Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des ADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Libération de Nancy et de Pont-à-Mousson
    L'INFO n° 1 139 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Samedi 16 septembre a eu lieu la commémoration du 73ème anniversaire de la libération de NANCY à la Petite-Malpierre sur le territoire de la commune de CHAMPIGNEULLES orchestrée par...
  • Concours de la Résistance et de la Déportation : une flamme qui ne doit pas s’éteindre
    L'INFO n° 1 138 UNADIF-FNDIR de la Meuse UNADIF-FNDIR 55 Concours de la Résistance et de la Déportation : une flamme qui ne doit pas s’éteindre Et qui ne s’éteindra pas, pour paraphraser le Général de Gaulle. Grâce au concours national de la résistance...
  • 73ème anniversaire de la Libération
    L'INFO n° 1 137 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE Vendredi 1er septembre 2017 Un hommage appuyé a été rendu aux Résistants FFI et FFL et aux Armées alliées, un étudiant-ingénieur de l'Université de Technologie de Compiègne a rédigé un magnifique...
  • Journée Tous Unis pour la Cité
    L'INFO n° 1 136 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE La 5ème édition de la journée TUC : Tous Unis pour la Cité aura lieu demain Mercredi 6 Septembre 2017 à Compiègne. Une journée sous le signe de l'engagement social et citoyen pour lycéens...
  • Cérémonie du Souvenir
    L'INFO n° 1 135 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Forêt de Compiègne, La Faisanderie Samedi 26 août 20I7 Un immense merci à toutes les personnes présentes ayant répondu à l'invitation de notre association UNADIF-FNDIR de l'Oise ADIF de l'OISE et des...
  • Stèle du Dernier Train
    L'INFO n° 1 134 ADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE Dimanche 20 août 2017 Belle et émouvante cérémonie, où une nombreuse assistance était présente. Chaque année, les familles de Déportés de ce convoi, venues de toutes les régions de France,...
  • Germaine Latasse, Déportée-Résistante, fête ses 105 ans
    L'INFO n° 1 133 " Avant de débuter la trêve estivale pour les publications sur notre blog UNADIF MEDIAS , sur notre site www.unadif.fr et notre page facebook UNADIF , terminons par cet article consacré à la doyenne de nos associations. L'ensemble des...
  • ROUTE LECLERC 20I7
    L'INFO n° 1 132 L'association VIVE LA RESISTANCE présidée par notre ami Christophe Bayard nous informe du programme de la ROUTE LECLERC 20I7 « ROUTE LECLERC » 73ème anniversaire de la Libération du I0 au I9 août 20I7 L’association Vive la Résistance,...
  • Rosine Deréan, Déportée-Résistante
    L'INFO n° 1 131 ADIF-FNDIR de l'Indre-et-Loire UNADIF-FNDIR 37 Rosine Deréan fut une véritable star du cinéma des années 30. Déportée à Ravensbrück pour son engagement dans la Résistance, elle s’est retirée à Genillé. C'est un nom qui semble s'effacer...
  • Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance
    L'INFO n° 1 130 UNADIF - FNDIR Grenoble, samedi 1er juillet 2017. Conseil représentatif des Déportés et Internés de la Résistance Lors de l'Assemblée générale de nos associations, durant nos Congrès nationaux 2017, le Conseil d'administration de la FNDIR...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 04:00

 

L'INFO n° 1 097

 

 

La Fondation de la France Libre inaugure, à partir de ce mois d’avril 2017, dans ses nouveaux locaux, un cycle de conférences

 



Mercredi 12 avril à 18 heures

 



Jean-Paul Ollivier interviendra sur le Général de Gaulle et le ralliement des Sénans à la France Libre, sujet qu’il a retracé dans



Sein, 18 juin 1940 : Ils étaient le quart de la France,



livre paru aux Éditions Palantines en 2013.

 



La conférence sera suivie d’une séance de dédicaces.

 

 

 

Sein, 18 juin 1940 : Ils étaient le quart de la France

 

L’accès à cette conférence est libre et gratuit, dans la limite des places disponibles.

 

 

Les personnes intéressées doivent s’inscrire par téléphone au 01 53 62 81 82

ou par courriel à contact@france-libre.net .

 

 

Lieu : Salle de conférence de la Fondation
16, cour des Petites-Ecuries - 75010 Paris

(proche de notre siège national)
 

 



Gérard BOCQUERY Secrétaire général adjoint

 

 

http://www.unadif.fr/eventlist/details/317-conferences-a-la-fondation-de-la-france-libre

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:00

 

L'INFO n° 1 072

 

 

 

La Résistance en Europe de l’Ouest a longtemps été considérée comme un phénomène national.

