Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : UNADIF MEDIAS
  • : Pour être informé de l'actualité UNADIF-FNDIR, de l'actualité des UNADIF départementales. Pour être informé de l'actualité mémorielle, évènements, cérémonies, expositions, conférences, livres, films, pages d'Histoire ...
  • Contact

  

 

 

 

a2

 

  sur le BLOG MEDIAS

de l'Union Nationale

des Associations de Déportés,

Internés et Familles de Disparus

logo unadifndir grd taille 

et de la Fédération Nationale

des Déportés et Internés

de la Résistance

  

UNADIF - FNDIR

 Triangle rouge

compteur

 

 

__

 

Ici Londres ! Les français parlent aux français !

 

__

 

 

UNADIF est aussi sur

logo-facebook-circulaire.png

Derniers Articles Publies

  • Le livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora
    L'INFO n° 1 311 Le projet initié en 1998 par notre ami André Sellier, Déporté-Résistant, Historien, Président de l'UNADIF-FNDIR de la Somme, voit le jour cette année, le " livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora " c'est un mémorial de papier...
  • Entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme
    L'INFO n° 1 310 UNADIF - FNDIR de la Manche UNADIF-FNDIR 50 Il se bat pour entretenir la mémoire des résistants et des victimes du nazisme Dans le Val-de-Saire, Yves Sassignol est marqué par l'histoire de son grand-père, résistant, qui fut déporté suite...
  • Comment devient-on le général de Gaulle ?
    L'INFO n° 1 309 UNADIF - FNDIR des Deux-Sèvres UNADIF-FNDIR 79 Nicole Sibileau, Présidente UNADIF-FNDIR des Deux-Sèvres vous convie à une Conférence de Frédérique Neau-Dufour, Historienne : " Comment devient-on le général de Gaulle ? " Mardi 13 octobre...
  • Timbres UNADIF-FNDIR du 75ème anniversaire
    L'INFO n° 1 308 UNADIF - FNDIR L’UNADIF - FNDIR a toujours été liée historiquement à la Poste, et notamment par Eugène THOMAS, membre fondateur de la FNDIR, Président de l’UNADIF en 1959 et ancien Ministre des PTT, notamment sous le Général de Gaulle...
  • Nouveau Mur des Noms
    L'INFO n° 1 307 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE, vendredi 14 février 2020 C’est un bel hommage qui a été rendu avec l’inauguration du nouveau Mur des Noms au Mémorial de l’Internement et de la Déportation du camp du Royal Lieu de Compiègne....
  • La Voix du rêve - Le film
    L'INFO n° 1 306 UNADIF - FNDIR La Voix du rêve - Le film Ce film-documentaire vient d'être validé, en février 2020, par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse. Ce documentaire est consacré aux derniers témoignages des Déportés-Résistants...
  • Cérémonie-hommage à Nathalie Demeurisse
    L'INFO n° 1 305 UNADIF-FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 Soucy, samedi 15 février 2020 Hommage à Nathalie Demeurisse-Sokolowsky, porte-drapeau UNADIF-FNDIR, décédée brutalement à 54 ans, le 15 février 2019. Le Président Gérard Bocquery et des membres UNADIF-FNDIR...
  • Sortie républicaine et mémorielle
    L'INFO n° 1 304 UNADIF-FNDIR de la Meurthe-et-Moselle UNADIF-FNDIR 54 Paris, Palais-Bourbon A l'invitation de notre Député Laurent GARCIA, nous avons affrété un car afin de nous rendre, le mardi 4 février 2020, à l'Assemblée nationale pour une visite...
  • Journées nationales et cérémonies officielles
    L'INFO n° 1 303 UNADIF - FNDIR Pour répondre à de nombreuses demandes d'internautes, voici la liste des journées nationales et cérémonies officielles : JOURNEES NATIONALES & CEREMONIES OFFICIELLES Photo d'illustration D.R. 11 MARS La journée nationale...
  • 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz
    L'INFO n° 1 302 UNADIF - FNDIR de l'Oise UNADIF-FNDIR 60 COMPIEGNE , mémorial de l'internement et de la déportation du camp du Royal Lieu Lundi 27 janvier 2020 Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'holocauste et de la prévention...

S'abonner à notre revue

- Vous souhaitez vous abonner à notre revue trimestrielle "Le Déporté pour la Liberté"

- Vous souhaitez acquérir nos livres, notre CD ou autre

Liste et bon de commande

http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/les-publications

Commander nos ouvrages

/ / /

28 mai 1911 : Strasbourg - 15 décembre 1996 : Paris

 

Alias : Lenoir - Robert - Martin  - Gilles 

 

Jean-Pierre Levy est né le 28 mai 1911 à Strasbourg où son père était négociant.

 

Il fait ses études à l'Institut d'enseignement commercial de Strasbourg avant de travailler comme agent commercial puis comme représentant dans une entreprise de filatures.

 

Au cours de son service militaire en 1930, il suit les cours de l’Ecole d’élève officier de réserve de Poitiers. Il est mobilisé le 24 août 1939 comme lieutenant et démobilisé en août 1940.

