

 

Les obsèques de notre ami Guy se sont déroulées dans la plus stricte intimité familiale.

 

Le Président Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres du Bureau national et du Conseil d'administration national UNADIF-FNDIR renouvellent leurs plus sincères condoléances à toute la famille de notre ami Guy.

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 07:00

 

L'INFO n° 1 317

 

 

UNADIF - FNDIR de l'Oise

 

 

UNADIF-FNDIR 60

A gauche : le Président UNADIF-FNDIR de l'Oise, Gérard Bocquery

A gauche : le Président UNADIF-FNDIR de l'Oise, Gérard Bocquery

 

Compiègne, mardi 1er septembre 2020

 

76ème anniversaire de la libération

 

 

Nous avons commémoré, aux côtés des autorités civiles et militaires et des élus locaux et nationaux, des étudiants de l'université de technologie de Compiègne (UTC) et des jeunes de l'EPIDE, le 76ème anniversaire de la libération de Compiègne par la Résistance française et les troupes des armées alliées.

 

C'est avec grand honneur et respect que j'ai déposé les gerbes UNADIF-FNDIR des Déportés-Résistants au pied du Monument des Déportés, Internés et Fusillés du camp de Royallieu et au pied du Monument aux Morts pour la France, en présence de nos fidèles et nombreux Porte-Drapeaux.

 

Album-photos complet : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1994478657349559&id=252990701498372

 

Gérard Bocquery
Président UNADIF-FNDIR de l'Oise

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 05:30

 

L'INFO n° 1 316

 

 

Un guide pour retracer le parcours d’un Résistant ou d’un Français libre.



Les éditions "Archives & Culture" font paraître un guide destiné à orienter toute personne désireuse de retracer le parcours d’un Résistant ou d’un Français libre.

Retracer le parcours d'un Résistant

Retracer le parcours d'un Résistant

 

Cet ouvrage de près de 120 pages a été réalisé par Fabrice Bourrée, chef du département AERI de la Fondation de la Résistance, avec la participation de Frédéric Queguineur, responsable des fonds du bureau Résistance au Service historique de la Défense de 2013 à 2018.



La préface est signée de Fabrice Grenard, directeur historique de la Fondation.



Ce guide qui bénéficie du parrainage de la Fondation de la Résistance et du Service historique de la Défense, est disponible dans toutes les librairies depuis la mi-octobre 2020.

 

 

EN SAVOIR +

 

Editions Archives & Culture :

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 07:00

 

L'INFO n° 1 315

 

 

Notez sur vos agendas !

 

 

Les premiers épisodes de la série télévisée inédite

 

" De Gaulle, l'éclat et le secret "

(format de 6 épisodes de 52 minutes),

 

réalisée par Francois Velle, écrite par Jacques Santamaria et Patrice Duhamel et produite par Effervescence Productions, avec les comédiens Samuel Labarthe et Constance Dollé, seront diffusés le

 

lundi 2 novembre 2020 à 21h05 sur France 2.

De Gaulle l'éclat et le secret

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 07:00

 

L'INFO n° 1 314

 

 

UNADIF - FNDIR de l'Ille-et-Vilaine

 

 

UNADIF-FNDIR 35

77ème anniversaire de l'exécution de huit résistants

 

Lundi 21 septembre 2020, la Ville de Fougères a rendu hommage au groupe de Résistance Gallais. La cérémonie a eu lieu au cimetière, à 11h30.

 

Il s’agit de la date de la commémoration de l’exécution de huit résistants de la première heure, le 21 septembre 1943.

Victimes d’une dénonciation en 1941 puis déportés en Allemagne, ils étaient tous membres du réseau lancé par René Gallais, gardien au château.

 

EN SAVOIR +

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 08:00

 

L'INFO n° 1 313

 

 

 

UNADIF - FNDIR de l'Hérault

 

 

UNADIF-FNDIR 34

 

 

Cérémonie de libération de Montpellier, dimanche 30 août 2020

 

2020, Année du 75ème anniversaire de la Libération des Camps de concentration et d’extermination.


Les Déportés les plus valides arriveront dans le département à partir de juin-juillet 1945. Les autres seront dirigés vers des hôpitaux ou des sanatoriums.
D’autres ne reviendront pas, comme Laurent DUVIOLS, Marcel DELPON, Gaston COMBARNOUS et son fils, Robert BONIFAS, Lucien O’SUGRUE, et Auguste POLVEREL, laissant des veuves et des orphelins, et ce fut le cas de mon père, Roger GARRIVIER, Résistant de la première heure dans sa Bourgogne natale.

 

EN SAVOIR +

76ème anniversaire de la libération de Montpellier

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 04:00

 

L'INFO n° 1 312

 

 

Communiqué UNADIF-FNDIR


dimanche 18 octobre 2020

 

La Liberté assassinée

 

 

Les déportés, internés, résistants de l’UNADIF-FNDIR, leurs descendants, familles et amis, condamnent avec la plus grande fermeté le meurtre de Monsieur Samuel PATY, professeur d’histoire-géographie, commis le 16 octobre 2020 par un jeune terroriste islamiste, aux abords du collège « le Bois d’Aulne » à Conflans-Sainte-Honorine.

 

Ils sont bouleversés par les incitations à la haine, au rejet de l’autre, par le déchaînement de l’ignorance et du fanatisme sur les réseaux sociaux, et profondément choqués par la barbarie de cet acte d’une violence inouïe, eux qui se sont engagés très jeunes à combattre « la bête immonde » du totalitarisme, qui ont payé cher le prix de la liberté retrouvée.

 

Assassiner un professeur, c’est s’en prendre à la République et à sa devise héritée des Lumières « Liberté – Egalité – Fraternité », c’est piétiner la loi de séparation des églises et de l’état qui respecte le choix de chacun, croyant, athée, agnostique, c’est nier la mission civilisatrice et émancipatrice de l’école de la République, l’école de la laïcité et de la tolérance où l’on apprend les conditions même du « vivre ensemble » par le respect de soi et de l’autre.

 

Alors, ça suffit !

 

L’obscurantisme religieux, relayé par la triste radicalisation de jeunes ignorants, ne passera pas !

 

L’UNADIF-FNDIR apportera son soutien aux mesures que le président de la République et le gouvernement prendront pour éradiquer toute tentative de porter atteinte à la liberté de conscience, de pensée, d’expression, et protéger l’école, lieu privilégié de cet apprentissage.

 

 

Le Président et l'ensemble des membres du Bureau national et du Conseil d'administration national UNADIF-FNDIR

 

Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles

La Liberté assassinée
La Liberté assassinée

 

Où que vous soyez, mercredi 21 octobre 2020 à 12 heures,

observez une minute de silence en mémoire de Samuel Paty !

 

Un hommage national sera rendu à la Sorbonne à 19h30.

Partager cet article

Repost0