Et elle a été analysée comme telle, les historiens privilégiant, pour l’étudier, le cadre de leur pays.

Pourtant, si les facteurs internes jouèrent un rôle central dans sa naissance, la part des Anglo-américains dans sa croissance fut éminente : en Norvège comme au Danemark, aux Pays-Bas comme en Belgique, en France et en Italie, l’armée des ombres n’aurait pu croître sans le soutien de Londres d’abord, de Washington ensuite.

 

Une histoire de la Résistance en Europe Occidentale

 

Dans ce nouvel ouvrage, Olivier Wieviorka propose de décloisonner les frontières et d’élargir les horizons pour offrir la première histoire transnationale de la Résistance en Europe occidentale. Il étudie l’organisation puis l’action des forces clandestines et des gouvernements en exil de six pays occupés entre 1940 et 1945. En scrutant le rôle de la propagande, du sabotage et de la guérilla dans cet espace ouest-européen, il invite à reconsidérer sans tabou l’action de la Résistance, ainsi que ses relations, tantôt cordiales, tantôt conflictuelles, avec les Alliés et les pouvoirs installés à Londres. Tout en mesurant la singularité de chaque pays, ce prisme original permet de pointer la communauté de destins qui unit cet ensemble appelé à être libéré par les troupes anglo-américaines.

 

 



PRESENTATION DE L'OUVRAGE PAR OLIVIER WIEVIORKA, HISTORIEN SPÉCIALISTE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE ET PROFESSEUR À L’ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN

 

Mercredi 15 février à 18h30

au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation

14, avenue Berthelot

69007 Lyon

 

Réservation :

chrd.reservation@mairie-lyon.fr

 

 

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 05:30

 

L'INFO n° 1 059

 

 

Les éditions du CNRS publient les actes du colloque organisé au Mémorial de Caen au mois de novembre 2012 sur les polices allemandes dans l’Europe occupée.

 

 

Gestapo & polices allemandes

 

Des hommes en imperméables de cuir surgissant d’une cylindrée noire, le supplice de la « baignoire » et autres tortures, la déportation des résistants et de la population juive, les exécutions sommaires de l’année 1944 : la Gestapo. Au-delà de ces images, qui étaient ces hommes qu’on imagine assistés dans leurs basses besognes par des collaborateurs français tel le Lucien Lacombe de Louis Malle ?

 

L’ambition de cet ouvrage qui s’appuie sur les recherches d’une jeune génération d’historiens internationaux est d’offrir pour la première fois en France une synthèse sur cet acteur central de la répression et de la Collaboration.

 

Les auteurs questionnent aussi bien le recrutement que le mode de fonctionnement de la police allemande, le rôle de ses auxiliaires nationaux ou encore l’activité des tribunaux militaires d’après-guerre et la stratégie de défense des inculpés jusqu’au procès Eichmann en 1961.

 

S’inscrivant dans une perspective résolument transnationale, ils replacent le cas français dans un cadre européen et s’interrogent sur les points communs comme les divergences d’un espace à l’autre d’une administration qui marqua durablement l’Europe à l’heure allemande.

 

 

(Présentation de l’éditeur)

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 07:00

L'INFO n° 957

 

 

UNADIF - FNDIR

 

 

René Baumann, ancien Déporté, membre de nos associations UNADIF-FNDIR, a co-rédigé, avec Audrey Guilloteau, l'ouvrage :

" Voué à disparaître, René Baumann, déporté NN ".


 

Voué à disparaître, René Baumann, déporté NN

 

VOUE A DISPARAÎTRE
RENE BAUMANN
déporté NN



Lorsque René BAUMANN refuse son incorporation de force dans la Wehrmacht et décide de fuir l’Alsace annexée, il a seulement 19 ans.
Après avoir gagné la zone libre avec deux de ses amis, il s’engage dans l’armée d’armistice, puis dans la résistance dans les Hautes-Alpes.



Arrêté en novembre 1943, il fait l’expérience des prisons de France avant d’être envoyé en camp de concentration, Neue Bremm, Mauthausen, Natzweiler-Struthof, Allach, Melk, Ebensee.
Déporté politique, doté du Statut « NN », Nacht und Nebel, René est voué à disparaître dans la nuit et le brouillard des camps d’Allemagne et d’Autriche sans laisser de traces.

 



Un livre d’Audrey GUILLOTEAU et René BAUMANN



" Cette marche, interminable, est un calvaire épouvantable. Ce ne sont pas des hommes qui marchent, mais des squelettes. Pour ma part, je ne suis que l’ombre de moi-même. Les phlegmons que j’ai aux deux pieds me font mal, je marche d’ailleurs avec un seul sabot, je suis fatigué, je compte mes pas, me donne des objectifs : tenir jusqu’au virage suivant, encore 100 pas. Un camarade trébuche, tombe, ne se relève pas. "



René revient. Vivant. A sa libération, il pèse 28 kilos.
Malgré sa jeunesse volée, son expérience des camps et de la mort, René est un optimiste. Dès son retour, il reprend goût aux petits bonheurs quotidiens, profite de chaque instant, un sourire permanent aux lèvres.