 

Il entre dans la Résistance à Lyon dès septembre 1940 et participe aux activités du groupe France-Liberté, à partir de janvier 1941, en rédigeant et diffusant des tracts antiallemands et en recherchant des imprimeurs et des fonds. Co-fondateur en 1941 du mouvement Franc-Tireur avec Antoine Avinin, Elie Péju, Auguste Pinton, Noël Clavier et Jean-Jacques Soudeille, Jean-Pierre Levy, alias Gilles, en devient le chef national.

 

Bientôt, le journal clandestin Franc-Tireur  est diffusé régulièrement tous les mois, passant d’un tirage de 5 000 exemplaires en novembre 1941 à 150 000 en août 1944. Jean-Pierre Levy organise le mouvement en différents services : renseignement, parachutage, et groupes francs. Il crée également un service social, et prend des contacts avec les représentants de la France libre, les agents britanniques et les autres mouvements de résistance de la zone sud.

 

Il est interrogé une première fois par la police le 15 octobre 1941 à cause de l’imprudence d’un de ses agents à Clermont-Ferrand, sans suite. Un an plus tard, il est arrêté à Lyon et est libéré grâce au courage d’un de ses co-inculpés qui le disculpe en prenant sur lui toute la responsabilité de l’affaire. Arrêté une deuxième fois à Lyon en pleine rue, le 24 décembre 1942, il est relâché par erreur mais doit entrer immédiatement dans la clandestinité en quittant toute activité officielle, un mandat d’arrêt étant lancé contre lui.

 

En février 1943, il participe à la création des Mouvements unis de Résistance (MUR) avec les mouvements Combat d’Henri Frenay et Libération d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie.

 

Après deux tentatives infructueuses de départ pour Londres sur convocation du général de Gaulle (dont une en septembre 1942 avec Jean Moulin) il rejoint la Grande-Bretagne à la mi-avril 1943 par une opération aérienne effectuée dans la région de Macon en compagnie d'Emmanuel d'Astier. Son séjour à Londres est prolongé de deux mois à la suite d'un accident au cours d'un entraînement parachutiste à Wilmslow et il est ramené par opération aérienne (Lysander) dans la région de Lyon, toujours avec Emmanuel d'Astier, le 25 juillet 1943.

 

Arrêté une troisième fois le 16 octobre 1943 à Paris, il est incarcéré à la prison de la Santé pendant huit mois. Lenoir, alias Jean-Pierre Levy, est libéré par un groupe franc des MUR, emmené par Charles Gonard, durant son transfert à Fresnes, le 12 juin 1944. Il reprend alors ses activités clandestines jusqu'à la libération, notamment au sein du Conseil national de la Résistance où il représente Franc-Tireur.

 

De 1944 à 1946, Jean-Pierre Levy est commissaire provisoire auprès de l'Office professionnel des industries du cuir avant de faire une brillante carrière dans l’industrie. Directeur des industries textiles et des cuirs (1947-1949), il dirige ensuite les Industries diverses et des textiles (1949-1970).

 

Inspecteur général de l'industrie en 1956, il est de 1957 à 1964, administrateur des Houillères du bassin d'Auvergne puis, de 1965 à 1971, administrateur de la Régie nationale des Usines Renault. Administrateur de l'Office national des Forêts (1968-1972), il est conseiller d'Etat en service extraordinaire (1970-1974) puis président du conseil d’administration du CNEXO (1971-1975) et président des jurys de l'Ecole des HEC et de l'Institut supérieur des affaires (1972-1978).

 

Jean-Pierre Levy est également président du Comité consultatif et du groupe permanent chargés d'étudier les actions médicales, paramédicales et sociales, liées à la scolarité des enfants et des adolescents (1976-1980).

 

Membre du Conseil de l'Ordre de la Libération, il exerce également de nombreuses responsabilités sociales : vice-président fondateur de Revivre, groupement de solidarité pour les orphelins de la Résistance, de 1945 à 1967 ; administrateur du Comité des oeuvres sociales de la Résistance (COSOR) à partir de 1947 et son président à partir 1972 ; vice-président du Comité d’action de la Résistance (COMAC) en 1954, administrateur et membre du comité exécutif des « Villages d’enfants S.O.S. » de France et des « Villages S.O.S. Monde » en 1967, membre du Comité central de la LICRA à partir de 1971 et administrateur du Centre de documentation juive contemporaine et du Mémorial du martyr juif inconnu depuis 1979 ; il est membre du comité directeur de la Ligue des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1976 à 1980. Membre Fondateur de la Fondation de la Résistance en 1992.

 

Jean-Pierre Levy est décédé le 15 décembre 1996 à Paris où il a été inhumé.

 


Grand-Croix de la Légion d'honneur
Compagnon de la Libération - décret du 24 mars 1943
Grand-Officier de l'Ordre national du Mérite
Croix de Guerre 1939-1945 (1 citation)
Médaille de la Résistance française
Croix du Combattant Volontaire de la Résistance
Officier du Mérite agricole
Commandeur du Mérite commercial
Commandeur du Mérite artisanal

 

 

Source : Ordre de la Libération

 

Gérard Bocquery UNADIF octobre 2014

Jean-Pierre Levy. Source : Ordre de la Libération

Jean-Pierre Levy. Source : Ordre de la Libération

Partager cette page

Repost0
Publié par Gérard BOCQUERY - dans Histoire