Une véritable leçon de vie.

 

 



Format : 16,5 X 24 cm - 144 pages avec près d'une centaine de documents originaux en couleur. Prix 18€ + 3€ de frais de port.



Commande du livre (18€+3€) auprès du siège national de l'UNADIF-FNDIR

49, rue du Faubourg du Temple - 75010 Paris



Téléphone : 01 53 70 47 00 - Courriel : contact@unadif.fr

 

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 06:00

L'INFO n° 923

 

 

 

La direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la Défense soutient l'ouvrage et le site dédié "Tracts et papillons clandestins de la Résistance" de Pierrette Turlais par les éditions Artulis.

 

Puissants et fragiles, les tracts et papillons écrits et diffusés sous l’Occupation constituent une mémoire paradoxale. Nés dans l’ombre, le danger, l’urgence, voués à l’éphémère, ils ont survécu et leur persistance de sentinelles nous livre aujourd’hui une page d’histoire inédite. Manuscrits, ronéotypés, imprimés, ces papiers racontent les années noires et la Résistance. Qu’ils témoignent de courage, d’audace, invitent au sabotage, à rejoindre le maquis ou à dénoncer le port de l’étoile jaune, ils disent la « logique du refus », l’impérieux besoin d’agir, la puissance et l’espoir collectifs ainsi que le rôle potentiel de chaque individu, acteur de ses choix.

 

Conservés à la Réserve des livres rares de la BnF, inédits, ces milliers de papiers sont pragmatiques pour certains, idéologiques pour d’autres, poétiques ou empreints de spiritualité et d’humour pour d’autres encore. Ils sont vivants, plus encore, leur ferment est intact, comme si, à travers eux, le réseau de résistants épars et anonymes dont ils garantissent la trace, demeurait potentiellement invincible.

 

 

 

 

 

 

 

Tracts et papillons clandestins de la Résistance

 

Une version numérique des documents présentés dans cet ouvrage peut être consultée sur le site Internet de l’éditeur.

 

 

Le ministère de la Défense mène une politique éditoriale active qui poursuit un triple objectif : valoriser les fonds d'archives, les collections des musées et des bibliothèques, le patrimoine mobilier et immobilier du ministère ; soutenir la recherche en histoire militaire et accompagner l'actualité commémorative.

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 07:00

L'INFO n° 896

 

 

Réédition du livre Le petit quizz de la Grande Guerre

 

100 questions-réponses pour le centenaire de 14-18

 

ouvrage " tout public " et pédagogique - disponible à partir de maintenant dans toutes les bonnes librairies, les sites et lieux de mémoire, les librairies en ligne (amazon fnac.com, cultura, etc)

 

Prix : 4,90 €

 


Feuilletez quelques pages en un clic sur le lien ci-dessous :

Le petit quizz de la Grande Guerre
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 07:00

L'INFO n° 894

 

 

Mémoires d'Outre-Gaulle

 

 

Yves Guéna est l'une des figures de la Vème République, l'un de ces grands du gaullisme engagés dès le plus jeune âge dans de combat pour une France qui ne plie pas.

 

Parti en Angleterre dès le 19 juin 1940, à 18 ans, engagé dans les Forces françaises libres, ce Breton débarque en 1944 avec la 2ème DB et se voit grièvement blessé en Normandie.

 

Devenu ensuite énarque, maître des requêtes au Conseil d'Etat, c'est l'un des hommes qui a travaillé, avec un petit groupe informel, sous le contrôle du général de Gaulle à la rédaction de la Constitution de 1958.

 

En 1959, il devient directeur adjoint de cabinet de Michel Debré, lui-même Premier ministre.

 

Sa vie, ensuite, passe par des missions en Afrique et de nombreuses fonctions ministérielles : aux Postes et à la Télécommunication, à l'information, aux Transports... Sans oublier de multiples activités au sein de l'UDR et du RPR.

 

Elu de Périgueux, député et sénateur, cet expert de la vie politique livre donc ici ses Mémoires. Il raconte avec esprit et anecdotes aussi bien les batailles électorales, sa passion pour l'oeuvre du général de Gaulle, les conseils de ministres sous Georges Pompidou, le septennat de Valéry Giscard d'Estaing, les années Jacques Chirac, ses activités de ministre... que la suite : les présidences du Conseil constitutionnel et de l'Institut du monde arabe.

 

Autant de fonctions qu'il a exercées dans le souvenir du général de Gaulle, comme l'illustre le titre du présent ouvrage où il cisèle d'une plume alerte le récit de quarante ans d'engagement au service de la France.

 

 

Un témoignage pour l'histoire.

Mémoires d'Outre-Gaulle
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 05:00

L'INFO n° 888

 

 

 

Perpétuer la mémoire

 

Éclairer les générations actuelles et futures

 

 

 

A la guerre... malgré moi !

C'est le double objectif du second livre de la Société d'Histoire de la Poste et des Télécoms en Alsace (SHPTA) qui relate le drame de l'incorporation de force des Alsaciens et des Mosellans.

 

Il rend hommage, images, photos et illustrations à l'appui, aux 130.000 Alsaciens et Mosellans enrôlés de force dans l'armée allemande et aux 15 000 femmes incorporées de force dans le Reichsarbeitdienst (RAD).

 

Un travail rendu possible grâce à un fonds documentaire considérable de 6000 lettres et de plus de 2000 dessins et photos.

 

Les huit historiens qui ont collaboré à sa rédaction consacrent une large place aux femmes, trop longtemps oubliées, victimes elles aussi de l'incorporation de force.

 

18 mois de travail quotidien ont été nécessaires à Marlène Anstett, Antoine Biache, Ivan Epp, André Hugel, Nicolas Mengus, Maryline Simler, Jonathan Sittler, Marcel Spisser, Alphonse Troestler et Alfred Wahl (Jacky Boucard pour la conception graphique) pour valoriser les témoignages de ces hommes et de ces femmes. Une approche visuelle différente donne un relief particulier à cet ouvrage.

 

Parmi les thèmes abordés, le Reichsarbeitsdienst (RAD), la découverte d’un autre monde, le front, vision d’épouvante, la mort au combat, ils étaient si jeunes..., la captivité, le Reichsarbeitsdienst féminin, la Feldpost, la censure postale, etc.

 

 

Notre ambition est de partager avec nos lecteurs une page douloureuse de notre histoire, celle de ces femmes et de ces hommes qui n'ont pas choisi leurs destinées.

 

 

 

Source : page facebook de la SHPTA (lien ci-dessous)

Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 05:00

L'INFO n° 883

 

 

 

 

Les héritiers de la mémoire

"Ce livre intitulé "Les héritiers de la mémoire" publié aux éditions Ovadia.

 

S’appuyant sur des archives familiales et l’histoire mouvementée de ma famille résistante dans le Centre de la France, je décide à 18 ans de rendre hommage à ces femmes et hommes de la clandestinité.

 

Un engagement sans faille et une vie de courage qui m’ont toujours fasciné et que je fais revivre dans un récit authentique mêlant leur passé exemplaire à ma vie d’adolescent.


 
Ce livre est un témoignage poignant sur cette période de la dernière guerre pour que l’Histoire n’oublie pas ses héros et qu’ils soient toujours un exemple pour les jeunes de la nouvelle génération".

 

Mathieu Cavarrot

Les héritiers de la mémoire
Les héritiers de la mémoire
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 06:00

L'INFO n° 876

 

 

« Si j’avais su, j’aurais pas entendu » – Une enfant et le silence des déportés

 

« En 1944, le grand-père, le père, l’oncle et la grand-mère de Marie José Bernanose – Van Gheluwe, membres du réseau de Résistance « Turma-Vengeance », furent arrêtés et déportés. Son grand-père est mort dans les camps, et son oncle Pierre, évadé d’un convoi puis repris, laissera un orphelin, Luc. Dans ce livre, Marie José raconte l’absence de son père, mort à peine quatre ans après son retour de déportation et qu’elle n’a pratiquement pas connu. Elle retrace, avec les mots de la petite fille qu’elle était alors, le souvenir et le parcours de cet homme, redécouvert par fragments au détour de conversations. Ce sont ces mots de la vie courante, ces fragments de la mémoire, terribles réalités plus souvent tues qu’exprimées, que Marie José, enfant, a entendues avec son frère auprès de sa mère et de sa grand-mère, rescapée de Ravensbrück et dont les petites manies révèlent des abîmes indicibles. Ce sont ces mots qu’elle a entrepris aujourd’hui d’évoquer, retranscrits dans leur simplicité et leur brutalité, sans leur apporter la moindre afféterie littéraire. Avec ce livre, Marie José entretient le souvenir de ses parents disparus. Ce devoir de mémoire filial nous oblige, nous aussi, à nous souvenir. Pour ne jamais oublier ce que fut le sort des déportés ».

« Si j’avais su, j’aurais pas entendu »
Repost 0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans actualité lecture
commenter cet article